Smithe – Fisuras De La Materia @ Celaya Brothers Gallery

  Smithe - Fisuras - 14

 

    Aujourd’hui on vous parle de l’artiste mexicain Smithe, vous avez peut-être déjà vu quelques oeuvres de cet illustrateur-graffeur sur Paris, chez Openspace, mais ici vous allez avoir un plus grand aperçu de son travail car on vous parle de sa nouvelle expo, Fisuras De La Materia. Celle-ci se déroule chez lui, à Mexico, plus précisément à la Celaya Brothers Gallery mais prenez garde à vous car, avec cette exposition, vous allez pénétrer dans l’antre de la folie.

 
 Smithe - Fisuras - 13 Smithe - Fisuras - 11
 

      En effet, pour cette exposition solo, Smithe a décider de donner une représentation, en peinture, des troubles psychotiques qui peuvent affecter l’être humain. Il a cherché plus particulièrement à nous faire ressentir cette expérience d’une réalité qui s’efface pour laisser place à un autre monde d’illusions, d’hallucinations.  Pour ce faire l’artiste a principalement travailler sur le visage, ça tombe bien c’est l’un de ses sujets de prédilection: il aime beaucoup dans ses dessins décomposer des crânes, les manipuler et les démonter, ce sont souvent d’ailleurs des crânes biomécaniques. Cependant pour cette exposition, sa peinture est plus réaliste, lorsqu’il nous dévoile l’intérieur d’un crâne ou d’un bras on a plus l’impression d’être en fac de médecine, d’ailleurs pour certaines oeuvres il a superposé plusieurs sérigraphies sur un négatoscope, la boite lumineuse pour observer les radios, mais dans notre cas c’est pour observer les méandres de la psyché humaine.

 

Smithe - Fisuras - 8

 

    Dans les autres peintures et même sculptures, les dissections laissent place à des visages qui se démultiplient. Par exemple, pour les oeuvres en céramique, il s’agit d’une tête à deux visages un peu à l’instar d’Edward Mordrake, petite référence horrifique mais qui est fort à propos car l’un des deux visages affiche un rictus qui a de quoi vous glacer le sang. Et pour les oeuvres sur toile, certains effets sont très réussis comme par exemple pour celles où il est venu superposer deux visages regardant dans deux directions différentes, l’artiste a vraiment réussi à retranscrire en image les troubles psychiatriques.

 

Smithe - Fisuras - 10

 

  D’ailleurs chaque oeuvre porte le nom de l’un d’entre eux: Prosopagnosia, Erotomanía, Abulomanía,… Drôle d’ambiance donc pour cette exposition mais tout ceci reste néanmoins très plaisant à l’oeil, c’est plein de couleurs et l’artiste a une belle maitrise technique qu’on vous laisse apprécier en photos.

 

Smithe - Fisuras - 9    Smithe - Fisuras - 7

Smithe - Fisuras - 6 Smithe - Fisuras - 3 Smithe - Fisuras - 1 Smithe - Fisuras - 2 Smithe - Fisuras - 4 Smithe - Fisuras - 5 Smithe - Fisuras - 8

All pics courtesy of Smithe & Celaya Brothers Gallery

 
 
 

 Smithe – Fisuras De La Materia @ Celaya Brothers Gallery
 

Jusqu’au 12 décembre à Mexico.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *