HuskMitNavn – Framework @ V1 Gallery

      L’artiste danois HuskMitNavn présente actuellement deux expositions à la V1 Gallery: nous vous avions déjà présenté la première, Work It, et c’est à la seconde qui s’intitule Framework, qu’on va s’intéresser ici.

      Dans Work ItHuskMitNavn  s’attarde, avec humour et poésie, à critiquer l’emprise du travail sur nos vies mais pour Framework, qui est présenté au sous-sol dans le second espace de la galerie, le fond est un peu laissé de côté pour laisser place à la créativité pure et dure. En effet, si vous suivez HuskMitNavn sur les réseaux sociaux, comme par exemple via son compte instagram @huskmitnavn1, alors vous savez que l’artiste déborde d’idée. Quasiment quotidiennement, il poste de nouveaux dessins à l’encre sur papier dans lesquels à chaque fois il utilise la feuille de papier de manière étonnante, en la déchirant, la pliant ou encore la froissant pour lui faire jouer un rôle à part entière dans le dessin. L’artiste en a même compilée une grande partie dans un livre Papirarbejde (« travaux papier ») dont on vous avait parlé ici. Pour Framework, HuskMitNavn n’est pas venu jouer avec le papier ou la toile mais avec le cadre ou le chassis en bois, un défi qu’il s’est lancé et qu’il a relevé avec brio.

      Vous serez étonné en regardant les photos des oeuvres de l’expo des trésors d’imagination déployés par l’artiste. Pour les toiles, le chassis passe au premier plan et devient une fenêtre ou alors la toile est déchirée pour se transformer en rideau ou en manteau neigeux. Evidemment HuskMitNavn n’est pas le premier artiste à déchirer la toile ou à retourner celle-ci pour utiliser le chassis comme un élément à part entière mais il s’agissait souvent d’art conceptuel ou formel très sérieux, ici on est plutôt dans le fun le plus complet. Du côté papier, c’est avec le cadre qu’on s’amuse, la baguette joue le rôle d’un mur,  d’un poteau ou encore un tronc d’arbre dévoré par un castor. Même la vitre est utilisée dans cette série de dessins dans lesquels une coureuse se rapproche petit à petit de nous jusqu’à se prendre la vitre dans la figure. L’artiste vient offrir ici une vrai place à ses parties de l’oeuvre qui n’avaient auparavant qu’un rôle fonctionnel. Mais cette contrainte a également poussé HuskMitNavn à imaginer de nouvelles scènes et à créer des compositions inédites tout en gardant cet humour qui est le sien.

All pics courtesy of HuskMitNavn & V1 Gallery

 

HuskMitNavn – Framework @ V1 Gallery

du 28 octobre au 2 décembre 2017 à Copenhague.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *