Mark Whalen – Pressure @ BlackArtProjects

      Pendant une grosse semaine, BlackArtProjects présente une toute nouvelle exposition de Mark Whalen. Celle-ci s’intitule Pressure et c’est l’occasion pour l’artiste de nous dévoiler des peintures sur toile moyens et grand formats totalement inédites.

      Mark Whalen est né en Australie mais réside à Los Angeles, il revient de temps en temps dans son pays d’origine montrer les dernières évolutions de son travail. Ici l’évolution est double, l’artiste a exploré de nouvelles directions tant sur la forme que sur le fond. Sur le fond, on est toujours sur le même thème global sociétal: le mal-être de notre civilisation moderne. Comme l’indique le titre, l’artiste s’intéresse ici plus spécifiquement à la pression, une pression d’ordre psychologique, à laquelle l’être humain des années 2000 est soumis, pression au travail, pression du jugement social, jeux de pouvoir entre êtres humains prêts à tout pour réussir. Mais sur la toile, cette lutte est traitée par le biais de la métaphore et de l’allégorie, dans la continuité des travaux précédents de l’artiste.

      Ce sont à nouveau ces personnages humanoïdes, asexués que l’artiste met en scène, ils permettent à chacun de s’identifier à eux mais c’est aussi une manière de mettre en lumière la standardisation, l’uniformisation des personnes. Ici ces personnages sont littéralement circonscrits au cadre de la toile, leurs membres viennent se plier contre les bords mais ce n’est pas la seule contrainte à laquelle ils sont soumises: parfois ils sont écrasés par d’autres personnages, certains sont liées par des cordes, des bandes façon bondage, où ont encore la tête appuyée prête à éclater contre divers objets. Ce qu’on remarque aussi, et c’était rarement le cas avant, les personnages ne sont plus empêtrés seuls dans leur carcan, ici clairement certains en malmènent d’autres, jouant au jeu du maître et de l’esclave; sauf qu’ici on suspecte fort que ce ne soit pas un simple jeu, il s’agit vraiment d’une lutte de pouvoir.

      Pour ceux qui ne suivent pas ou qui découvrent le travail de Mark Whalen, sachez que ce genre de grands et moyens formats sur toile est quelque chose de totalement inédit. En peinture l’artiste nous avait plutôt habitué à des compositions complexes, très détaillées, sur petit panneau de bois et en perspective isométrique. Ici on a un rendu totalement différent, avec des grands aplats de couleur et des couleurs vibrantes et contrastés, l’artiste utilise des peintures spéciales très chargées en pigments. En fait on retrouve l’aspect visuel des relief muraux sur lesquels il travaille maintenant depuis plusieurs mois et même si on aimait beaucoup la minutie et la complexité de ses peintures antérieures il faut avouer que les toiles dévoilées ici mettent une bonne claque visuelle, avec un rendu entre la peinture grecque ancienne et le dessin animé.

      Mais au milieu des toiles on découvre aussi une sculpture, là aussi totalement inédite car Mark Whalen avait jusqu’à présent travaillé sur des choses asses planes, des feuilles de papier en céramique ou les reliefs muraux dont on parlait plus haut. D’ailleurs comme pour ces derniers, il s’agit d’une sculpture en aluminium, moulé, et qui reprend l’une des images récurrentes qu’on peut voir dans les peintures, la tête d’un personnage compressé entre deux coussins de papier bulle, le tout serré par un ruban. Découvrir le rendu en trois dimensions qu’a donné l’artiste à ses personnages est intéressant même si pour le moment on trouve que cette pression dont il nous parle est mieux retranscrite à plat, avec ces nouvelles peintures. D’ailleurs on va s’en remettre une petite couche tellement c’est beau.

 

All pics courtesy of Mark Whalen & BlackArtProjects.

 

Mark Whalen – Pressure @ BlackArtProjects

Jusqu’au 18 novembre 2017 dans l’espace Marfa, à Melbourne (Australie)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *