Joakim Ojanen – Interrupted Boredom @ Lefebvre & Fils

      L’artiste suédois Joakim Ojanen expose jusqu’au 18 mars prochain ses toutes dernières sculptures en céramique à la galerie Lefebvre & Fils située à Paris. L’exposition d’intitule Interrupted Boredom et le travail présenté a entièrement été réalisé durant une résidence de quelques semaines à Versailles mais vous le savez déjà étant donné que vous avez lu notre interview faite sur place un peu avant l’expo. Nous sommes passés également au vernissage pour prendre quelques photos au passage afin de vous faire un petit recap du show.

  

       Ce qui est assez excellent c’est de découvrir tous ces personnages que nous avions vu dans l’atelier mis en peinture. On découvre alors les différentes expressions que leur a  insufflées Joakim Ojanen, les sculptures sont en céramiques, émaillées, mais on a l’impression d’avoir un dessin animé en pâte à modeler qui se déroule devant nos yeux tant les personnages sont vivants. Pour rappel, le travail de l’artiste est hautement auto-biographique et chacune de ces émotions qu’il a sculptées construisent en quelque sorte son propre journal intime. Nous ne revenons pas dessus, allez lire l’interview.

      Point d’orgue de l’expo est sans aucun l’impressionnant tableau élaboré par l’artiste. Trois grands personnages viennent place dans un véritable décor pour nous raconter une histoire d’école buissonnière. De loin avec ces nuages, eux aussi en céramique, qui sont accrochés au plafond on a l’impression de voir une de ces vitrines de noël des magasins de jouet mais lorsqu’on s’approche on entre alors dans l’histoire que veut nous raconter Joakim et on cherche dans la scène tous ces petits détails qu’il a glissés pour en comprendre tout le propos. L’artiste avait déjà réalisé des groupes de personnages mais pas avec un décor comme celui-ci, du coup maintenant on attend avec impatience sa prochaine pièce du genre.

 

      Une autre oeuvre sort également du lot, c’est ce gros tas rose qui est posé au sol. A nouveau on se laisse au début trompé, la masse rose a des allures de glace à l’italienne mais à y regarder de plus près c’est en fait un énorme étron de chair informe. Il y a un vrai contraste en l’aspect bonbon de la sculpture et ces détails très gores qu’on peut observer. Cette oeuvre, intitule Big Pink pile of shit, est une sorte de métaphore de cette matière créative qu’utilise Joakim Ojanen. Tous ces événements, ces émotions de sa vie qu’il utilise pour mettre sous la forme de personnages sont ici réunis dans ce mélange de chair, d’os, de détritus, on retrouve même cette cicatrice qu’il vient poser sur chacune de ses créations telle une signature (voir l’interview).

 

      Evidemment, l’exposition rassemble aussi tous les autres grands personnages et toute cette galerie de têtes que nous avions pu voir à l’état brut sur les étagères lors de notre passage  à l’atelier. Elles sont toutes très variées, autant dans leurs formes que dans leurs expressions et il y a en une bonne vingtaine. Pour les petits budgets il y  aussi les petits tweenies qui sont de la taille d’un oeuf et qui sont aussi très sympathiques. On vous a fait quelques photos en gros plan histoire de voir au plus près comment l’artiste joue avec leurs oreilles, leurs yeux un peu comme les cartoons de Tex Avery. Et puis ça vous permettre aussi d’apprécier à nouveau les petits détails, les textures que donne l’artiste à ses sculptures. Evidemment, le mieux c’est que vous passiez voir ça par vous même, et ça tombe bien car l’exposition est encore visible deux semaines.


 
 
Joakim Ojanen – Interrupted Boredom @ Lefebvre & Fils

Jusqu’au 18 mars 2017

Ouvert du mardi au samedi de 11h à 13h et de 14h à 19h

Au 24 rue du Bac à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *