Recap: Sambre – The Box @ Catherine Ahnell Gallery

SONY DSC
 

      La Catherine Ahnell Gallery, située à New York, s’est donnée pour ambition de faire découvrir de jeunes artistes étrangers (non états-uniens donc) aux amateurs et collectionneurs d’art contemporain de la Big Apple. Ainsi des gens comme L’Atlas ou LeModuleDeZeer sont déjà venus passer quelques semaines en résidence dans la galerie et vendredi dernier, c’est le travail d’un autre français, Sambre, que les New Yorkais ont pu découvrir .


 

Sambre - The box  - 7 Sambre - The box  - 8

 

L’artiste est resté le temps d’un mois en résidence, pour préparer son exposition The Box. Avec Sambre on s’attend toujours à des installations impressionnantes, on se rappelle forcément son intervention aux Bains, sa réalisation en relief pour le M.U.R XIII et encore tout récemment, cet été à la Collégiale Collégiale Saint-Pierre le Puellier à Orléans , l’artiste a construit un escalier dont le gigantisme et l’allure faisait penser à l’arche du Noé d’Aronofsky (à voir en vidéo ici).

 

Sambre - The box  - 11
 

Pour The Box, l’artiste a créé, dans l’espace de la galerie, une pièce dans son intégralité, avec son sol et ses 4 murs, et même son couloir d’entrée. L’espace ainsi érigé est un vrai espace de vie où l’artiste peut évoluer, s’asseoir, penser, dessiner. Morceaux après morceaux, Sambre s’est fabriqué son propre environnement, à la croisée de la nature et de l’urbain. Forcément on a pensé à l’expo Cozy Confusions de Clement Behr dans la BOX qu’on vous avait présenté il y a quelques mois, mais la ressemblance est complètement fortuite, leurs démarches empruntant des chemins parallèles.

 


 
SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC
 

Les visiteurs de la galerie peuvent évidemment entrer dans la BOX de Sambre et y déambuler pour en faire l’expérience, aussi oeuvres dans l’oeuvre, certaines sculptures y sont intégrées.

 
Sambre - The box  - 5 Sambre - The box  - 2 Sambre - The box  - 3
 

Avant de pénétrer dans cette pièce Ils auront pu aussi voir aussi d’autres travaux de l’artistes,  présentées dans un accrochage plus conventionnel: l’artiste a réalisé, toujours sur place, des sculptures en bas relief, assemblages de bois découpés et réassemblés, du bois qu’il a récupéré dans les bennes du quartier de Soho et à qui il a ainsi donner une nouvelle vie.

 

Sambre - The box  - 1

 

Sambre - The box  - 0 Sambre - The box  - 4

Sur les murs de la galerie ou sur ceux de  son installation, l’artiste a également dessinée quelques portraits avec ce trait brisé à la Giacometti, rappelons que Sambre manie tout aussi bien les outils du menuisier que la bombe de peinture et le crayon.

 

Sambre - The box  - 6
 

Ainsi cette première expo solo en galerie tient toutes ses promesses, et on a hâte de voir, de nos propres yeux cette fois, ce que l’artiste nous a réservé pour Catalyseur, une autre expo solo qui qui aura lieu à Paris, à la galerie Jerôme Pauchant, et qui ouvre dès ce jeudi soir 18 septembre.

 

All pics & video by Mouarf, courtesy of Sambre & Catherine Ahnell Gallery

 

Sambre – The Box @ Catherine Ahnell Gallery
 

Jusqu’au 31 octobre 2014 à New York

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *