Kaws – Ups and Downs @ Nerman Museum of Contemporary Art

Kaws - ups and downs - 8

 

Kaws est décidément partout en ce moment: il a relooké le Moonman des MTV Video Music Award, il a une eu une place de choix sur le stand Perrotin à la FIAC et on peut surtout voir en ce moment, à la Pennsylvania Academy of the Fine Arts, une exposition assez extraordinaire dans laquelle ses peintures et ses sculptures prennent place au beau milieu des chefs d’oeuvre de l’art classique (façon Murakami à Versailles). Et bien ce n’est pas tout, car une autre exposition de l’artiste vient de démarrer cette fois au Nerman Museum of Contemporary Art, un solo show intitulé Ups and Downs.

 

Kaws - ups and downs - 1 Kaws - ups and downs - 5

 

L’intitulé de l’exposition ne se réfère évidemment pas à la carrière de l’artiste car celle-ci ne semble suivre qu’une pente ascendante, il vous suffit de tracer la courbe du prix de ses oeuvres pour vous en convaincre (ou de ses éditions, attendez un peu vous allez rire, ou pas). Non Ups and Downs c’est le nom d’un ensemble de dix peintures juxtaposées dans lesquelles le fameux Bob l’Eponge est mis sans dessus dessous, étiré, renversé, décomposé, déstructuré pour créer un bien beau decaptyque d’abstraction cartoonesque.  Pour accommoder l’oeuvre en question, l’artiste est venu avec un best-of de ses autres créations, un gros tondo toujours spongebobien, deux compagnons en sculpture grand format dont un en extérieur, et quelques unes de ses toiles qui prennent la forme de leurs sujets avec notamment un gros chum toujours aussi beau.

 
Kaws - ups and downs - 3 Kaws - ups and downs - 2 Kaws - ups and downs - 4 Kaws - ups and downs - 7 Kaws - ups and downs - 6 Kaws - ups and downs - 0

En parallèle de l’exposition, l’artiste vous propose une nouvelle édition: il a décidé de sortir toute la série des peintures Ups and Downs dans un portfolio de 10 sérigraphies (format 88.9 x 58.4 cm. sur papier Saunders Waterford 410gm , du beau et du lourd donc). C’est édité à 100 exemplaires (plus 20 AP… c’est un peu beaucoup ça non?) pour la somme de …..24000$ soit 2400$ le print, oui vous avez bien lu.

 

Kaws - ups and downs - 10

 

Alors évidemment vous qui imaginiez déjà vendre la voiture et vous mettre au vélo pour accrocher l’intégral sur le mur du salon et bien il va falloir plutôt penser à casser votre PEL, et pour une fois ce n’est pas une plaisanterie. Oui c’est de l’édition pour gros joueur, nous on a pas les moyens, en tout cas pas moi, et d’ailleurs même si je trouve ça très beau, ce n’est pas mémorable non plus, si je dois me fâcher avec madame qui gère le budget faut que ce soit pour une meilleure raison que celle là. Je ne me lance pas dans un débat pour savoir si ça les vaut, c’est l’offre et la demande, on produit des oeuvres ici, pour qu’elles se vendent, et elles se vendront certainement, même à ce prix. Ca en fera rire certains mais c’est un peu triste quand même de faire une croix sur Kaws.

 
Kaws - ups and downs - 9
Merci à Kegan Bohannon qui nous a autorisé à utiliser ses photos de l’expo – All pics courtesy of Kegan Bohannon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *