Steve Powers & Case Studyo – Fresh Starts Every Morning

A force de parler de Case Studyo Vous allez nous dire qu’on a des actions chez eux mais nous n’y pouvons rien si l’équipe belge travaille toujours avec des artistes que l’on affectionne comme par exemple ici Steve Powers. Si on m’avait dit que Steve Powers était en train de collaborer avec les gens de Case Studyo j’aurais eu du mal à imaginer la sculpture sur laquelle ils auraient pu travailler, il y a tellement de petits dessins qui parsèment ses pensées mises en peinture, le choix aurait été dificille à vrai dire j’aurais plutôt parier sur un mot sur pattes comme le Late de l’un de ses derniers prints. Finalement c’est ce calendrier, un calendrier un peu inutile me dirait vous car il affiche toujours le 1er mais c’est un calendrier qui, chaque matin, vous mettra d’aplomb en vous rappelant que chaque jour est un nouveau départ ou comme le dit Steve Powers, Fresh Starts Every Morning. Et comme ici on fait un vrai travail de recherche journalistique on vous a retrouvé cette image dans le travail de Steve, ici dans cette Daily Metaltation qui date de novembre 2010.

Cette première édition de Steve Powers chez Case Studyo est édité à 25 exemplaires et cette céramique a pour dimensions  20cm x 15cm. Elle est livrée dans une boite sérigraphiée et possède un petit trou destiné à l’accrocher au mur (en revanche on vous conseille de poser le clou sans la céramique…). Comme toujours si ça vous intéresse vous les contactez via leur site en ligne.


Sachez aussi que ce calendrier existe aussi dans une version low cost, éditée à 500 exemplaires et disponible pour 60$ sur le site de Steve Powers sous le nom One-a-Day Calendar. Pour l’anecdote les personnes qui s’occupaient de l’impression voulaient remplacer la typo tremblante de Steve par de l’Helvetica, ça aurait tout de même perdu de son intérêt.

C’est signé au dos par l’artiste et c’est un vrai calendrier fonctionnel (si on peut dire) car il comporte 366 pages. Pour en avoir un exemplaire j’avoue que l’objet fait un peu cheap: c’est imprimé sur du plexi et de près la typo apparait un peu floue. Aussi ces 366 pages sont beaucoup trop lourdes pour le support, j’ai du le recoller à la colle forte. Le prix me parait donc un poil trop cher pour l’objet.  En revanche j’adore l’idée et je le mettrai pour ma part en scène avec quelques feuilles arrachées en dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *