Will Sweeney – Vorpal Sword @ Diesel Art Gallery

      L’artiste anglais Will Sweeney présente actuellement une toute nouvelle exposition personnelle à la Diesel Art Gallery à Tokyo. L’expo s’intitule Vorpal Sword, nous vous avions déjà présenté, ici, le zine du même nom sorti en parallèle chez Nieves. Ça faisait plus de 10 ans que Will Sweeney n’avait montré son travail au Japon, il y avait exposé plusieurs fois notamment au gré de ses collabs avec des marques de fringues japonaises. Pour son retour dans l’archipel,  l’artiste propose une belle exposition avec toute une série de nouvelles oeuvres inédites mais aussi une sélection de travaux récents ainsi que de multiples éditions.

      Le titre complet est en fait Vorpal Sword – the dreamland created by psychedelic power, le nom de cette arme est tirée d’un poème de Lewis Carroll, Jabberwocky, et elle avait déjà été reprise dans l’univers des jeux de rôle comme Donjons et Dragons. Ici dans le contexte de cette exposition, la Vorpal Sword semble être une arme de l’esprit, une énergie créatrice qui pourrait renverser le pouvoir en place qui promet à l’humanité un  destin funeste. Ce destin il est dépeint dans l’univers dystopique crée par Will Sweeney, dans la continuité de Citadel (on l’avait interviewé à cette occasion) on plonge encore un peu plus dans ces paysages rétro-futuristes, séparés entre les villes où siège une élite décadente et une banlieue polluée, devenue sauvage où le reste de la pollution à moitié mutante baigne dans la pollution.

      Pour Vorpal Sword,  Will Sweeney s’est remis à la couleur, des couleurs complètement démentes et psychédéliques. Les formats sont un peu plus grands que d’habitude ce qui permet d’apprécier un peu tous les détails des foules de personnages imaginées par l’artiste. Niveau technique, Will Sweeney a d’abord posé la couleur, à l’aquarelle et au feutre pour ensuite dessiner par dessus à l’encre noir. Vous pouvez retrouver cette nouvelle série d’oeuvres dans le zine du même nom. Mais il présente d’autres oeuvres un peu différentes, il s’agit de mini-univers dessinés sur un fond nébuleux  réalisée à l’encre coloré et de toute beauté. Sur ces fonds prennent place différentes éléments biomécaniques, ce qui est intéressant c’est que ces travaux évoquent tout autant des spaces opéras entre vaisseaux aliens que des guerres entre micro-organismes et nano-robots au coeur d’un liquide lymphatique, montrant aussi la fascination de l’artiste pour la biologie et les illustration médicales.

      L’exposition est aussi l’occasion de découvrir deux grands tapis fixés au mur comme des tapisserie du Moyen Age. L’artiste en avait déjà réalisé une pour une expo collective organisée par Brain Dead et Garbstore mais là elles sont encore plus complexes, et on se retrouve à nouveau face à un mélange des multiples influences de l’artiste, de la biologie cellulaire à la science fiction des années 70s.

      Outre toute cette série de nouveaux travaux,  Will Sweeney profite de ce passage au Japon pour montrer un condensé de ses dernières réalisation, on peut voir par exemple une série de posters couleur fluo reprenant les personnages de son zine War On Dust, il y aussi ces superbes dessin au crayons bleu et rouge de son show Microlife. Les visiteurs peuvent également découvrir sous verre tout un ensemble de photos, livres et autres images qui sont dans lesquels l’artiste puise son inspiration.

     Dans les petites surprises on peut aussi voir une animation reprenant ses araignées psychédéliques (animation réalisée par l_u_n_g):

     Enfin, et nous vous l’avions annoncé,   Will Sweeney est venu également avec un tas de nouvelles éditions, des prints avec notamment sa superbe relecture de la Tentation de Saint Antoine, fameuse gravure de Jacques Callot. Il y a également des prods Medicom et des accessoires de la gamme Medicom Fabrick (qui utilise des motifs réalisés par des artistes). On n’oubliera pas non plus le Mindseye Trooper qu’on vous avait présenté ici et qui devrait être dispo en ligne sous peu. L’ensemble de ces éditions est à voir en détail sur le shop de la Diesel Art Gallery. Comme vous pouvez le constater, l’exposition est très riche et on termine avec une dernière série de photos.

 



All installation pics by Miki Matsushima, courtesy of Will Sweeney & Diesel Art gallery

 

Will Sweeney – Vorpal Sword @ Diesel Art Gallery

Jusqu’au 24 mai 2018 à Tokyo