Paul Wackers – Slow Wave @ Eleanor Harwood gallery

Paul Wackers - Slow Wave - 3

 

      Fin d’année dernière nous avions eu le plaisir d’interviewé Paul Wackers (à relire ici), il nous avait dit notamment qu’il allait faire un petit break niveau expos et nous avait donné rendez-vous en mai à la Eleanor Harwood gallery. Enfin ça y est, nous y voilà, et c’est au Minnesota Street Project, un grand immeuble qui rassemble plein de galeries dont celle dEleanor Harwood,que Paul Wackers présente cette nouvelle exposition intitulée Slow Wave

 

Paul Wackers - Slow Wave - 1 Paul Wackers - Slow Wave - 26

 

      Si Paul Wackers a fait une pause concernant les expositions, en revanche il ne s’est pas arrêté de peindre, et c’est plus d’une quinzaine de nouveaux grand formats qui sont dévoilés ici. Ces nouveaux travaux sont dans la continuité de ceux qu’on avait pu voir à la Alice Gallery en octobre dernier. En fait on retrouve certains lieux, certaines étagères et fenêtres déjà connues mais l’artiste nous raconte de nouvelles histoires avec son language fait d’objets à la fois communs et surnaturels. Une fois de plus on ne peu que s’émerveiller devant le rendu de certains d’entre eux, Paul Wackers est un alchimiste de la peinture: avec toujours la même base de peinture acrylique il parvient à créer de nouvelles matières inédites, avec des textures folles. On n’oublie pas les plantes évidemment qui jouent toujours un aussi grand rôle dans les peintures de l’artiste.

 

Paul Wackers - Slow Wave - 34

Paul Wackers - Slow Wave - 23

 

      Paul Wackers a donc exploré encore plus loin ses idées du moment mais on constate que les oeuvres ont aussi gagné en complexité, avec des des plans qui se superposent et qui sont de plus en plus nombreux. Certaines peintures deviennent de vrais labyrinthes avec de multiples détours conduisant vers autant d’expériences visuelles et émotionnelles. Dans d’autres toiles, l’artiste a également joué avec les perspectives qui se font de plus en plus fuyantes, creusant un peu plus cette frontière entre le réel et l’irréel dans laquelle l’artiste nous plonge.

 

Paul Wackers - Slow Wave - 4 Paul Wackers - Slow Wave - 5

 

      Les grandes toiles présentées ici nous plongent dans l’univers intime de Paul Wackers. Tout d’abord parce qu’il peint l’espace dans lequel il vit et travaille au quotidien, notamment son atelier où se trouvent tous ces objets et plantes qu’il a collectés. Mais c’est aussi parce que ces espaces sont peints tels que l’artiste les ressent, avec cette énergie, cette vibration qui résulte de l’interaction entre tous les éléments qui s’y trouvent. Cependant, pour Slow Wave, l’artiste a encore poussé plus loin l’immersion en créant une installation dans laquelle on se retrouve entouré par ces étagères d’objets sur lesquels sont disposées ces vases et ses sculptures étranges qui habitent ses peintures. A l’instar de son exposition Thank for Being You de l’an passé, Paul Wackers a réalisé toute une série de créations en céramiques reprenant les objets de ses peintures et cette fois il a réalisé les étagères qui vont avec, il y a même un établi. Ainsi, on se sent comme transporté dans atelier, au coeur même de ce processus de création qui se nourrit de lui-même. L’exposition est visible jusqu’au 11 juin prochain mais à default de faire le voyage, on vous propose un petit recap photos montrant d’un peu plus près ces magnifiques nouvelles peintures.

 

Paul Wackers - Slow Wave - 7 Paul Wackers - Slow Wave - 6 Paul Wackers - Slow Wave - 33 Paul Wackers - Slow Wave - 17Paul Wackers - Slow Wave - 29  Paul Wackers - Slow Wave - 35 Paul Wackers - Slow Wave - 30 Paul Wackers - Slow Wave - 27 Paul Wackers - Slow Wave - 32 Paul Wackers - Slow Wave - 31 Paul Wackers - Slow Wave - 28 Paul Wackers - Slow Wave - 12 Paul Wackers - Slow Wave - 8  Paul Wackers - Slow Wave - 25 Paul Wackers - Slow Wave - 19 Paul Wackers - Slow Wave - 20 Paul Wackers - Slow Wave - 14 Paul Wackers - Slow Wave - 18

All pics courtesy of Paul Wackers & Eleanor Hawood Gallery

 
 
 

Paul Wackers – Slow Wave @ Eleanor Harwood gallery

 
Jusqu’au 11 juin 2016 à SanFrancisco.
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *