Recap: Ken Sortais – 93 @ Straat galerie

Ken Sortais - 93 - 1
 

       Pour sa rentrée, la Straat Galerie a accueilli la toute nouvelle exposition de Ken Sortais. Quelques mois après les Pérénigrations de Si Atroce, son précédent show, l’artiste a délaissé ici quelque temps la peinture pour nous faire découvrir cette fois-ci un travail de sculpture surprenant. Pour cette exposition, intitulé 93 (comprenez le neuf-trois) , l’artiste nous convie à une relecture de sa Seine Saint-Denis natale, un Paris romancé, un Paris fantasmé, un Paris libéré…. euh non pardon je m’égare. Vous savez un peu comme lorsqu’on est enfant et qu’on se balade dans la ville en imaginant l’aventure à chaque recoin, les bâtiments devenant des donjons, les bouches d’égout des cachots, les statues des démons qu’ils ne faut pas déranger. Ici évidemment la démarche de Ken Sortais  est beaucoup plus réfléchi et complexe.

 

Ken Sortais - 93 - 2

 

 Et parlons un peu des oeuvres présentées: Ken Sortais  a réalisé plusieurs sculptures en latex qui sont en fait des empreintes, des moulages de morceaux du 93, de certains lieux forts de symbolisme et d’histoire pour l’artiste. L’artiste avait déjà utilisé le latex avec ses dernières peintures et il continue  donc les expérimentations avec cette matière, vous pouvez d’ailleurs en avoir un magnifique aperçu de ce que ça peut donner avec la photo qui ouvre l’article. Cette sculpture intitulée Christine, référence à la voiture hantée de Stephen King, est vraiment incroyable, le moulage de la voiture prenant vie sous la forme d’un fantôme qui sort tout droit du mur, vraiment une superbe réussite.

 

Ken Sortais - 93 - 5 Ken Sortais - 93 - 3 Ken Sortais - 93 - 4

 

Cette materialisation du 93 sous formes de sculptures et d’installations ne tient donc en aucun cas de l’archivage archéologique, Ken Sortais nous donne ici une vision détournée, mystique et mythique de la ville, telles des histoires qu’on se raconterait dans les sombres ruelles d’un 93 gothique. Gothique et romantique, l’oeuvre de Ken Sortais l’est à coup sûr et si sa précédente expo faisait référence aux peintures de Goya et au cinema d’Argento, pour 93 certaines installations, dans lesquelles les graffitis sont retournés et détournés en argot, font le lien avec « Le mystère des cathédrales » de Fulcanelli, ouvrage, mystérieux lui aussi, qui fait une relecture ésotérique de l’art gothique français. Pour en savoir un peu plus, on va vous encourager à aller sur le site de Ken Sortais où il donne quelques clés pour comprendre son exposition. D’ailleurs l’artiste a aussi mis a jour son site avec photos et decryptage de l’expo TOY du Pal Crew dont on vous avait parlé ici, à lire sans plus attendre.

 
Ken Sortais - 93 - 9

Ken Sortais - 93 - 10
Ken Sortais - 93 - 6 Ken Sortais - 93 - 7 Ken Sortais - 93 - 8

All pics courtesy of Ken Sortais & Straat Galerie.

 

Ken Sortais – 93 @ Straat Galerie
 
Jusqu’au 18 octobre 2014
 
Ouvert du mercredi au samedi – 11h > 13h & 16h > 19h / ou sur rdv
 
17 rue des bergers à Marseille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *