Hell’O – Dystopia @ First Amendment Gallery

      Février dernier, les Hell’O avaient exposé quelques-unes de leurs oeuvres à New York dans une expo collective ma foi bien sympathique, mais ce mois ci nos amis américains peuvent découvrir un peu mieux leur travail avec une grande expo personnelle qui se tient à San Francisco, à la First Amendment Gallery (1AMSF). Le show s’intitule Dystopia et s’articule autour d’un bel accrochage avec notamment de nombreuses nouvelles peintures sur toiles, panneaux de bois ou encore papier. Notre duo belge a également profité de son séjour pour réaliser deux peintures murales qui valent aussi le coup d’oeil. Le tout est à découvrir en photos ci-dessous.

      Vous pouvez le constater avec les photos, à l’instar de leurs expo récentes, les Hell’O ont réalisé des oeuvres très variées, elles fonctionnent seules ou par groupes de quelques oeuvres, un diptyque par ci un cluster de petites peintures par là, et à chaque fois on semble passer d’un groupe de personnages, d’une tribu à une autre. Le titre de l’exposition Dystopia, fait écho à cet univers étrange, parallèle dans lequel le collectif nous invite à voyager. Dans la littérature, le terme fait référence à ces mondes de science-fiction d’anticipation où les êtres humains sont confrontés à toutes sortes d’oppressions, et où le futur est souvent décrit comme funeste. Le monde ou plutôt les mondes imaginés par les Hell’O ont tout au plus quelque chose d’inquiétant, les personnages sont souvent masqués, on ne peut lire leurs émotions comme c’est le cas par exemple avec ces grandes têtes rondes, sortes d’émojis sans bouche, qui se cachent dans leurs nouvelles peintures sur bois. Du coup on les observe et leur histoire est laissé à notre libre interprétation. C’est ce qu’on aime beaucoup avec leur travail, il sollicite à fond notre imagination.

      Comme dit plus haut, les oeuvres, même si elles sont cohérentes esthétiquement, nous montre différents lieux, différentes tribus de personnages. Comme peu d’artistes se le permettent, le duo dévoile des oeuvres très distinctes et du coup la découverte de chaque nouvelle peinture ou ensemble de peintures reste un moment mémorable, il n’est pas possible de se lasser de leur travail. Il y a par exemple cette toile qu’on a appelé « les acrobates » (ils ne donnent pas de titres à leurs oeuvres ça laisse du coup encore plus de liberté à notre imagination), toile dans laquelle tous un tas de personnages aux masques d’oiseaux vivent enchevêtrés sur une même grande grille peinant à entrer en contact les uns avec les autres. Souvent, comme c’est le cas avec celle-ci, les peintures des deux artistes laissent une porte ouverte sur une possible allégorie.  On a beaucoup aimé aussi le duo de peintures avec ce rouge pétant couleur sang et dans lesquels l’ambiance est tout autre, ici on arrive dans un univers entre science et magie où des expériences étranges sont conduites. Dans une autre peinture encore, nous nous retrouvons cette fois au beau milieu d’une jungle et d’un coup des dizaines d’yeux écarquillés s’ouvrent sur nous, est-ce qu’ils se cachent ou est-ce qu’ils nous observent, comme tout à l’heure, l’imagination carbure à bloc. Evidemment ce grand spectacle est toujours joué avec la maestria technique qu’on leur connait, et que ce soit en peinture au pinceau et à l’airbrush ou à l’encre sur papier, c’est très très beau.

      Pour accompagner une dernière grosse fournée de photos, un petit arrêt à l’extérieur avec la peinture murale sur le mur de la galerie et la grande façade d’immeuble peinte sur la Fillmore Street. Comme d’habitude, les Hell’O  ont utilisé des combos de peinture super beaux qui ne manqueront pas de faire tourner quelques têtes à San Francisco.

   

All pics courtesy of Hell’O & First Amendment Gallery

 
Hell’O – Dystopia @ First Amendment Gallery

Jusqu’au 30 novembre 2017 à San Francisco

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *