Josh Reames – Don’t cross streams while trading horses @ Luis De Jesus

      Après 2 semaines de repos, on s’y remet donc ne vous étonnez pas si certains de nos posts à venir ne soient plus tout frais. Ici on vous parle encore d’une nouvelle expo de l’artiste américain Josh Reames qui a pas mal exposé cette année, une année qu’il conclut en revenant pour une troisième fois chez Luis De Jesus.

      Ce nouveau solo show s’intitule Don’t cross streams while trading horses, en fait ce titre fait référence à une citation de d’Abraham Lincoln, plus précisément tiré de son discours d’investiture lors de son second mandat. Il avait expliqué alors que « It is best not to swap horses while crossing the river », c’était mieux de ne pas changer de monture en traversant un gué. Josh Reames inverse malicieusement les termes de la citation pour en modifier le sens, il en va de même pour les différentes symboles et autres logos qu’il utilise dans ses toiles, un langage connu de tous qu’il utilise et détourne ici pour élaborer son propre langage. Don’t cross streams while trading horses est une exposition qui encore plus que ses précédentes regorge de messages politiques, différents symboles sont ici mis à feu de manière illusoire, un drapeau américain peint sur toile se retrouve sous la forme d’un trampoline, tiraillé de toute part tandis qu’un trio de coup de balais se dresse au milieu de la pièce avec quelques autocollants portant un doux message pour le président des Etats-Unis. A voir en détail avec les photos qui suivent.

 

Josh Reames – Don’t cross streams while trading horses @ Luis De Jesus

Jusqu’au 23 décembre à Los Angeles.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *