Oldies but Goodies: Steve Powers – Studio Gangster

Studio gangster - 0

 

      Nous vous parlons aujourd’hui d’un bouquin pas tout frais mais qu’on aime à ressortir souvent de la bibliothèque. Il s’agit de la monographie de Steve Powers, Studio Gangster, parue fin décembre 2007 chez Gingko Press.  Ce catalogue a été édité à l’occasion de son exposition The Magic Word qui avait eu lieu à la Pennsylvania Academy of the Fine Arts (celle où Kaws expose en ce moment). et rassemblait cinq années de travaux réalisés dans son studio mais aussi en extérieur. Dans la vidéo ci-dessous datant de 2008, l’artiste s’exprime à ce sujet:

 

 

Intéressant pour les fans de la première heure comme pour ceux qui ont découvert récemment son travail, Studio Gangster vous permettra d’apprécier, au travers d’une grosse centaine de pages, de nombreuses peintures de l’artiste. Ce dernier est d’ailleurs un grand bavard et vous pourrez y lire aussi de nombreuses remarques et commentaires sur certaines de ses oeuvres, c’est plus qu’un simple catalogue.

 

Studio gangster - 2

 

Aussi Steve Powers réalise souvent de grandes compositions, dans lesquelles se juxtaposent de nombreux visuels, et le livre s’arrête de temps en temps pour vous en montrer les détails en gros plan. L’artiste est ultra productif et, même s’il s’agit toujours de peinture émail sur métal à la façon des enseignes de magasins, toutes sont vraiment différentes que ce soit au niveau de la forme, de la composition et surtout des sentiments exprimés. Car c’est surtout de sentiments dont il s’agit, et plonger dans ce livre c’est comme mettre un bon vieux disque de John Lee Hooker, c’est un livre de Visual Blues, un terme que Steve Powers utilisait déjà à cette époque et l’intitulé de sa dernière expo chez AliceBxl.

 

Studio gangster - 1 Studio gangster - 4 Studio gangster - 3

 

Dans cet article nous vous avons mis quelques photos maison du livre mais bonne nouvelle vous allez pouvoir le feuilleter, le lire entièrement de chez vous et vous en faire une meilleure idée car il est depuis peu en accès libre sur le web à cette adresse www.studiogangster.com. Vous pouvez même télécharger le pdf et l’imprimer si vous le souhaitez mais évidemment c’est toujours mieux d’avoir le livre original et une petite recherche sur le web vous permettra d’en trouver un exemplaire d’occasion.