Recap : David Shrigley – Drawings & Paintings @ Stephen Friedman Gallery

David Shrigley - Drawings and paintings - 28

 

     Ce weekend en allant visiter le MIMA, on est tombé nez à nez avec un excellent dessin de David Shrigley qui fait partie de la collection permanente du musée. Du coup on est allé prendre de ses nouvelles et ça tombe bien car l’artiste anglais a une nouvelle exposition solo qui se termine dans quelques jours, On vous en donne un aperçu avec les photos qui suivent.


 

David Shrigley - Drawings and paintings - 26
 
L’exposition en question se déroule à Londres, à la Stephen Friedman Gallery, c’est d’ailleurs la huitième fois qu’ils accueillent l’artiste pour une exposition personnelle. Ce nouveau solo show s’intitule sobrement Drawings & Paintings. Ca tombe bien car c’est ce que qu’on peut voir accroché au mur, une série de peintures et de dessins sur papier grand format, comme celui du MIMA (en vrai un peu plus grand, 1m sur 1m35 pour être précis). De loin vous me direz que vous ne voyez pas la différence entre les dessins et les peintures, effectivement il faut y regarder de près. En fait même s’ils sont réalisés sur un même support, certaines des oeuvres ont été exécutées à la peinture acrylique tandis que d’autres, et c’est une première pour l’artiste, ont été dessinées aux bâtons d’huile (les craies grasses du riche) avec parfois aussi l’utilisation de gesso.

 

David Shrigley - Drawings and paintings - 14

 

Pour certaines pièces, il y a mélange des deux techniques, acrylique et bâton d’huile, au final on ne sait plus bien si on a devant les yeux une peinture ou un dessin et c’est ce rendu qui est justement intéressant dans les oeuvres grand format de l’artiste. Le travail de David Shrigley est simple et brut, même brutal on pourrait dire. L’artiste aime laisser son travail libre d’interprétation, on peut imaginer les histoires qui vont avec chaque objet, chaque mot, chaque message. Mais ce qui est le plus intéressant c’est la tonalité qu’on peut donner à ses oeuvres, on peut faire le grand écart entre sincérité et ironie, entre le sérieux et le drôle. Mais avouons le, la plupart du temps on optera pour l’humour comme avec cette série de peintures (ou dessins on ne sait plus) qui moquent l’art optique des années 60 avec ses couleurs flashy et ses lignes noires et blanches. A apprécier avec les photos ci-dessous.

 

David Shrigley - Drawings and paintings - 25 David Shrigley - Drawings and paintings - 11 David Shrigley - Drawings and paintings - 27 David Shrigley - Drawings and paintings - 22 David Shrigley - Drawings and paintings - 2 David Shrigley - Drawings and paintings - 23 David Shrigley - Drawings and paintings - 16 David Shrigley - Drawings and paintings - 21 David Shrigley - Drawings and paintings - 15 David Shrigley - Drawings and paintings - 8 David Shrigley - Drawings and paintings - 17 David Shrigley - Drawings and paintings - 10 David Shrigley - Drawings and paintings - 9 David Shrigley - Drawings and paintings - 1 David Shrigley - Drawings and paintings - 4 David Shrigley - Drawings and paintings - 5 David Shrigley - Drawings and paintings - 3 David Shrigley - Drawings and paintings - 7 David Shrigley - Drawings and paintings - 12 David Shrigley - Drawings and paintings - 13 David Shrigley - Drawings and paintings - 19

All pics courtesy of David Shrigley & Stephen Friedman Gallery

 
 
 
David Shrigley – Drawings & Paintings @ Stephen Friedman Gallery
 

Jusqu’au 20 avril 2016 à Londres
 
 

Une réflexion au sujet de « Recap : David Shrigley – Drawings & Paintings @ Stephen Friedman Gallery »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *