Tal R – Keyhole @ Cheim & Read

Après un doubleshow en duo fin d’année dernière à Stockholm et Copenhague, Tal R revient cette fois de l’autre côté de l’atlantique pour une exposition personnelle chez Cheim & Read. C’est la troisième expo de l’artiste dans la galerie New Yorkaise et celle-ci s’intitule Keyhole, une expo placée sous le signe du voyeurisme.

Dans cette exposition, Tal R dévoile une série de peinture et dessins réalisés ces dernières années et représentant des façades de bâtiments croisées dans les Red Light District, comme on en trouve au Danemark, là où il réside. Dans ces quartiers rouges, on y trouve toutes sortes de tentations: des bordels, des clubs de striptease, des bars gays, salons de massages et autres mais dans les oeuvres de l’artiste jamais on ne pénètre à l’intérieur, le fantasme et le secret restent entiers. Tal R nous place du point de vue du voyeur, on regarde ces vitrines de loin, imaginant ce qu’il se passe à l’intérieur, la façade devient alors un objet de fantaisie.

Comme vous pourrez le lire dans cette interview qu’il a donnée au magazine Time Out, l’artiste ne s’est pas inspiré que des quartiers rouges danois, il  a pris des centaines de photos durant ses voyages des Red-Light Districts d’Europe et des Etats-Unis. Il a demandé également il y a plusieurs années à ses amis et connaissances de prendre eux aussi des photos de ces façades et de lui envoyer.

Avec ses dessins au crayon ou gouache, et ses peintures à la colle de peau de lapin, Tal R propose toujours des représentations qui tendent vers le rêve, les objets sont déformés, les murs de ces façades se tordent et les compositions de couleur toujours aussi vives et inattendues. L’artiste explique aussi qu’il aime cette naïveté avec laquelle les propriétaires décorent leur devanture, et on remarque que plusieurs de ces vitrines ont des allures de confiseries, on revient d’une autre manière sur le thème de la tentation. Et finalement que ce soit au travers d’un petit format papier ou d’une grande peinture sur toile, notre oeil est immédiatement attiré et fasciné, laissant le mystère de ces façades opérer sur nous, mais comme pour tout bon fantasme, il faudra rester devant le seuil de la porte pour en garder le frisson.


 

All pics courtesy of Tal R and Cheim & Read.

 
 
Tal R – KeyholeCheim & Read

Jusqu’au 11 février 2017 à New York.

Ce contenu a été publié dans Art par jerem, et marqué avec . Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *