Roids, Horfée, Ken Sortais, SatOne, Score & Fence – Inside Rockenberg

  Rockenberg - 12

 

    Lorsqu’on a vu sur l’instagram de Roids que celui-avait passé trois jours dans une prison située à Rockenberg, en Allemagne, on a pensé que l’artiste s’était fait prendre, bombe de peinture à la main, et qu’il s’était retrouvé derrière les barreaux. Mais le londonien était en fait là-bas accompagné d’ HorféeKen SortaisSatOneScore et Fence pour participer à un projet hors-normes organisé par les gens de DrawALine.

 
 Rockenberg - 1
 

La prison de Rockenberg renferme un peu moins de 200 détenus, des détenus plutôt jeunes, et le directeur du lieu, Klaus Ernst, essaie de leur proposer différents moyens de réinsertion et des moyens de garder un contact avec l’extérieur. Dans ce récent article, Klaus Ernst parlait des jeunes qui étaient tentés de peindre illégalement dans la rue et il expliquait qu’il voulait montrer à l’aide d’artistes professionnels qu’il existait des moyens légaux de rendre son art accessible au public. C’est maintenant chose faite avec ce projet au cours duquel les artistes cités plus haut ont repeint les murs de la prison, avec l’aide d’ailleurs de certains des détenus. Alors par contre on a pas du lui dire à Klaus Ernst que certains de ces artistes continuaient de peindre illégalement dans la rue, risquant chaque jour de se retrouver eux-mêmes en cellule mais la situation est déjà assez incongrue, en effet voir le directeur d’une prison autoriser à peindre ses murs à la bombe, on n’est pas prêt de voir la même chose par chez nous.

 
Rockenberg - 4

Rockenberg - 16Rockenberg - 0
 

Voilà donc nos artistes qui ont posé leurs échelles et leurs échafaudages contrent les murs de la prison, sous les barbelés, donnant au passage quelques sueurs froides aux gardiens. Les artistes étant placés près des fenêtres des détenus, cela a donné lieu apparemment à quelques discussions, parfois enrichissantes d’autre fois plus ou moins tendues aussi.

 
Rockenberg - 13

Ce qui est le plus intéressant dans ce projet, c’est que les artistes ne sont pas venus ici faire de la décoration, bien au contraire, ils ont vraiment réfléchi sur le thème de la prison et c’est sans concession, sans censure, qu’ils ont parlé de la souffrance qui naît de la détention..

 Rockenberg - 8 Rockenberg - 7 Rockenberg - 6
 
Ainsi Horfée et Ken Sortais parlent de leur réalisation en ces termes:
 

Peindre sur un symbole de non-liberté, hurlements et coups de pieds dans le bâtiment principal durant toute la réalisation de la peinture.
Pas de plage ni de soleil représentés mais bien 60 mètres de cauchemar ressenti et retranscrit dans une prison d’état à Francfort.
Paradoxe intéressant puisqu’à l’évidence les peintures furtives (auxquelles nous sommes abonnées) peuvent engendrer une peine de prison.
Une fresque réalisée à quatre mains ayant pour but un challenge de création/conception à l’allure de farandole torturée.
Composer en détruisant l’image de l’autre, organiser un rythme dans un désordre formel évident, le tout dans un paysage composé de serrures triplement scellées et de barbelés aux silhouettes de guerre entre le dehors et le dedans
 

Rockenberg - 2

 

SatOne, quand à lui, a intitulé sa fresque murale TI:ME. Basée sur la forme d’un ruban de Moebius, l’artiste allemand explique qu’il a voulu explorer le concept du temps (symbolisé par cette ligne rouge), et la manière dont on le perçoit. Sa peinture se dresse comme un mur virtuel entre les gens qui vivent dehors et ceux enfermés ici, et SatOne rappelle à chacun que le temps qui s’écoule indéfiniment ne s’écoule pas de la même manière pour tous.

 Rockenberg - 10 Rockenberg - 14
 

Nous vous laissons avec ces quelques autres images que DrawALine nous a invités à partager avec vous, vous pouvez d’ailleurs retrouver sur leur site différents propos des artistes à propos de ce projet: c’est ici.

 

Rockenberg - 11

Rockenberg - 15 Rockenberg - 17Rockenberg - 9

2 réflexions au sujet de « Roids, Horfée, Ken Sortais, SatOne, Score & Fence – Inside Rockenberg »

  1. Super article dans la lignée des autres que tu publies. Bien étayé, par contre si je peux me permettre, il y a un paquet de fautes et c’est pas hyper agréable. :/

    • Oui désolé, on la mauvaise habitude de publier les articles avant de les relire (ou les faire relire). Mais c’est rassurant de voir que des gens les lisent alors pour que ça continue on va essayer de prendre des bonnes résolutions. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *