Mike Perry – Intoxicating Pollen Wiggling in a Moist Journey of Constantly Blooming Tides @ Garis & Hahn

Mike Perry - Intoxication - 16

 

      Mike Perry, artiste, illustrateur et designer graphique touche à tout, a dévoilé il y a quelques semaines, sa plus ambitieuse expo à ce jour. Celle-ci porte un titre à rallonge, Intoxicating Pollen Wiggling in a Moist Journey of Constantly Blooming Tides, et se déroule à la galerie Garis & Hahn de New York. Pour être honnête, si on aime beaucoup ses illustrations et dessins, ses peintures en revanche ne nous avaient pas vraiment marqué l’esprit, elles avaient plus l’air d’experimentations qu’autres choses. Mais avec ce show préparé depuis de long mois, l’artiste américain montre ici un travail très cohérent et affirmé, et en plus ça nous plait beaucoup. 

 

 Mike Perry - Intoxication - 24

 

       La première chose qui nous frappe, ce sont ses couleurs vibrantes, qui bavent les unes sur les autres, les couleurs sont très chaudes, en fusion même pourrait-on dire. On est dans une espèce de fauvisme baba-cool aux couleurs acidulés, ce qui transpire des toiles de l’artiste c’est en effet une espèce de bonheur peace & love. Love surtout car il n’y a pas que les couleurs qui se mêlent les unes aux autres, Mike Perry aime peindre des nus, du cul même soyons clair. C’est un sujet récurrent chez lui, il suffit de jeter un oeil aux jeux de mots graveleux de quelques-uns de ses livres, l’un d’eux est d’ailleurs consacré uniquement à des dessins de filles dénudées. Il a même fait plusieurs événements intitulés Get Nude Get Drawn, dans lesquels il dessinait le portrait de toutes les personnes qui se venaient poser nu. Dans certaines peintures de l’expo, on distingue des scènes parfois très explicites, mais sous le pinceau de Mike Perry, cela devient un feu d’artifice de couleurs qui explosent. Outre tous ces corps tout nus on retrouve d’autres éléments récurrents dans le travail de l’artiste comme les fleurs, les bananes et autre fruits. Cependant peints de cette manières, les natures mortes prennent des allures de rêve psychédélique, on a l’impression d’être comme coincé dans le film Yellow Submarine.

 

Mike Perry - Intoxication - 8 Mike Perry - Intoxication - 12
 
      Comme  on vous l’a dit précédemment, c’est un travail de plusieurs mois qu’on découvre ici et il y a vraiment des peintures assez mémorables, de grands formats avec des compositions surprenants dans lesquelles l’artiste vient jouer avec des contrastes de couleurs asses fous, certaines sont relativement figuratives tandis pour d’autres les couleurs s’étalent tellement qu’elles nous plongent dans l’abstraction . Il y a vraiment de très très belles choses mais par contre niveau prix ça fait un peu mal, dommage. N’oublions pas que Mike Perry aime bien utilisé plein de medium et techniques différentes et il y a une série de petits formats où l’artiste est venu mêler des formes lumineuses, réalisées avec des LED, à d’autres formes réalisées en peinture. C’est original mais finalement assez anecdotique face aux autres splendides peintures de l’expo. Ee voici un aperçu d’ailleurs en photos.

 

Mike Perry - Intoxication - 26 Mike Perry - Intoxication - 3 Mike Perry - Intoxication - 15 Mike Perry - Intoxication - 20 Mike Perry - Intoxication - 25 Mike Perry - Intoxication - 23 Mike Perry - Intoxication - 14 Mike Perry - Intoxication - 27 Mike Perry - Intoxication - 4 Mike Perry - Intoxication - 10 Mike Perry - Intoxication - 19 Mike Perry - Intoxication - 13 Mike Perry - Intoxication - 28 Mike Perry - Intoxication - 11 Mike Perry - Intoxication - 21 Mike Perry - Intoxication - 9

All pics courtesy of Mike Perry and Gais & Hahn gallery.

 
 
 
Mike Perry – Intoxicating Pollen Wiggling in a Moist Journey of Constantly Blooming Tides @ Garis & Hahn
 

Jusqu’au 29 mai 2016 à New York.
 
 

Mike Perry - Intoxication - 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *