Scott Campbell – They Say Miracle Are Past @ Londres


 
Outre Goeff McFertidge, l’autre événement qui nécessite impérativement un voyage en eurostar est sans conteste possible l’exposition de Scott Campbell, They say miracles are past, qui a lieu dans un endroit informel du 4 au 13 octobre (c’est à dire qu’il ne vous reste qu’aujourd’hui, dépêchez vous !!!) à Londres.


 

 
Bien sûr c’est OHWOW qui organise et on se prend à rêver d’un pied à terre de la célèbre galerie en Europe (pourquoi pas? Perrotin s’installe bien à New York) pour accueillir son écurie de star de l’art.
 

 
Scott Campbell nous propose de découvrir quinze lunes composées d’une épaisse mousse sculptée/gaufrée pour rappeler les dénivelés lunaires, le tout emprisonné dans une résine noire du plus bel effet. Bien sûr, sur chaque pièce, il a rajouté ici et là quelques dessins et aphorismes.
 

 
On dit souvent que rien ne vaut de voir l’œuvre en vrai. C’est encore plus vrai dans ce cas là, tant cela est saisissant et saute aux yeux.
 

 
Après le tatouage, les billets, les œufs, le métal, Scott Campbell s’inscrit comme un artiste de la matière, quel qu’elle soit .
 

 
Le talent d’un photographe, c’est çà ! Vouloir photographier un enfant qui fait le foufou et se retrouver avec un sujet flou, le dos de l’artiste qui expose et au fond Aaron Bondaroff qui discute avec Ryan McGinley. Si ça c’est pas une photo ratée, je sais pas ce qu’il vous faut…
 

 


 
 
Scott Campbell – They say Miracles are Past
du 4 au 13 octobre 2012
25 Hanbury Street, London
United Kingdom

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *