Søren Behncke – La Chambre @ V1 Gallery

Søren Behncke - La Chambre - 8

 

      Voici probablement l’une des expositions que l’on attendait le plus ce mois-ci: La Chambre de Søren Behncke, qui a ouvert ses portes vendredi dernier à la V1 Gallery. Ce n’est pas sa première exposition personnelle dans la galerie, ça doit être la troisième si on a bien compté, mais on a découvert le travail de Søren Behncke tout récemment, avec justement la série de peintures qui donne son titre à l’expo. Comme souvent, on regrettera de ne pas avoir découvert le travail de l’artiste plus tôt.

 

Søren Behncke - La Chambre - 7

Nous aurons l’occasion de parler de l’oeuvre de Søren Behncke dans un autre post sous peu. En effet, à l’occasion de cette nouvelle expo, l’artiste danois a sorti sa première monographie, Sorry No Image available (dispo ici), du coup dès qu’on aura le bouquin entre les mains on vous parlera un peu plus. Mais intéressons nous aujourd’hui à La Chambre. La chambre en question c’est La Chambre de Van Gogh à Arles, oeuvre ou plutôt oeuvres (parce qu’il y en plusieurs exemplaires) du maitre néerlandais dans lesquelles il a peint la simplicité et la tranquillité de son espace de vie.

 

Søren Behncke - La Chambre - 32


 

      Cette chambre, Søren Behncke s’y est engouffré pour s’en imprégner, et au final, la déconstruire. L’artiste la alors repeinte dans une série de travaux au travers desquels la Chambre de Van Gogh finit par devenir totalement abstraite. Søren Behncke a en effet redessiné chaque objet de la pièce, la porte, la table, les chaises, mais sous son pinceau les objets se déforment, se simplifient jusqu’à devenir des symboles. L’artiste n’a alors plus qu’à utiliser ces différents symboles comme des éléments de langage lui servant à créer différentes compositions, et autant de déclinaisons de sa version de la chambre de Van Gogh.

Søren Behncke - La Chambre - 20

 

Søren Behncke - La Chambre - 23

 

      Les oeuvres exposées ici ne font pas toutes partie de la série La Chambre à Arles, il y a nombre d’autres peintures mais pour chacun d’entre elles, Søren Behncke entame des dialogues avec l’oeuvre d’autres artistes. Il y a par exemple ces deux peintures intitulées LopLop dans lesquelles l’artiste danois évoque un fameux portrait de Max Ersnt, LopLop étant le nom d’alter ego qu’avait créé Max Ersnt et qui prenait souvent les traits d’un oiseau.

 

Søren Behncke - La Chambre - 1 Søren Behncke - La Chambre - 9

 

      Dans une autre peinture, Søren Behncke peint Roy Lichtenstein lui même peignant la chambre de Van Gogh: l’artiste américain avait fait sa propre version de la Chambre en 1992. D’autres peintures font référence à Guston ou encore à Matisse, que ce soit à leurs oeuvres ou à leur vie d’artiste. Mais ne vous y trompez pas, Søren Behncke fait plus que peindre ses propres versions de la Chambre de Van Gogh ou de la Danse de Matisse: en déstructurant, digérant et réutilisant tous les éléments de ces chefs d’oeuvres, l’artiste danois crée sa propre chambre, sa propre danse avec les mouvements qu’il a imaginés. Ici on est dans le monde de Søren Behncke, un monde coloré, à l’aspect naif avec ses formes rondes et grotesques, aux allures parfois même de cartoon avec toujours une once d’humour.

 

Søren Behncke - La Chambre - 17

Mais le monde de Søren Behncke c’est avant tout un monde en carton. Le carton c’est le support favori de l’artiste danois, plusieurs des oeuvres de l’expo sont peintes sur des cartons de fruits et légumes que l’artiste a récupérés et dépliés. Même pour les toiles, il a collé des morceaux de toile sur le support, créant alors une oeuvre en relief avec différentes cases divisant la peinture et rappelant une boite en carton dépliée. Aussi, les cartons qu’il utilise comporte parfois des séries de trous ou encore des motifs imprimés mais l’artiste utilise ces éléments pour jouer avec, répétant les motifs industriels, s’en servant comme ornements par exemple ou encore utilisant les trous manufacturés du carton comme formes géométriques pour ses compositions. La structure du carton se confond aussi avec la structure de l’oeuvre, l’artiste utilisant les côtes du carton et sa base comme autant de zones définies pour structure ses oeuvres.

 

Søren Behncke - La Chambre - 12 Søren Behncke - La Chambre - 29

 

      La série Chambre à Arles est vraiment la série que l’on préfère mais les autres oeuvres de l’expo sont tout aussi intéressantes et plaisantes à l’oeil, on ne l’a pas encore dit mais on aime beaucoup la peinture de l’artiste,à la fois naive, abstraite et colorée. Avant de passer à un petit recap photos, sachez qu’un petit catalogue de l’expo a été édité par la galerie et qu’il y a aussi la monographie dont on vous a parlé plus haut.

 

Søren Behncke - La Chambre - 6 Søren Behncke - La Chambre - 5 Søren Behncke - La Chambre - 18 Søren Behncke - La Chambre - 3 Søren Behncke - La Chambre - 11 Søren Behncke - La Chambre - 15 Søren Behncke - La Chambre - 16 Søren Behncke - La Chambre - 14 Søren Behncke - La Chambre - 28 Søren Behncke - La Chambre - 25 Søren Behncke - La Chambre - 27 Søren Behncke - La Chambre - 30 Søren Behncke - La Chambre - 26 Søren Behncke - La Chambre - 24

Pics courtesy of V1 Gallery & Søren Behncke.
Photo by Simon Heger Knudsen.

 

Søren Behncke – La Chambre @ V1 Gallery

Jusqu’au 6 jun 2016 à Copenhague.

Søren Behncke - La Chambre - 33

Ce contenu a été publié dans art par jerem. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *