Liu Bolin – entretien avec Hugo Vitrani

 

      On attend toujours avec impatience les entretiens que réalise Hugo Vitrani pour Médiapart et le dernier en date donne la parole à Liu Bolin, cet artiste chinois qui réalise des photos-performances dans lesquelles il se camoufle dans différents décors emprunts de symboles. Vous pouvez d’ailleurs voir les photos de sa série Hiding in the City à la galerie Paris-Beijing jusqu’au 9 mars prochain. Dans l’interview Liu Bolin nous explique entre autres les messages cachés, camouflés derrières ses photos.

Liu Bolin - Hiding in the city 83
 

      Chacune a été réalisée dans un contexte particulier et que ce soit des rayonnages de nouilles instantanées ou les murs d’une usine, chaque décor a sa signification. Sa posture également, les yeux fermés, à son importance. Il revient aussi sur le déroulement de chacune de ses performances, dans lesquelle il se tient immobile pendant plusieurs heures, un défi qu’il se lance à chaque fois et qui est pour lui un moyen d’affirmer sa lutte pour créer, un acte pour signifier à tous qu’il ne plaisante pas (bon faudrait lui dire que les mecs de Koh Lanta le font aussi et sur des poteaux en plus mais ça doit pas être diffusé en Chine).

Liu Bolin - Hiding in the city 107

 

      On vous avait aussi parlé dans un post précédent de sa récente collaboration avec Rero et dans cet entretien Liu Bolin s’explique sur cette affection qu’est la sienne pour les Street Artist comme JR par exemple. Enfin l’artiste est interrogé sur son succés du moment et du buzz qui l’entoure, et il se défendra très bien de tomber dans le commercial …..et ce même quand Hugo Vitrani lui parle de sa collaboration de l’an passé, Lost in Fashion, avec des grans couturiers comme Lanvin, JPG, Valentino,… Bon là on y croit quand même moins même à son explication mais après tout si ça peut faire connaitre son travail à plus grand échelle on va pas lui en vouloir. Au final ce qu’on retiendra c’est que Liu Bolin est un artiste plus digne d’intérêt que jamais.

15-8

 

 

Liu Bolin – Hiding in the city jusqu’au 9 mars @ galerie Paris-Beijing 

 

54, rue du VertBois à Paris (métro Arts et Métiers)

 

du mardi au samedi de 11h à 19h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *