Kid Kreol & Boogie – Wall Drawings, Icônes Urbains @ Musee d’art Contemporain de Lyon

kid-kreol-boogie-wall-drawings-11

      Wall Drawings, Icônes Urbaines est une expo collective qui a lieu en ce moment au Musée d’Art Contemporain de Lyon. C’est Julien Malland, aka Seth, qui est curateur de l’expo, aux côtés d’Hervé Perdriolle, du coup ce n’est pas étonnant de voir ici réunis des artistes venant des quatre coins du globe. Parmi eux, on trouve le duo réunionnais Kid Kreol et Boogie qui ont réalisé ensemble une installation magique.

      En voyant les photos de cette réalisation, on ne peut s’empêcher de penser à ce qu’ils avaient fait pour le Hall of Fame (à revoir ici). De la même manière, cette nouvelle oeuvre à 4 mains s’étend du sol au plafond et on y retrouve aussi ces mêmes personnages humanoïdes qui baignent dans un océan de nuages. Les visiteurs de l’expo découvrent le travail de chaque artiste dans des espaces dédiés mais on imagine leur surprise lorsqu’ils pénètrent dans cette pièce créée par le duo.

kid-kreol-boogie-wall-drawings-17 kid-kreol-boogie-wall-drawings-15 kid-kreol-boogie-wall-drawings-22 kid-kreol-boogie-wall-drawings-23

kid-kreol-boogie-wall-drawings-16

      La réalisation des deux artistes, composée donc de cette longue pièce de 13m de long pour 4m de haut et 4m de large, s’intitule « Sans titre, Remonter le temps par la lumière ». Kid Kreol et Boogie décrivent leur oeuvre en ces termes:

Remonter le temps par la lumière, entrer dans la couleur.
Parmis les « spectres » lumineux, les couleurs se font et se défont, dans des ondulations qui font chuter vers l’univers.
A la recherches des origines, du mythe de fondateur, dans un cyclone primordial emprunt d’une métaphysique de la creolité.

 

kid-kreol-boogie-wall-drawings-2
 
      Il est vrai que l’expérience de cette réalisation à tout du voyage métaphysique et vous comprendrez avec les vidéo ci-dessous le rapport au spectre lumineux. En effet, la pièce est baignée tour ) tour d’une lumière rouge, bleu, jaune, qui passe par toutes les longueurs d’onde du spectre de la lumière blanche. Les couleurs de leur peinture se mettent alors à changer, vibrer. Grâce à  la synthèse soustractive des couleurs, l’oeuvre réagit en rythme aves les ondes lumineuses qui la parcourent offrant un moment comme dit plus haut magique. L’exposition Wall Drawings, Icônes Urbaines est à voir jusqu’au 15 janvier prochain et outre l’oeuvre de Kid Kreol et Boogie vous pourrez aussi voir les travaux de Charley Case (Belgique), Franco Fasoli – JAZ (Argentine), Addam Yekutieli aka Know Hope (Israël), Reko Rennie (Australie), Saner Edgar (Mexique), Teck (Ukraine), Elliot Tupac(Pérou), Wenna’s 文那经 (Chine) et Julien « Seth » Malland (France).

 

kid-kreol-boogie-wall-drawings-5 kid-kreol-boogie-wall-drawings-18 kid-kreol-boogie-wall-drawings-7 kid-kreol-boogie-wall-drawings-4 kid-kreol-boogie-wall-drawings-9 kid-kreol-boogie-wall-drawings-10 kid-kreol-boogie-wall-drawings-3 kid-kreol-boogie-wall-drawings-14 kid-kreol-boogie-wall-drawings-1 kid-kreol-boogie-wall-drawings-13

Pics & vidéo courtesy of Kid Kreol & Boogie

 
 
Wall Drawings, Icônes Urbains @ Musée d’Art Contemporain de Lyon

Jusqu’au 15 janvier 2017 à Lyon.

Avec Charley Case (Belgique), Franco Fasoli – JAZ (Argentine), Kid Kréol & Boogie (Réunion), Addam Yekutieli aka Know Hope (Israël), Reko Rennie (Australie), Saner Edgar (Mexique), Teck (Ukraine), Elliot Tupac(Pérou), Wenna’s 文那经 (Chine) et Julien « Seth » Malland (France).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *