Vues sur Murs @ Centre de la gravure – La Louvière – part 1

      Venus des quatre coins d’Europe et des Etats-Unis, C215, Denis Meyers, Doctor H, Evol, Invader, Jef Aérosol, Ludo, Muga, Obêtre, Obey, Sten & Lex, Swoon sont les artistes invités pour cette exposition qui se tient sur les 3 spacieux étages du centre de la gravure, autant dire que l’expo est très fournie sans compter que différentes interventions en extérieur son également visibles. Et si l’expo s’intéresse, comme l’indique le sous-intitulé, à L’imprimé dans l’Art Urbain, elle balaie bien plus que ce que l’on pourrait imaginer. 

 

Dès l’entrée on est frappé par la qualité de la scénographie et des accrochages, les différentes oeuvres très nombreuses et variées sont à la fois très bien mises en valeur mais aussi très bien rythmées si l’on peut dire car au lieu d’avoir une overdose (il y a vraiment plein plein de choses à voir) on ne voit pas du tout le temps passer et on passe d’un univers, d’une activité à l’autre sans jamais s’ennuyer.

      Ce sont les pochoirs de Jef Aérosol qui viennent nous acceuillir lorsque l’on ouvre les portes du rez de chaussée. D’autres travaux encadrés et une installation vidéo (que vous pouvez voir dans la galerie) sont aussi présentés.     Le travail de C215 s’apprécie dans un espace plus intimiste où assis sur un banc on peut admirer un mur de photos de ses interventions dans les rues qu’il a parcourues lors de ses différents voyages. Il est intervenu également directement sur les murs de l’espace qui lui est dédié et a ramené plusieurs objets qu’il avait utilisés comme supports pour ses pochoirs. 

     On peut ensuite admirer en détail la technique du duo Sten et Lex qui pratique un découpage minutieux sur des portraits anonymes sortis d’albums photos des années 60/70. Il faut vraiment s’approcher pour se rendre compte de la manière dont ces trames prennent forment et viennent parfois s’échapper du cadre.

      Muga nous parle avec le langage des signes (d’ailleurs si quelqu’un le connait nous sommes intéressés par la traduction du message ci-dessous, au pire on vous la donnera quand on aura plus de temps). Et si vous vous approchez pour regarder de près, vous verrez que de petits signes se cachent aussi au coeur de ces mains.

      Au détour d’un couloir, Obêtre nous attire dans un univers plus intimiste de poésie visuelle, moins graphique et plus difficille à cerner
      Denis Meyers, quand à lui semble, être un bourreau de travail. Dans une vidéo ils nous montre comment il réalise ses estampes et vous pourrez même mettre à profit ce que vous venez de voir en utilisant toute une série de tampons reprenant ces différents personnages pour coller leur faciés sur des cartes postales ou stickers du Monsieur, un petit souvenir gratuit fort appreciable. Vous pourrez aussi voir toute une série de stickers mis sous verre où chaque personnage, aussi nombreux soient-ils, ont un petit nom. Encore une fois les accrochages sont très réussis et l’on peut, au milieu de murs illustrés par l’artiste, lire quelques pages de ses carnets de notes et croquis.    Enfin on cloturera cette première partie avec Shepard Fairey qu’on ne présente plus et dont vous pourrez voir de nombreuses sérigraphies, et surtout de très anciennes. Après avoir jeter un oeil à une collection de ses différentes stickers vous pourrez vous asseoir quelques minutes pour regarder le documentaire  André the Giant Has a Posse réalisé par Helen Stickler en 1994 (oui c’était l’époque de Beverly Hills 90210 et des mèches folles) qui raconte les origines d’Obey.

Vues sur Murs , du 26 mai au 2 septembre, au Centre de la Gravure et de l’Image imprimée – 10 rue des Amours, La Louvière – Belgique 

Horaires : Du mardi au dimanche de 10h00 à 18h00

Entrée : 5 / 3 €. – Entrée gratuite tous les premiers dimanches du mois

Le musée est situé à 40 min. de Bruxelles et à 5 min. à pied de la gare de La Louvière-Centre.

 

Régalez vous avec une première fournée de photos en attendant la partie 2 de l’article. Attention, malgré leur nombre les photos ne montrent qu’une partie des oeuvres exposées, il y en a encore bien d’autres  à voir sur place!


2 réflexions au sujet de « Vues sur Murs @ Centre de la gravure – La Louvière – part 1 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *