Vhils – Diorama @ Vera Cortês

      Depuis vendredi dernier, Vhils expose à la Vera Cortês Art Agency. Il y montre l’étendue de son art qu’il applique sur de nombreux supports: sculpture sur du bois trouvé dans la rue, gravure à l’acide sur des plaques de métal, arrachage d’affiche et de posters qu’on trouvi ici, petite nouveauté, parfois figés dans de la résine, autant de technique différentes qui vont venir révèler des figures aux multiples expressions.

Aussi comme à son habitude, l’artiste a posé son empreinte dans les alentours de la ville. Mais cette exposition est également l’occasion de découvrir les premiers essais de l’artiste sur un nouveau médium, le polystyrène extrudé: par collage et sculpture au fil chauffant, Vhils utilise pleinement la troisième dimension sur ces nouvelles oeuvres pour jouer avec l’ombre et la lumière.

Vu la minutie de la chose (voir photo ci-dessous), nul doute que ces sculptures doivent être manipulées avec précaution. Cependant si l’effet est bluffant on peut s’intérroger sur l’utilisation de ce nouveau matériau, contrairement aux murs de bêton, morceaux de bois et affiches trouvées dans la rue, ce polystyrène n’a pas de vécu, n’a pas de lien avec la cité, on y gagne en spectaculaire certes mais on aura concéder quelquechose sur le fond.

 

 

Des photos du vernissage ici.

Diorama du 2 juin au 31 juillet à la  Vera Cortês Art Agency, Lisbonne

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *