Steph Cop – Asymmetria @ David Bloch Gallery

steph-cop-asymmetria-13

      La David Bloch gallery présente en ce moment, Asymmetria, la toute dernière expo de Steph Cop. C’est le deuxième solo show de l’artiste français dans la galerie de Marrakech, quatre ans après Neurogamie. L’artiste est resté quelques semaines en résidence, de quoi préparer quelques nouveaux ARO, il en dévoile ici une quinzaine en tout.

 
steph-cop-asymmetria-38Photo Kevin Neok

      Parmi ces nouvelles sculptures, on distingue deux séries différentes de ARO. La première famille est constituée des ARO Copelini dont avait déjà pu voir quelques membres dans les expos précédentes de l’artiste. Ces derniers sont très grands, plus effilés que le ARO original,  rappelant la verticalité de l’arbre dont il est tissu. Certains font 1m20 de haut tandis que d’autres atteignent les 2m50. On aime beaucoup cette version du ARO, comme pour ses réalisations précédentes, Steph Cop les a découpés à la tronçonneuse dans différentes essences d’arbres. Mais pour cette expo il nous réservé une belle surprise, un ARO Copelini tout en acier, le rendu est top et quand on voit la bête on ne peut qu’espérer qu’il explore un peu plus les possibilités de ce matériau.

steph-cop-asymmetria-31

      En ce qui concerne l’autre famille de ARO, Asymmetria, elle fait sa toute première apparition ici, à la David Bloch gallery. Celle-ci est relativement différente des précédentes et ce à plus d’un titre. Tout d’abord, cette nouvelle série met un pied dans l’abstraction, l’artiste a joué avec la symétrie ou plutôt l’asymétrie car une moitié de l’ARO s’efface pour laisser place à des formes géométriques. Dans ces jeux de miroir, les ARO sont donc parfois complétés par des insertions en métal. Le mix entre compositions géométriques et sculpture figurative fonctionne bien et crée une tension avec des ARO qui semblent découpés, amputés. Pour certains, l’autre moitié est composé du morceau de bois originel, on appréhende alors d’une manière totalement inédite les volumes du ARO qu’on croirait voir littéralement sortir de l’arbre.

steph-cop-asymmetria-20 steph-cop-asymmetria-6
 
      Outre les différentes sculptures qui prennent place dans l’espace de la galerie, on peut découvrir aussi de nombreux travaux sur papier, de superbes dessins, qui ont servi d’études à l’artiste, certains sont des dessins très fins et détaillés réalisées sur petit format tandis que d’autres sont des compositions plus graphiques, avec l’utilisation notamment de peinture bleu à l’instar des dernières éditions qu’il avait sorti chez Editions Koméla. De biens belles choses à voir dans cette expo avec une nouvelle évolution très intéressante pour le ARO deSteph Cop. Sachez qu’en plus des oeuvres originales, une estampe éditée à 50 exemplaires est disponible également et il faudra continuer de regarder du côté du Maroc car l’artiste travaille sur un projet de sculpture de plusieurs mètres qui devrait prendre place dans le désert, à suivre…

steph-cop-asymmetria-21 steph-cop-asymmetria-19 steph-cop-asymmetria-18 steph-cop-asymmetria-1 steph-cop-asymmetria-14 steph-cop-asymmetria-9 steph-cop-asymmetria-12 steph-cop-asymmetria-2 steph-cop-asymmetria-27steph-cop-asymmetria-26 steph-cop-asymmetria-23 steph-cop-asymmetria-16 steph-cop-asymmetria-15 steph-cop-asymmetria-25 steph-cop-asymmetria-35 steph-cop-asymmetria-34  steph-cop-asymmetria-32 steph-cop-asymmetria-22 steph-cop-asymmetria-40 steph-cop-asymmetria-29  steph-cop-asymmetria-33 steph-cop-asymmetria-3

All pics courtesy of David Bloch gallery

 
 

Steph Cop – Asymmetria  @ David Bloch gallery

Jusqu’au 20 novembre 2016 à Marrakech

steph-cop-asymmetria-7

Une réflexion au sujet de « Steph Cop – Asymmetria @ David Bloch Gallery »

  1. Pour fêter ça j’ai sorti mes 6 cartons de ARO … souvenez-vous.
    (haa si j’avais pu sortir les imaginary Friends, ça eut été encore plus puissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *