Recap: Salon Mirage @ Bruxelles

      Vendredi dernier, nous sommes allés aire un tour au salon Mirage qui avait lieu à Bruxelles durant tout ce weekend. Ce festival, dédié à l’édition, s’est tenu pendant 3 jours durant, démarrant le vendredi 15 septembre en fin de journée pour terminer dimanche au soir. Mirage combine salon d’éditions, expositions mais aussi des concerts tous les soirs, l’ambiance était animée et il y avait donc de quoi faire, petit recap photos du salon et des expos.


 

Le salon d’éditions / And No More Friends / Arara / Premier Rencard

      Pour ceux qui habitent Paris, ça ressemblait beaucoup au salon d’éditons du Fanzines! Festival qui se tient à la Villette Makerz depuis quelques années. On y retrouve d’ailleurs certains des exposants et ici aussi ils étaient fort nombreux. Vous pouviez en effet découvrir les éditions d’Alexis PolineAnimal PressAntoine OrandOFICINA ARARAAutobahn,BANDE DeBichel – editionsBloc Booksla revue collectionCopie Double éditions, CSH, CuistaxDansleciel Toutvabien, Éditions Abstraites, Éditions Gitan, Éditions PeintureElliot Dadat, Giga Coma Science Group, Jeong Hwa Min, KnockOutsider komiks, LasseWandschneider, L’institut Sérigraphique, Éditions MatièreModèle PuissanceMaster MULTI / pratiques éditoriales / Arba-Esa Bruxelles,Mauvaise Foi, Nazi Knife, Novland, Numéro 10, Papier MachineEditions La Poinçonneuse, Post Industrial Animism, Quentin ChambryRoméo JulienRubiero da ReixiràSammy SteinMehdi Shoboshobo Hercberg,Stefanie LeinhosSuper-StructureSurfaces UtilesTerry Bleu Publishing, Tobboggan, Tom Lebaron Khérif, Tusitala Editions,…

 

      Parmi toutes les zines, prints et autres tshirt visibles, une édition aura particulièrement retenu notre attention: voici un avant goût de deux nouvelles tueries signées Jin Angdoo et Mathieu Julien (en photo) qui vont sortir prochainement chez Editions Peinture (pour en savoir plus allez jeter un oeil ici).

 


 

      En ce qui concerne les expositions, elles étaient au nombre de trois, il y avait tout d’abord la Batt Coop qui était venue avec un grand stand (on pouvait notamment y feuilleter pour la première fois le Orcinus Orcas de Simon Thompson) mais aussi avec une exposition collective, intitulée And No More Friends. Celle-ci a été préparée sous le commissariat d’Anna Lejemmetel et Manuel Morin (qui est aussi à la tête de la Galerie P38). L’exposition avait comme fil conducteur le dessin contemporain, celui qu’on voit plus dans l’édition alternative que dans les musées, et elle s’articulait autour d’une série d’oeuvres d’Alexander II, Antoine OrandAntwan Horfee, Gues, Hendrik Hegray, Jérôme Benitta, Jonas Delaborde, Leon SadlerMario PicardoSarah Louise Barbett et Simon Thompson.

 


 

      Au rez de chaussée, à côté des stands des éditeurs, nous pouvions découvrir une retrospective d’affiches du collectif Arara, collectif d’artistes basé à Porto depuis 2010, travaillant principalement la sérigraphie.

 


 

      Enfin, Quentin Chambry, Alexis Poline, Adrien Fregosi et Matthieu Julien aka Gsulf nous ont invités à un premier rencard. Cette expo estampillée Moderne Jazz rassemblait à la fois des travaux persos et d’autres réalisées à plusieurs mains, pour la plupart sur place. L’exposition réservait son lot de surprises à commencer par l’accrochage pour le moins original avec des dessins et peintures disposés sur un film de plastique tendu ou sur des planches au sol.

 

 

      On vous laisse découvrir tout ça avec les photos qui suivent, on s’est permis de glisser parmi celles-ci les fausses petites annonces, façon site de rencontres, que les quatre hommes ont rédigées pour ce premier rencard.

 

 

Alexis Poline
30 ans Angers 1m68 Yeux noisette, châtain très court, tatouages éparses et torse velu. Aime : le judo et la bagarre, les plongeons avec Guillaume Pellay, parler très fort, la bière et les copains, être DeeJay pour les copains, les films qui font peur, William Sheller et Matisse, faire la coupole… Radical mais gentil, se déplace partout en France
 

 

Mathieu Julien
35 ans Paris 1m79 Yeux marrons, cheveux ébènes et slip kangourou. Aime : Jin Angdoo, cuisiner de la tapenade et des tomates farcies, jouer de manière général, se balader en Dordogne, faire du tandem avec Jin Angdoo, le ty punch, porter des méduses aux pieds, écouter en boucle « Sapé comme jamais », se réveiller très tard. Champion de WindJammer

 

 

Adrien Fregosi
Adrien Fregosi a 10 minutes à perdre et une vie à expliquer. D’abord c’est une jeunesse en banlieue de Grenoble, puis le skateboard et l’horizon.
Avec le temps et les erreurs, les fêtes deviendront tristes.
L’amour aidant toujours un homme égaré, Marine sera ma voile et mon port. Le vent doux qui souffle dans ma création. Direction le sud. Sète est une île mystérieuse et le décor parfait pour me dérouler comme j’avais un peu oublié de le faire. Batailles et routines.
Je crois que la passion peut guider l’humain vers sa perte autant que vers son lendemain.
Prenons garde les uns des autres, nous sommes faits de porcelaine.

 

 

Quentin Chambry
28 ans Rennes 1m82 Chevelure farfelue, yeux grands ouverts, barbe non homologuée. Aime : la planche à roulettes, vivre en communauté, amuser la galerie, les supports A4, manger du concombre et de la mayonnaise, le Japon, une brésilienne, chanter des chansons d’amour, ronfler fort, imiter Chewbacca, se transcender sur le dancefloor, les clopes au réveil, son photocopieur. Plus cigale que fourmi, kiki comme un ouistiti.

 

   

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *