Jonathan Chapline x The Hole @ VOLTA 14

      La galerie new-yorkaise The Hole était à VOLTA 1414ème édition de l’une des foires d’art contemporain qui se tenait à Bâle cette semaine. Elle y présentait un solo show de Jonathan Chapline, une vraie installation immersive qui se faisait de suite remarquer par sa singularité au milieu de cette grande allée de stands classiques.

 

       A la manière de ce qu’il avait réalisé pour sa précédente exposition personnelle House Work, l’artiste américain a peint la pièce dans une couleur unique, ici du violet, pour y installer ses peintures et ses sculptures. Le visiteur est invité à pénétrer dans ce espace hybride, entre 2D et 3D où tous les objets semblent avoir été générés sur ordinateur. Les différentes sculptures en bois peint reprennent des objets présents dans les toiles, ce qui agit comme une mise en abîme et contribue à semer le trouble dans la perception de l’espace.

      Vue de loin, et inséré parmi  ceux des autres galeries, le stand semble lui-même être une création digitale ce qui est peut-être la plus grande réussite de l’installation. Une fois à l’intérieur on peut apprécier plus en détail les peintures de Jonathan Chapline, elles ont ici été réalisées toujours à l’acrylique sur papier ou panneau de bois. Les différents portraits, intérieurs et natures mortes qu’il a peintes ont un rendu digital affirmé avec les polygones apparents. Ce parti pris questionne notre perception du monde contemporaine qui se fait principalement à travers les écrans mais l’artiste développe aussi une atmosphère surréaliste, notamment avec ces objets qui semblent parfois flotter dans le vide et surtout l’utilisation de palettes chromatiques aux couleurs étonnantes. A découvrir avec les vues d’installations et les photos des oeuvres qui suivent.

All pics courtesy of Jonathan Chapline & The Hole

 
Jonathan Chapline x The Hole – Booth B2 @ Volta 14

Jusqu’au 16 juin à Bâle.