Work in progress: Asphalte #1 – Urban Art Biennale @ Charleroi

Asphalte - wip - 53

 

Le week dernier, vu qu’il faisait grand beau temps, on s’est dit qu’on irait bien faire un tour du côté de Charleroi histoire de voir l’avancement du parcours visuel d’Asphalte #1, la biennale d’art urbain qu’on vous avait présentée ici. On est donc parti voir quelques-unes des réalisations du parcours déjà finies, en espérant surtout tomber sur quelques artistes en plein travail. Nous n’avons pas été déçus du voyage…

 

Asphalte - wip - 10

 

Pour rappel,  Asphalte #1  propose depuis le 3 mai dernier un programme des plus variés aux amateurs de culture urbaine: danse, concerts hiphop et de musique électronique, expos, débats, colloques, ateliers artistiques et surtout un parcours visuel organisé par le B.P.S.22 avec comme commissaires d’exposition la Alice Gallery (Alice van den Abeele et Raphaël Cruyt). C’est à ce parcours visuel, en cours d’élaboration dans la ville de Charleroi, que nous sommes venus  jeter un oeil. Il sera visible dans sa version achevée à partir du 7 juin prochain, et ce jusqu’au 26 octobre, et il sera constitué de peintures murales, de sculptures et autres collages réalisés par InvaderBoris TellegenSteve PowersSixe ParedesMaya HayukHell’O MonstersTodd James,  EscifParraHuskmitnavnLaurent Lacotte , Sara Conti, et le CollectifARTURBAIN. On va citer aussi Dr Colors qui a apporté sa contribution tout récemment et ce de fort belle manière. Le parcours était déjà bien avancé et pour garder quelques surprises on ne va pas tout vous montrer, c’est le cas par exemple de ce grand message de Steve Powers qui vous accueille dès votre arrivée dans la ville si vous arrivez par le ring et qui nous a mis tout de suite de bonne humeur. Mais la suite aussi nous a mis en joie car nous avons pu voir Huskmitnavn en train de peindre ses personnages sur l’école communale Cobaux.

 

Asphalte - wip - 20 Asphalte - wip - 24 Asphalte - wip - 21  Asphalte - wip - 16 Asphalte - wip - 17 Asphalte - wip - 22

Asphalte - wip - 23

 

L’artiste a d’ailleurs été peindre dans d’autres endroits de la ville, et cette fois-ci, ce n’est pas indiqué sur le plan, on s’amusera donc à chercher ces petits trésors d’humours disséminés dans le centre de Charleroi. Pareil pour Escif ou le Collectif Art Urbain qui ont été peindre et coller leurs oeuvres à différents endroits au gré de leurs ballades en ville, on a eu la chance d’en croiser certaines:

 

Asphalte - wip - 37 Asphalte - wip - 36

Asphalte - wip - 38

 

Sachez que l’ensemble du parcours se fait très bien à pied, la ballade vous prendra quelques heures et les réalisations s’enchainent à bon rythme. On partage d’ailleurs avec vous deux oeuvres finies, en commençant avec ce grand mur ultra coloré de Sixe Parades qu’on regarde la tête en l’air pour y chercher ces espèces de petits shadoks abstraits qui se sont glissés dans la composition:

 

Asphalte - wip - 27 Asphalte - wip - 25 Asphalte - wip - 31Asphalte - wip - 32Asphalte - wip - 26

 

La grosse surprise du parcours ce sont les murs de Todd James réalisés autour de la station de métro Beaux Arts. On n’avait pas vu de murs réalisés par l’artiste depuis bien longtemps et face à eux on se dit qu’il devrait en faire plus souvent. En effet le travail réalisé par Todd James détonne, on y retrouve en fait des éléments présents dans ses dernières peintures. Tout d’abord, autour de la station de métro elle-même, ce sont ces visages de B-Boyz qui se mêlent les uns aux autres dans une fusion de couleurs funky, et il y en sur les 4 murs:

 

 Asphalte - wip - 54 Asphalte - wip - 43

 

Face à la station, Todd James a peint une scène complètement folle dans laquelle ce sont les blondes chères à l’artiste qui ont été mises à l’honneur. Dans un monde fantasmé d’heroic fantasy, elles sont en train de pourfendre monstres et autres sorciers, le tout toujours dessiné dans le style grotesque et cartoonesque de Todd James. Vous remarquerez que dans cet endroit public, les gouttes de sang viennent préserver un peu de pudeur à ces demoiselles:

 

Asphalte - wip - 48 Asphalte - wip - 50 Asphalte - wip - 52 Asphalte - wip - 51  Asphalte - wip - 49

 

On termine notre visite anticipée par le quartier de la gare, près duquel les Hell’O Monsters et Sozyone sont venus peindre deux immenses fresques sur des tôle ondulées, un double-mur tout en hauteur pour Sozyone et un tout en longueur pour les Hell’O Monsters qui n’en étaient eux qu’à leurs premiers jours de réalisation (ils l’ont fini fin de semaine):

 

Asphalte - wip - 12 Asphalte - wip - 13 Asphalte - wip - 2 Asphalte - wip - 3 Asphalte - wip - 4 Asphalte - wip - 5 Asphalte - wip - 11 Asphalte - wip - 6 Asphalte - wip - 8 Asphalte - wip - 7

 

Et qui on retrouve face à la fresque des Hell’O? HuskMitNavn qui s’est fendu d’un petit mur clin d’oeil à l’activité chaude du quartier:

 

Asphalte - wip - 9

 

Comme vous avez pu le constater, Asphalte #1 promet une belle ballade artistique dans la ville et un émerveillement pour les yeux, les différents fresques qu’on a pu voir sont au top et il y a plein de petites surprises à découvrir tout au long du parcours. Evidemment on vous fera découvrir le reste une fois le tout finalisé mais si vous avez la possibilité de venir sur place faites le. D’ailleurs dernière info, le vernissage aura lieu le samedi 7 juin dès 16h au QG@PISCINE (Site de l’Université du Travail, 1 rue Langlois) avec, jusque 21h, un guide qui vous emmènera voir le parcours en bus avec un départ toutes les 30 min. Et si vous passez d’ici le 26 juin profitez de votre venue en Belgique pour faire un détour du côté de Bruxelles, à la Alice Gallery, où vous retrouverez la plupart des artistes d’Asphalte #1 dans une expo collective de travaux sur papier intitulée Just Before Brazil qui regorge de petites merveilles (voir notre article ici).

 
 Asphalte 1 - soon - 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *