Oli Epp – Epiphanies @ Semiose

      La galerie Semiose accueille encore pour quelques jours Epiphanies, la dernière exposition personnelle du jeune artiste londonien Oli Epp. Ce dernier n’a qu’une vingtaine d’année et il présente un travail autour du portrait, totalement ancré dans son temps et qui se nourrit du monde digital et du narcissisme des réseaux sociaux.

      Ses portraits, Oli Epp les réalise sur toile associant la peinture acrylique et la peinture à l’huile ainsi qu’à la bombe de peinture. Pour préparer ses oeuvres l’artiste fait ses esquisses en utilisant le dessin vectoriel et reproduit ce rendu digital sur toile. Ici les portraits n’ont rien de flatteur, les différents personnages sont grotesques, ils ont une tête surdimensionnée avec de petits bras ridicules qui s’agitent et surtout ils sont réalisés à l’aide souvent d’un unique aplat de couleur dans lequel tout visage et personnalité s’effacent. Au final l’être humain en est réduit  à l’état d’amibe graphique et seuls quelques éléments viennent personnaliser le portrait: ces éléments sont au contraire peints de manière photoréaliste mais sont dépourvus de toute humanité, il s’agit d’objets ou même de logos de différentes marques comme si ceux-ci devenaient les seuls signes capables de nous distinguer les uns des autres.

      On pourrait vous en parler encore un peu plus mais quelqu’un l’a fait bien mieux que nous: en effet sur le site de la galerie Semiose vous pourrez retrouver le texte écrit par Julie Portier qui dresse une belle analyse du travail de l’artiste. On vous laisse découvrir ces quelques vues de l’expo et quelques peintures en détail, avec Oli Epp la galerie Semiose intègre un nouvel artiste qui use de l’humour dans son travail, tout en questionnant notre monde contemporain.

All pics courtesy of Oli Epp & Galerie Semiose

 

Oli Epp – Epiphanies @ Semiose

Jusqu’au 9 juin 2018 à Paris