Soon: Steph Cop – Neurogamie @ David Bloch Gallery

      Steph Cop enchaine les expositions et àprès le chateau de la Napoule à Cannes l’été dernier c’est à Marrakech qu’il est parti jouer de la tronçonneuse, répondant à l’invitation de la David Bloch Gallery.  Habituellement c’est le parc naturel du Morvan qui est à la fois lieu et source de ses créations mais pour la première fois l’artiste est venu trouver la Nature en dehors de ses terres natales, au Maroc donc. L’artiste est en effet parti à la rencontre de l’âme des magnifiques cèdres de l’Altas qui peuplent ce pays. Il a entrepris d’ailleurs pour célèbrer ceux ci d’élever deux de ses nouvelles sculptures à plus de 2m20 de hauteur.

 

      Depuis qu’il s’est mis à travailler le bois en réalisant son premier Wooden ARO, Steph Cop n’a de cesse de partir à la recherche d’arbres chargés d’histoire. S’il semble à chaque fois recréer la même pièce, les Wooden ARO ont pourtant tous une âme différente: il suffit de les toucher, de découvrir leur essence, d’en apprécier le relief que ce soit celui leur vécu ou ces reliefs stigmates de l’action de l’homme et sa machine. Le processus de création des Wooden ARO a quelquechose de sacré, il redonne une seconde vie à la nature, la magnifie dans un totem qui reçoit toute la force et le coeur de son créateur.

 

      A partir du 5 octobre, vous retrouvez les travaux de Steph Cop dont une douzaine de nouvelles sculptures en bois, des travaux sur plaque de tôle ainsi qu’une sérigraphie exclusive et des éditions en porcelaine, tout cela dans une exposition au nom énigmatique, Neurogamie. D’ailleurs pour nous mettre en appêtit, et c’est maintenant devenue une plaisante habitude, la galerie David Bloch nous propose en propose un petit teaser vidéo.

 

 

Steph Cop – Neurogamie – du 5 octobre au 3 novembre à la David Bloch Gallery de Marrakech

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *