Russell Maurice – Crying Dog @ Gallery Target

      Beaucoup d’expos très sympa en ce moment à tokyo, que ce soit avec des artistes ou internationaux comme ici avec Russell Maurice. L’artiste anglais qu’on connait aussi sous le pseudo de Gasius présentait jusqu’à fin de cette semaine Crying Dog, une expo qui se tenait à la Gallery Target, on vous en dit quelques mots.

      Le titre de l’exposition, Crying Dog, fait référence à ces figurines, ces tirelires, en forme de chiens tristes, avec des larmes coulant des yeux et qui sont apparues dans les années 60, 70 (quelques exemples ici et ). Personne n’a pu déterminer leur origine ou encore leur signification mais Russell Maurice s’est saisi de leur étrangeté et a intégré ce personnage de chien qui pleure à son travail. D’ailleurs à l’occasion de cette exposition il a édité une nouvelle sculpture qui reprend ce personnage en volume. C’est sa seconde édition du genre, après le Pilgrim sorti il y a un peu plus d’un an. Cette fois c’est Medicom qui a édité l’objet, il a été produit à 30 exemplaires seulement. Réalisée en céramique, avec quelques dorures, elle nous renvoie à toute la kitscherie des figurines dont elle s’inspire, cette nouvelle édition de l’artiste est vraiment folle. A noter que Gasius a collaboré aussi avec Medicom Fabrick (branche de medicom qui sort des accessoires avec des tissus réalisés par les artistes),les prods avec le motif à aubergines qu’il a imaginé devraient sortir sous peu.

A post shared by @gasius on

      Pour continuer sur les oeuvres de l’expo, Russell Maurice présente comme à son habitude des travaux très variés: quelques peintures grands formats, des sculptures hybrides confectionnés à partir de différents morceaux de jouets et figurines et aussi de nouvelles pièces en tissu. D’ailleurs en ce qui concerne ces dernières, à la différence de ce qu’il a pu faire avant, cette fois il s’agit de sortes de sculptures, sans ajout de peinture, on aime beaucoup notamment ce profil de chien qui prend forme à partir de tissu plié, chiffoné.

      De manière générale Russell Maurice aime à se servir de tout pour faire de l’art, et surtout d’objets du quotidien, bon marché, qu’il utilise de manière spontanée, brute. Cette démarche s’illustre notamment avec les oeuvres présentées sur l’étagère comme ces pochettes en plastique que l’artiste est venu peindre, se servant de leur transparence pour donner un aspect brillant à son travail, une sorte de cellulo de fortune. Sur chacune de ces pochettes sont déclinés les nombreux éléments présents dans le travail de l’artiste, des objets animés, des éclairs, des fioles, l’artiste fait partie du mouvement Comic Abstraction, mais les cartoons ne sont pas sa seule référence car son travail est aussi imprégné de surréalisme, de romantisme et de magie, un univers vaste que nos amis japonais ont pu découvrir pleinement avec cette nouvelle expo.

All pics courtesy of Russell Maurice & Gallery Target.

 

Russell Maurice – Crying Dog @ Gallery Target

Du 14 au 28 avril 2017 à Tokyo, Japon.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *