Pejac – Law of the weakest

Pejac - Law of the weakest - 36

      Vous avez peut-être déjà entendu parlé de l’artiste espagnol Pejac, fort de ses nombreuses interventions dans la rue, on nous le présente souvent comme le Banksy espagnol. Pour être honnête, la comparaison n’est pas volée, les deux hommes sont sur un même registre, des oeuvres engagées, au message qui fait mouche tout de suite mais Pejac propose un travail plus en finesse et plus poétique. On suivait jusqu’à présent son travail sur internet, l’artiste partageait des photos de ses interventions urbaines mais il montrait aussi des oeuvres studio dont certaines édités en print. Mias petit événement de l’année, Pejac présente sa première exposition solo, Law of the weakest, à Londres dans le fameux quartier de Shoreditch.

Pejac - Law of the weakest - 43 Pejac - Law of the weakest - 39
 
      Le show n’est visible qu’une grosse semaine, du  22 au 31 juillet au Londonewcastle Project Space. Pour annoncer sa venue, Pejac avait quelques jours auparavant réalisé quelques interventions dans la rue, histoire de faire un peu de teasing. Ainsi il a placé plusieurs installations intitulées Downside Up à différents endroits du quartier de Shoreditch. Il s’agit en fait de chaussures suspendues au fils électriques, aux lampadaires, mais qui flottent dans les airs (regardez les photos pour mieux comprendre). Ces installations résument bien la sensibilité du travail de Pejac, son oeuvre est empreinte de surréalisme, de poésie et invite à l’imagination.

 Pejac - Law of the weakest - 69 Pejac - Law of the weakest - 70

      Mais comme dit plus haut, son oeuvre est également engagée et l’artiste espagnol s’intéresse vivement aux questions sociales et environnementales de notre époque. Toujours en amont de son exposition, il a réalisé une performance en réponse au récent Brexit. Il a rayé le capot avant d’une jaguar pour récréer La Nuit Etoilée de Van Gogh et il a appelé sa création Don’t Look Back in Anger, une manière de montrer que même ce geste de colère qu’est le Brexit peut être tournée en quelque chose de positive et créatif.

 Pejac - Law of the weakest - 31 Pejac - Law of the weakest - 38 Pejac - Law of the weakest - 57
 
    Parlons à présent de l’exposition, c’est un événement d’une part parce qu’elle était très attendue mais aussi parce que c’est une vraie réussite. Pejac est venu avec une trentaine d’oeuvres, beaucoup de peintures, de très grands formats à l’huile, des sculptures, des éditions et il y  aussi toute une série d’installations in-situ à découvrir. Nous parlions de la comparaison avec Banksy tout à l’heure, Pejac n’a pas de background graffiti, ici pas de pochoirs, de peinture à la bombe, l’artiste est plutôt de formation classique et il maitrise tout autant la peinture, que la sculpture ou la gravure. D’ailleurs plusieurs de ses peintures reprennent des classiques de l’art moderne ou de la renaissance, vous pourrez voir par exemple une version détournée des Coquelicots de Monet ou encore une utilisation totalement étonnante de la Création d’Adam de Michael Ange. L’artiste aime beaucoup les détournements de manière générale, comme dans cette peinture qui reprendre la célèbre photo de du moine tibétain Thích Quảng Đức en train de s’auto-immoler, sauf que dans sa version c’est un CRS qui s’immole. Vous apprécierez également cette oeuvre qui ouvre notre post, composée de trois boucliers de CRS sur lesquels les traces des jets révèlent La Liberté guidant la peuple de Delacroix.

Pejac - Law of the weakest - 72Pejac - Law of the weakest - 2

Pejac - Law of the weakest - 61Pejac - Law of the weakest - 19 Pejac - Law of the weakest - 58
 
      Dans Law of the Weakest il est donc question de société mais il est aussi beaucoup question d’environnement c’est un thème cher à Pejac et beaucoup de pièces de l’expo y sont consacrées. Profitons-en pour parler d’un autre facette de son travail qu’on aime beaucoup, ce sont les nombreux détails que l’on trouve dans ses oeuvres, et surtout la manière dont il en joue. Par exemple dans la peinture Meadow, sortie en print quelques mois avant l’expo, on aperçoit un renne au beau milieu d’une prairie mais en s’approchant un peu on découvre que les longs bruns d’herbe sont en fait autant de flèches plantées dans le sol. Pejac est vraiment plein d’inventivité, dans une autre peinture Human Made, qui pointe du doigt la deforestation, de la même manière en regardant plus attentivement l’oeuvre on comprend que l’artiste n’a pas réalisé sa peinture au pinceau mais avec la petite roue d’un engin de chantier version jouet avec laquelle il a appliqué la peinture sous forme de trace de pneu.

Pejac - Law of the weakest - 29 Pejac - Law of the weakest - 9

Pejac - Law of the weakest - 32 Pejac - Law of the weakest - 16

      Plusieurs peintures de l’exposition étaient déjà connues, l’artiste les avait postées sur son site web mais Pejac avait réservé de nombreuses surprises pour ce premier show, il y a tout un tas de peintures inédites, des sculptures dont certaines reprennent en volume des peintures qu’il avait faites auparavant (c’est le cas par exemple de la baleine Ahab ou encore du triptyque de boucliers de CRS) et puis il y  aussi de nombreuses installations comme cette piscine de boules dans laquelle nage un requin ou encore ce papier peint déchiré méticuleusement pour faire apparaitre un dessin. Il y a beaucoup à dire et on pourrait vraiment s’étendre sur chacune des oeuvres, mais on vous laissera creuser un petit peu pour les découvrir par vous même. En tout cas c’est le signe d’une exposition réussie, l’artiste n’a pas déçu et au contraire il nous a encore plus emballés. D’ailleurs le succès est au rendez-vous, il y avait une longue file d’attente le soir du vernissage et la plupart des oeuvres sont sold out. Certains diront que c’est déjà très cher pour un premier show mais on n’a pas était étonné plus que ça tant ça nous semble justifié et puis il reste les prints (bon c’est sold out aussi). Par contre Law of the Weakest n’est visible que jusqu’au 31 juillet donc si par chance vous avez un déplacement à Londres de prévu cette semaine ne manquez surtout pas d’aller y faire un tour.


Pejac - Law of the weakest - 18
Pejac - Law of the weakest - 14

Pejac - Law of the weakest - 62 Pejac - Law of the weakest - 60 Pejac - Law of the weakest - 20 Pejac - Law of the weakest - 30Pejac - Law of the weakest - 28 Pejac - Law of the weakest - 34Pejac - Law of the weakest - 4 Pejac - Law of the weakest - 27 Pejac - Law of the weakest - 63 Pejac - Law of the weakest - 6Pejac - Law of the weakest - 15 Pejac - Law of the weakest - 13Pejac - Law of the weakest - 35

Pejac - Law of the weakest - 22 Pejac - Law of the weakest - 42Pejac - Law of the weakest - 44Pejac - Law of the weakest - 37 Pejac - Law of the weakest - 8 Pejac - Law of the weakest - 21

Pejac - Law of the weakest - 24

All pics and vids courtesy of Pejac

Pejac – Law of the weakest

jusqu’au 31 juillet à Londres, au Londonewcastle Project

 

 

Ce contenu a été publié dans Art par jerem, et marqué avec . Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *