Rero – EX SITU @ Centre Pompidou

EX SITU - Rero - 21
 

Ce mercredi, alors que nous aurions pu passer l’après-midi à prendre un grand bain de soleil tant attendu nous sommes allés plutôt nous enfermer au sous sol du Centre Pompidou, au studio 13/16 plus exactement. Mais cet après-midi nous avons pu le passer en compagnie de Rero, ça valait donc le coup de repousser la séance d’UV. Dans le cadre d’EX SITU, un événement organisé par Beaubourg et qui met à l’honneur l’art urbain, sept artistes vont être en résidence tour à tour au studio 13/16. Ils vont donc travailler dans un espace et un cadre différents de ceux dans lesquels ils évoluent habituellement d’où le nom EX SITU. Là où ça devient très intéressant c’est que ces résidences sont participatives, car le studio 13/16 invite les jeunes (de 13 à 16 ans) durant plusieurs après-midi à venir échanger avec chaque artiste et  à l’aider à mener à terme son projet de création dans le lieu.

EX SITU - Rero - 13
 
Rero est le premier artiste de la liste à mener cette expérience et il a ouvert son premier atelier samedi dernier, inaugurant en même temps l’événement. Chaque atelier démarre à 14h pour se terminer à 18h et les artistes vont faire de quatre à six séances (Rero en fera cinq), je précise également que c’est gratuit et même si ça se passe au studio 13/16 vous pouvez venir quel que soit votre âge, même si vous n’êtes pas accompagné d’enfants. On peut donc déjà dire un grand merci au Centre Pompidou et aux artistes car c’est vraiment un beau cadeau qu’ils nous font là. En ce qui concerne Rero, l’artiste nous propose un débat, un dialogue qui se fait à coup de collages de mots, d’idées, sur les murs du studio. Pour ce faire, tout est fournin la collen les peinceaux, les perches, et les fameuses lettres en police Verdana barrés de l’artsite, chacun peut donc composer ses mots pour ensuite les coller au mur.

EX SITU - Rero - 6EX SITU - Rero - 1

 

Pour ce qui est du déroulement de la séance, Rero vous acceuille avec une idée de départ, pour la première séance c’était THE END, la seconde c’était CLICHE et pour la troiième celle à laquelle nous avons participé , il s’agissait de l’un des premiers mots qu’il  a peit sur les murs, l’acronyme WYSIWIG, il signifie What You See IS What You Get, en français Tel Affichage Tel Résultat, c’est un terme utilisé pour déifnir les logiciels où l’interface permet de composer viusellemet le résultat voulu.

 

EX SITU - Rero - 15 EX SITU - Rero - 17EX SITU - Rero - 00
 
L’artiste explique que son  WYSIWIG fait référence aussi au mur peint par Tania Mouraud (photo ci-dessous), un mur qu’on peut voir à la BPI du du Centre Pompidou.

Tania Mouraud WYSIWYGphoto Visual Poetry 

 

Evidemment pour le coup, pas facile d’expliquer cette idée aux apprentis street artistes mais Rero dévoile des talents de pédagogue et comme en plus il est extrémement sympathique ça passe tout seul. Aussi avant d’aller se mettre de la colle partout sur les doigts, on cadre les choses avec une petite séance de brainstorming qui permet de rassembler toutes les idées.

EX SITU - Rero - 12

 

Passée cette étape de réflexion intensive… et de recherche sur internet (mes heures de chat IRC étant désormais bien loin, je ne connais finalement pas plus, voir moins d’acronymes qu’un collégien), on s’y met tous ensemble, jeunes et adultes, avec aux avant-postes Rero, qui nous aide sans jamais être directif. Le but était de débattre sur le mur, il fallait donc essayer de juxtaposer les idées ou masquer des mots collés précédemment. Un appareil photo prend des images périodiquement et ces images mises bout à bout permettront de récréer et de pouvoir visionner cette discussion qui ce sera tenu le temps des 5 ateliers.

EX SITU - Rero - 0 EX SITU - Rero - 19EX SITU - Rero - 10 EX SITU - Rero - 20

 

Le temps d’une pause vous pouvez aussi vous poser dans le coin repos où des vidéos et un tableau d’affichage présentent le travail de l’artiste. D’ailleurs ce weekend vous pourrez y voir en exclusivité la vidéo de la performance réalisée par Rero avec Liu Bolin dont on vous avez parlé ici.

EX SITU - Rero - 9

EX SITU - Rero - 7

D’ailleurs sur ce panneau, on peut y voir le plan qui a servi à réaliser l’installation de Rero sur le fameux tube escalator de la façade du Centre Pompidou. Pour EX SITU, les artistes vont en effet, en plus de leur résidence au studio 13/16, réaliser chacun une installation, à l’intérieur ou à l’extérieur du bâtiment, en lien avec le lieu. Rero reprend donc le DO NOT CROSS THE LINE, posé parfois au sol des musées comme celui où on se trouve, pour questionner la distance qui sépare parfois l’oeuvre de son public.

EX SITU - Rero - 3 EX SITU - Rero - 18 EX SITU - Rero - 16

 

Avant de quitter le studio, je ne vous le cache pas qu’il est très tentant d’embarquer quelques lettres pour faire son petit collage perso à la maison, ou dans la rue pourquoi pas car nul doute que cet après midi passé aux côtés de l’artiste devrait faire naître quelques vocations. Pour ceux qui voudraient venir participer à cette résidence, il vous reste encore deux séances: ce samedi 20 et dimance 21 avril (de 14h à 16h).

EX SITU - Rero - 2

 

Nous terminons en vous annonçant les autres artistes qui vont suivre: après Rero ce sera au tour d’YZ dont on a pu voir les magnifiques réalisations aux anciens Bains Douches, puis Ludo, Jonone, OX qu’on a d’ailleurs croisé mercredi et qu’on salue, Vhils et on finira avec Mark Jenkins. Franchement c’est une très belle équipe qu’on nous propose là et on ne manquera pas d’aller tous les voir car d’une part c’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de les rencontrer et on est aussi assez intriguers par ce qu’ils ont prévus chacun de faire. POur les dates et les autres détails de l’événement vous pouvez aller voir leur page facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *