Parra – Kind Regrets @ HVW8

      Cela fait quatre fois en cinq ans que Parra pose ses valises à Los Angeles, chez HVW8 pour montrer l’étendue de son talent à ses fans toujours plus nombreux. Alors c’est certain on aimerait le voir plus souvent dans nos contrées (rappelez vous cette formidable expo Boo to the Hoo au feu Le Lazy Dog) pour pouvoir apprecier de nos propres yeux son univers pop et coloré. Néanmoins nous attendons toujours chacun de ses shows avec un enthousiasme non dissimulé car à chaque fois nous ne sommes pas déçus.

 

 

     L’utilisation du format carré, format sur lequel Parra est en train de travailler ci-dessus, est nouvelle pour l’artiste. On peut d’ailleurs via ces photos découvrir un peu plus la manière dont il travaille. En dessous, trois de ces nouvelles peintures, qui sont comme vous pouvez le voir toutes vendues: en effet c’est une habitude à présent une grande partie des oeuvres proposées lors de ses passages chez HVW8 trouvent preneur le premier soir et ce à notre grand désespoir.
      Les peintures étaient accompagnées, comme souvent, de dessins noir et blanc et à mon humble avis je trouve que ces dessins de Parra sont mieux finies que ceux qu’on a pu voir dans les expositions précédentes. Je trouve que le dessins et les aplats sont plus appliqués, et ce sans dénaturer le trait de l’artiste.      Ci-dessous on vous a fait un petit résumé des dessins présentés car sur les photos on n’en distingue pas toujours les détails ni le texte qui ajoute, par son commentaire décalé une dose d’absurde à la scène comme peut le faire par exemple un artiste comme Glen Baxter. On retrouve sous cette forme cette inspiration qui lui vient de la bande dessinée.
 
      Enfin les grande peintures format portrait étaient aussi de la partie pour notre plus grand régal oculaire. Et Parra avait aussi amené sa dernière sculpture réalisé avec Case Studyo, le superbe Jean Pierre le Douche.
 
 

    En ce qui concerne les prints de l’artiste, qui se font de plus en plus rares (ou disons plus rares qu’à ses débuts où ils constituaient la plus grand partie de sa production), on peut en voir de nouveaux, et surtout des en couleur, ce qui constitue une belle surprise. Les deux de gauche sont dispos sur le shop en ligne de la galerie (mais édités à 10 exemplaires ils sont relativement chers), et celui de droite est un print édité par Exhibition A dont on vous a parlé ici.

Enfin sachez qu’un dernier print noir et blanc est aussi dispo sur ce même shop en ligne.
 
Enfin comme la dernière fois, Parra, pas avare de son talent, s’est fendu d’une grande fresque et d’une peinture sur le mur de la galerie pour annoncer sa présence aux passants.
 

Les photos sont de W.Rhino et Kiwamu Omae, merci à eux.
 
Parra – Kind Regrets – du 29 septembre au 11 novembre à la galerie HVW8 (Los Angeles)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *