Recap: Gert & Uwe Tobias @ Galerie Rodolphe Janssen

      Gert et Uwe Tobias étaient de retour à Bruxelles, à la galerie Rodolphe Janssen. L’exposition s’est terminée fin de semaine dernière mais nous voulions tout de même partager avec vous une petite série de photos car leur travail ne cesse de nous émerveiller.

      Les deux jumeaux étaient venus présenter plusieurs nouvelles oeuvres sur toiles de grand format mais aussi quelques sculptures en céramiques. Les peintures sur toile ont bien entendu étaient réalisées par xylographie, et on peut observer que même si les frères Tobias utilisent ce procédé depuis leurs débuts, leur technique continue d’évoluer. Sur les photos en détail vous pourrez voir les différents effets de transparence et les superbes textures qui donnent à leur oeuvre une âme si particulière. Ceux qui suivent le duo de près remarqueront aussi la réutilisation de la technique de la grisaille auquel ils avaient justement consacré une exposition l’an passé (à revoir ici).

      On pourra aussi noter que dans la série d’oeuvres présentée, les animaux ont une place de choix: chats, chiens, chouettes et autre volatiles viennent prendre place aux côtés des personnages humains mis en scène par les deux artistes. A propose de mise en scène, dans la petite salle, les toiles prennent place sur des murs gris et au centre de la pièce repose un grand vase en céramique, peint par leurs soins, et qui a accueilli durant toute l’expo une composition florale de Thierry Boutemy. Rappelez vous la galerie Rodolphe Janssen avait déjà fait collaborer les trois hommes lors de l’exposition collective Made In Oven. Nous aurions aimé une scénographie encore plus poussée mais ces quelques éléments suffisaient à installer une ambiance romantique qui seyait parfaitement au travail des frères Tobias. Comme nous sommes passés vers la fin de l’exposition, les fleurs avaient fané laissant leur pétales joncher le sol de la pièce, superbe.

      En ce qui concerne les sculptures, Gert et Uwe Tobias étaient venus avec une série de têtes, l’une sur son buste mais les deux autres avaient plutôt des airs de têtes décapitées. Ces sculptures sont à la fois repoussantes et attirantes. Leur robe blanche dans laquelle ont été gravée de multiples arabesques dans un premier temps nous séduit puis en s’approchant ce sont des visages démoniaques qui se révèlent à nos yeux, remplis d’effroi l’espace d’un instant. Tel des vampires, ces créatures sont à la fois séductrices et terrifiantes et tout comme les oeuvres sur toile elles nous plongent le temps de notre visite dans cet univers romantique et fantastique développé par les deux artistes.


 
 

Gert et Uwe TobiasGalerie Rodolphe Janssen

Jusqu’au 10 juin 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *