Welcome Back @ Colab Gallery

Welcome Back - 47

 

      La Colab Gallery fête ses 10 ans d’existence et a décider de consacrer ses deux expositions annuelles à la célébration de cet anniversaire. Petit retour en arrière, en 2006, Edwin Faeh fondateur de Carhartt WIP et l’artiste Sigi von Koeding, plus connu sous le nom de Dare, créent ensemble le plus grand espace d’exposition consacré à l’art urbain. On n’est même pas sûr que le thème art urbain existait à l’époque c’est dire si la galerie était pionnière dans le genre et surtout 10 ans plus tard ça reste toujours la plus grande galerie qui lui soit dédiée. Après la mort subite de Dare en 2010, la galerie a été reprise par une nouvelle équipe avec à sa tête Stefan Winterle. Rebaptisée Colab Gallery, elle propose depuis deux expos par an qu’on suit toujours avec grand intérêt.

 

Welcome Back - 53
 
   Située à Well am Rhein, la Colab Gallery se trouve au carrefour de l’Allemagne, de la France et de la Suisse. Durant ses 10 années d’activité, elle a fait découvrir à ses habitués plus de 150 artistes, venus des 3 pays sus-cités mais aussi du monde entier. Pour l’exposition Welcome Back, la galerie a voulu inviter uniquement des artistes qui étaient déjà venus exposer dans ses murs. L’équipe aurait très bien pu faire le choix de faire une grande expo collective avec des oeuvres de tous les artistes déjà passés là-bas mais elle est restée sur son credo, celui de laisser un grand espace à chaque artiste. Ainsi chacun peut présenter un vrai petit solo show et pas juste quelques bribes de son travail. On a toujours apprécié ce choix de la galerie et on est content qu’ils aient tenu à faire de même pour cette expo. Par contre, forcément, ça a du être un vrai casse-tête pour l’équipe de la Colab Gallery de choisir les artistes invités. Mais nous on est plutôt très content de leur sélection car les français sont mis à l’honneur, ils sont au nombre de trois et surtout ils font partie de nos artistes favoris: ainsi on retrouve Alëxone, Amose et L’Outsider. A leur côté il y aussi les allemands Doppeldenk et Mark Gmehling, le suisse Dream et, venant d’un peu plus loin, il y aussi le norvégien Anders Gjennestad, l’espagnol Aryz et Felipe Pantone, d’origine argentine mais résidant en Espagne aussi. Voilà un beau line-up vraiment à l’image des différentes programmations de la galerie durant ses 10 années d’existence, c’est à dire de qualité et très varié. Certains peu connus à l’époque ont bien grandi et ça doit être un vrai plaisir pour ceux qui les ont vu pour la première dans cette galerie de découvrir la manière dont leur travail a évolué. Je regardais justement le catalogue de l’expo Don’t Forget To Write, une expo qui a eu lieu dans cette galerie en 2012 et dans laquelle on pouvait voir des peintures de Felipe Pantone. L’artiste jouait déjà avec les phénomènes optiques mais avec l’installation qu’il propose pour ce nouveau show collectif, les habitués de la Colab Gallery vont pouvoir mesurer le chemin accompli et voir que l’artiste est vraiment passé dans une nouvelle dimension.

 

Welcome Back - 57

Welcome Back - 8 Welcome Back - 25

 

      En effet comme vous le verrez sur les photos, le box de Felipe Pantone a de quoi mettre nos sens sans dessus-dessous, avec des peintures qui, suspendues par des câbles, semblent flotter dans les airs et un sol en miroir qui rend l’espace infini. Apparemment l’installation fait son petit effet. Comme on vous l’a déjà dit c’est vraiment la force de cette galerie, celle de proposer à chaque artiste un grand espace: cela leur permet de présenter toute l’étendue de son travail, et soit réaliser des installations comme Pantone ou encore associer accrochage d’oeuvres et fresque sur les murs. Comme la plupart de ces artistes sont aussi graffeurs, il savent très bien s’exprimer de cette manière. Il suffit de jeter un oeil à la réalisation d’Alëxone, quelle claque. L’artiste nous a refait le coup de Mister Freeze: pour l’expo toulousaine, il avait réalisé avec Sebastien Preschoux la Chambre Bleue, là pour Welcome Back l’artiste parisien nous a peint la Chambre Rouge et à nouveau, c’est une tuerie. Au milieu de cette grand fresque qui s’étale sur tous les murs de son espace, des petits dessins et peinture s’intègrent parfaitement à cette furie animalière, du grand spectacle. Petit clin d’oeil au passé, Alëxone s’est laissé allé à quelques Oedïperies, ces lettrages en arabesques qu’il faitsait à ses débuts dans le graffiti, lorsque son pseudo était encore Oedipe.

 

Welcome Back - 15 Welcome Back - 40 Welcome Back - 36 Welcome Back - 50

 

      En ce qui concerne L’Outsider et Amose, nos deux autres français ne sont pas en reste et ils sont venus montré également de très belles choses. Tous deux ont peint entièrement l’un des murs de leurs espace, avec à côté leurs dernières oeuvres studio. L’Outsider nous dévoile entre autres deux toiles très grand format, probablement les plus grandes qu’il ait jamais réalisées. Il s’agit de deux compositions kandyskiennes et très colorées dans lesquelles il est venu comme souvent jouer avec les lettres de son pseudo.

 

Welcome Back - 64 Welcome Back - 67 Welcome Back - 52

 

Du côté d’Amose, on peut découvrir l’un des ses derniers collages sur papier, né de la déconstruction de ses personnages, la composition abstraite réalisée est superbe mais vous le savez déjà on vous en avait déjà parlé plus longuement ici, à l’occasion de sa dernière expo intitulée Défiguré. Pour cette expo Amose a également travaillé sur une nouvelle sculpture en bois, vous savez un de ces personnages en bas relief, c’est toujours aussi magique et on note une certaine évolution au niveau des traits qui se font ici plus dynamiques, on le dit à chaque fois mais on rêve de voir une expo personnelle de l’artiste consacrée à ces sculptures. Le mur qu’a réalisé l’artiste lillois est aussi une belle surprise car relativement différent de ses dernières réalisations. La palette de couleurs est assez originale, dans des teintes rouge, jaune et orange et surtout la composition est inédite, avec un personnage démembré qui s’imbrique avec d’autres éléments géométriques, c’est très réussi, à apprécier dans les photos qui suivent.

 

Welcome Back - 68 Welcome Back - 63 Welcome Back - 21

 

  En ce qui concerne les autres artistes invités, Doppeldenk, Mark GmehlingDreamAnders Gjennestad, et Aryz, on vous laisse découvrir leurs oeuvres dans les photos qui suivent, comme vous le verrez l’art urbain défendu par la Colab Gallery s’apprécie dans toute sa diversité, des superbes portraits d’Aryz aux personnages plus ludiques de Doppeldenk.

 

Welcome Back - 43 Welcome Back - 18 Welcome Back - 16 Welcome Back - 17 Welcome Back - 7

 

      Avant de conclure avec une dernière série de photos, on vous précise que l’expo Welcome Back est visible jusqu’en octobre prochain. Nous n’avons pas une date de clôture définitive à vous communiquer mais c’est visible pendant toutes les grandes vacances et l’expo est un beau prétexte pour faire un détour par Well Am Rhein.

 

 

Welcome Back - 26 Welcome Back - 46 Welcome Back - 30 Welcome Back - 33 Welcome Back - 38 Welcome Back - 29 Welcome Back - 19 Welcome Back - 66 Welcome Back - 12 Welcome Back - 28 Welcome Back - 23 Welcome Back - 49Welcome Back - 48 Welcome Back - 61  Welcome Back - 31 Welcome Back - 10 Welcome Back - 45 Welcome Back - 1 Welcome Back - 9 Welcome Back - 44 Welcome Back - 60 Welcome Back - 34Welcome Back - 70 Welcome Back - 59Welcome Back - 65 Welcome Back - 4 Welcome Back - 41 Welcome Back - 42 Welcome Back - 51 Welcome Back - 3 Welcome Back - 20 Welcome Back - 35 Welcome Back - 62 Welcome Back - 13 Welcome Back - 14

All pics courtesy of Colab Gallery.

 
 
 

Welcome Back @ Colab Gallery

 

jusqu’en octobre 2016 à Well Am Rhein (en Allemagne).

 

Avec AlëxoneAmose, L’OutsiderDoppeldenkMark GmehlingDreamAnders GjennestadAryz et Felipe Pantone

 
 
Welcome Back - 69

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *