Toshio Saeki – Unnen @ NANZUKA

      La galerie NANZUKA présente en ce début d’année Unnen, une exposition personnelle de Toshio Saeki. C’est la première venue du célèbre artiste japonais dans la galerie de Tokyo et pour le coup il s’agit ici de sa plus grande exposition à ce jour. Forcément on ne pouvait manquer d’en parler.

      Pour ceux qui ne connaissent pas le travail de l’artiste, Toshio Saeki est né en 1945, il a passé son enfance à Osaka, commencé à travailler comme illustrateur pour le monde de la publicité pour ensuite bouger vers Tokyo à la fin des années 60. C’est là-bas, en 1970, qu’il commence à dessiner pour Heibon Punch magazine pour adultes, dans lequel il distille ses dessins érotiques, il gagnera rapidement une renommée internationale. Pour en apprendre un peu plus sur le parcours du Monsieur, mieux qu’une biographie, on vous invite à visionner ce petite reportage réalisée par le magazine Tracks:

      L’exposition chez NANZUKA est exhaustive, elle présente tout une série d’illustrations réalisées par l’artiste, avec un gros plan sur ses productions des années 70 et 80. Il y a de petits dessins avec des histoires d’enfants un poil horrifiques, d’autres réalisés pour la nouvelle graphique Shinshujitsugetsuhen publiée chez Kodansha.

©Toshio Saeki, courtesy of the artist and NANZUKA

      Cependant les pièces maitresses de l’accrochage sont évidemment ses dessins érotiques. D’ailleurs certains de ces dessins sont merveilleusement encadrés avec le dessin à l’encre devant et le calque utilisé pour la mise en couleur pour l’impression visible derrière (les mêmes calques qu’ont peut aussi les découvrir dans la publication Onikage).

©Toshio Saeki, courtesy of the artist and NANZUKA

      Il faut avouer que les dessins de Toshio Saeki sont juste fascinants, ils sont à la croisée de différents styles: Ero-Guro (érotico grotesque), Shunga (estampe érotique traditionnelle) et Yokaiga (estampes traditionnelles cette fois avec fantômes et autres monstres). Toutes ces scènes à la fois sexuelles et horrifiques sont tout droit sortis de l’imaginaire débordant de l’artiste. Il ne faut pas y chercher de messages, l’artiste cherche avant tout à nous brusquer, à stimuler notre esprit et à nous offrir de l’interdit, des images qu’on n’aurait osé imaginer par nous même. Aussi du fait du mélange des genres, le travail de Toshio Saeki et tout à fait unique, gore sans effusion de sang, érotique sans monter de partie intimes, horrifique mais en même temps limite humoristique parfois, tant certains personnages sont malmenés et finissent pas se retrouver dans des situation incroyables de perversion.

 ©Toshio Saeki, courtesy of the artist and NANZUKA

      Visuellement les dessins à l’encre sont superbes, il n’y a pas de print présentés cependant on peut tout de même voir certains travaux couleurs car pour la premières l’artiste a accepté de faire quelques fresques murales. Celles-ci reprennent pour la plupart certaines de ses plus fameuses illustrations en couleur qu’on peut apprécier en très grand, en très beau.

 ©Toshio Saeki, courtesy of the artist and NANZUKA

       Côté boutique, la galerie vend quelques ouvrages classiques de l’artiste mais il y aussi du neuf avec une édition, une petite sculpture produite à 100 exemplaires avec Presspop inc. et HOW2WORK. La sculpture qui fait une taille de H16 x W14 x D9.5 cm reprend l’un de ses illustrations les plus connues, et qu’on retrouve d’ailleurs peinte sur l’une des murs de la galerie. Dans cette scène surréaliste, une jeune écolière en uniforme, se tient recroquevillé sur un Daruma géant, flottant dans les airs et à la forme explicite. Appréciez les quelques photos de l’objet ci-dessous. Pour info c’est en précommande, un peu cher mais c’est signé et numéroté par l’artiste sur le socle.

©Toshio Saeki, courtesy of the artist and NANZUKA

     Comme vous l’avez compris, cette exposition devrait ravir les fans de cet artiste culte et pour les autres c’est l’occasion de découvrir de son travail. Voici d’ailleurs une dernière série de photos.

©Toshio Saeki, courtesy of the artist and NANZUKA

 

Toshio Saeki – Unnen @ NANZUKA

Jusqu’au 24 février 2018 à Tokyo.