MOMO – Wilderness @ Delimbo Gallery

      Après un show en Italie fin d’année dernière et son passage un peu plus tôt au MIMAMOMO revient exposer à nouveau en Europe, cette fois en Espagne à la Delimbo Gallery. L’exposition s’intitule Wilderness et s’articule notamment autour de toute une série de novelles peintures sur toiles.

            Les peintures en question sont vraiment très réussies,MOMO explique qu’il réalise avant tout des oeuvres sensuelles et il vrai que ces compositions de couleur sont extrêmement plaisantes pour notre rétine. Nos sens visuels sont en effet bien sollicités avec les peintures de MOMO, elle viennent balayer souvent tout le spectre lumineux et les trames très fines que l’artiste vient superposer crée des effets optiques supplémentaires. Si l’artiste utilise des bombes de peinture pour les aplats, il utilise également, comme c’est le cas pour les trames dont nous venons de parler, des outils totalement originaux qu’il a lui-même créés. Cet aspect un peu plus technique de son travail est vraiment intéressant, il ne parle justement dans cette vidéo qui avait réalisé par le MIMA pour l’expo City Lights, et qui présente ma foi fort bien son travail.

      L’expo Wilderness est vraiment une belle expo car MOMO a voulu un show très complet. Outre les peintures, l’artiste présente également une bonne trentaine de « scribbles », ces gribouillages très énervées à l’encre sur papier avec lesquels l’artiste recherche de manière très spontanée des compositions de formes très dynamiques. Les visiteurs de l’expo peuvent aussi voir la video qu’on avait pu voir à Bruxelles dans laquelle l’artiste dessine des formes guidées par ses outils, des arc de cercle parfait peints à la main le long d’un lien tendu fixé au mur, et on peut justement voir une réalisation de ce type sur le mur à côté. Enfin MOMO a réitéré une performance le soir du vernissage, une performance dans laquelle en enlevant couches après couches des bandes de scotch il vient révéler une oeuvre à l’opposé de ses réalisations hyper clean sur toile, ici les courbes de couleur naissent dans la destruction, et portent les stigmates de cette création très brute.

       L’exposition est visible jusque fin mai prochain et on vous conseille de jeter un oeil aux oeuvres de l’expo, il y a vraiment de très belles pièces. De toute façon on vous a mis nos préférés dans cette dernière série de photos.

 

All pics courtesy of MOMO & Delimbo Gallery

 
 
MOMO – Wilderness @  Delimbo Gallery

Jusqu’au 30 mai 2017 à Seville.

Ce contenu a été publié dans Art par jerem. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *