Michael Lau Exhibition IV – Remember-disc · Time-table

Michael Lau - show IV - 4

 

        Pour les gens qui auraient découvert les designer toys sur le tard, peut-être que le nom de Michael Lau vous est inconnu, pourtant c’est le maitre en la matière et on ne saurait mieux définir ce qu’est ce mélange entre art et jouet qu’avec les productions de cet artiste hong-kongais. Entre les multiples releases de toys, qu’il organise chaque année dans ses événements appelés CSBOOTH, l’artiste trouve parfois le temps de travailler sur des expositions personnelles dans lesquelles il nous montre ses autres talents. On ne peut pas dire que Michael Lau ait fait beaucoup d’expos jusqu’ici, celle-ci, intitulée Remember-disc · Time-table, est juste la 4ème depuis 1993, mais à chaque fois, notre attente est fortement récompensée. Chacune de ses expositions est le fruit de nombreux mois de travail et de recherche et cette fois encore l’artiste nous fait vraiment plaisir en nous en mettant plein les yeux..

 

 Michael Lau - show IV - 7 Michael Lau - show IV - 0 Michael Lau - show IV - 3

 

Pour cette exposition, Michael Lau, à l’image de ce qu’a pu déjà faire un Stephan Sagmeister, s’est efforcé de mettre en images des citations, proverbes et autres pensées dont il veut se rappeler, un peu comme des principes de vie, et qu’il entend bien partager avec nous au travers de cette exposition. La plupart de ces phrases l’ont inspiré que ce soit dans son travail ou sa vie personnelle, et, après avoir fêté il y a peu ses 44 ans, il s’est dit que ce serait bien de prendre le temps de se rappeler toute cette expérience de la vie au travers de 44 oeuvres, une pour chaque année vécue (bon en fait il y en a 45 mais on ne va pas chipoter). Le résultat est souvent drôle, ça aborde plein de sujets, en passant par la mort, le sexe, etc.. et ça parle donc forcément à chacun, tout en étant très personnel et autobiographique. Surtout, Michael Lau fait partie de ces gens géniaux qui pondent des idées au km, et chaque dessin, chaque peinture, étonne par les trouvailles visuelles de l’artiste. C’est par conséquent très original mais les oeuvres présentées conservent néanmoins l’esthétique qu’il a développée au fil des années, que ce soit dans ses expos ou dans les designer toys qu’il a produit, et qu’on aime tant.

 
Michael Lau - show IV - 5

On peut donc y voir de superbes dessins et peintures, avec cet aspect brouillon mais on ne peut plus maitrisé, on retrouve aussi ce style cartoonesque très caractéristique pour les personnages, c’est d’ailleurs souvent son avatar perso qui est mis en scène. On est en terrain connu et c’est déjà fort plaisant, cependant les peintures sur bois étonnent vraiment: là l’aspect brouillon est mis de côté et cette série de peintures à l’acrylique offrent à nos yeux, en tout cas sur les photos, des effets de texture impressionnants et un rendu plastique parfait si bien qu’on dirait presque une impression digitale d’une image réalisée en vectoriel. Autre surprise, et non des moindres: de magnifiques sculptures en métal. Alors oui, forcément, la sculpture ont sait que Michael Lau sait y faire avec tous les toys qu’il a réalisés, mais, là encore, le rendu est excellent car on retrouve cet aspect brouillon et brut de ses dessins au crayon. Devant toutes ces belles choses, qu’on aimerait bien ramener chez soi, nous aussi on se rappellera une citation qu’on soufflera à l’artiste: ‘l’argent ne fait pas le bonheur mais y contribue fortement ». Allez passons en revue détaillée les différentes oeuvres de l’expo.

 

 RDTT-news19 RDTT-news11 Michael Lau - show IV - 35

 

Une première série de peintures, 16 au total, a été réalisée sur de vieux disques de bois danois sortis tout droit de la collection personnelle de l’artiste. Ces oeuvres se présentent un peu comme des assiettes commémoratives, évidemment pas comme celles de chez Mémé. Dans l’idée du temps qui passe et ce travail de mémoire sur sa propre expérience de vie, l’artiste a choisi ce médium naturel, dont les stries illustrent le temps écoulé. Aussi, et ça c’est valable pour toutes les peintures de l’expo, la même palette de couleur, noir, blanc et tons de gris, a été utilisée, une palette qui évoque les photos noir et blanc de nos souvenirs.

 

 RDTT-news11 RDTT-news-W08s RDTT-news11 RDTT-news-W07s RDTT-news11

 

Outre les disques de bois, Michael Lau présente aussi des toiles, rondes également, certaines très grandes, qui accueillent des peintures, et d’autres plus petites, sur lesquelles l’artiste a dessiné au crayon. Pourquoi des cercles? On peut  y trouver plein de significations, ce cercle peut évoquer le cycle de la vie ou l’horlorge du temps qui passe, l’envie de faire comme Kaws aussi ou alors il avait tout simplement une grande promo chez Cultura. On penchera plutôt pour les deux premières options. Encore une fois, on sent que l’artiste a vraiment bossé pour ce nouveau show, et a surtout énormément réfléchi que ce soit au fond, à la forme ou encore sur sa vie. En effet, comme vous pouvez le constater, que ce soit au niveau des peintures ou des dessins, c’est une exposition très personnelle, autobiographique, et l’avatar de l’artiste est présent sur quasiment toutes les oeuvres.

 

RDTT-news15 RDTT-news15 RDTT-news13 RDTT-news11 Michael Lau - show IV - 23 Michael Lau - show IV - 18

 

On en termine avec les sculptures: elles sont au nombre de 9 et toutes réalisées en acier inoxydable. Michael Lau les a voulues dans ce matériau résistant à la corrosion pour qu’elles soient à l’épreuve du temps, comme quelque chose d’éternel.  Les tables en bois sur lesquelles elle sont posées font, une fois plus, partie de la collection personnelle de l’artiste, leur fragilité s’oppose à ces sculptures qu’elle portent à nos yeux, faisant ainsi une analogie avec cette opposition entre notre vie éphémère face et le temps qui est éternel. Les exemplaires sont uniques et on demanderait bien à l’artiste s’il ne pourrait pas en sortir certaines sortir sous formes d’éditions.

 

RDTT-news-TS07 RDTT-news-TS04 RDTT-news-TS03

 

Vous vous en serez rendus compte, la nouvelle exposition de Michael Lau est une réussite, l’attente est toujours très longue mais on n’est jamais déçu. A priori il y a un catalogue, qu’on essaiera de se procurer, afin de se remettre en mémoire de temps en temps ces citations et de se rappeler surtout que Michael Lau fait définitivement partie de nos artistes favoris. Juste un dernier voeu avant de nous quitter, si Colette pouvait avoir la bonne idée d’inviter Michael Lau à exposer dans sa boutique, comme elle l’a déjà fait auparavant, ce serait merveilleux.

 
Michael Lau - show IV - 6 Michael Lau - show IV - 41

 

All pics courtesy of Michael Lau / Crazysmiles

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *