Hell’O – Dyade @ Alice Gallery

hello-dyade-2

      Jeudi dernier, nous nous sommes rendus à la Alice Gallery pour découvrir Dyade la toute nouvelle exposition du collectif Hell’O. Comme vous le savez probablement, nous les avons rencontré quelques semaines auparavant afin de leur poser quelques questions, notamment sur l’évolution actuelle de leur travail, l’entretien est à lire ici. Et force est de constater que cette évolution nous plait énormément, ça devrait être aussi votre cas alors faisons une petite revue de l’expo en photos et vidéo.

hello-dyade-49 hello-dyade-50

      Le duo a exploré de nombreuses nouvelles directions depuis plusieurs mois, ils sont entrés de plein pied dans la peinture, et ça leur réussit plutôt très bien. C’est bien simple la grande toile du kamasutra dans la jungle (les oeuvres ne portent pas de nom alors on invente les notres) est complétement folle et c’est un pur chef d’oeuvre. On est entre le Jardin des Délices de Bosch, le douanier Rousseau et la tapisserie d’Aubusson,  visuellement c’est juste magnifique. Et la toile est très immersive: on se plonge totalement dans cette jungle pour découvrir tous ces couples aux moeurs étranges et observés par des petits voyeurs au faciès d’oiseaux.On avait vu la toile dans leur atelier, on l’avait trouvée très réussie mais accrochée et mise en lumière par les spots de la galerie une vraie magie s’opère et on est complètement absorbé par l’oeuvre.

hello-dyade-3 hello-dyade-6 hello-dyade-8 hello-dyade-7

      Passé le choc de cette peinture, l’enthousiasme ne retombe pas car les autres oeuvres ne sont pas en reste, loin de là. Par exemple, histoire de changer totalement de médium, il y a ce tissage réalisé avec l’artiste Ani Bedrossian et dont le duo nous avait parlé durant notre entrevue. L’oeuvre a nécessité près d’un peu moins de 300 heures de travail et Ani Bedrossian en a même eu une tendinite. Mais ça valait le coup, le rendu est de toute beauté, c’est vraiment du très bel ouvrage, jugez plutôt avec ces photos.

hello-dyade-44 hello-dyade-46

      Outre cette oeuvre en textile, dans les nouvelles portes ouverte par le duo il y a celle de l’atelier de céramique de La Vallée, et à nouveau on est bluffé par ces premières réalisations du genre. Elle ne sont pas très grandes, la plus imposante dépasse à peine les 30 cm mais justement elle ont un aspect très fragile. Il s’agit de constructions réalisées à partir de plusieurs petits éléments assemblés très délicatement et qui se reposent les uns sur les autres, dans un équilibre incertain. On retrouve dans ces échafaudages étranges, tout un tas de personnages tout aussi bizarres issus du monde des Hell’O. Seules deux peintures, biege et mauve, ont été utilisées pour ces sculptures mais ce choix réduit fonctionne très bien, la peinture beige a d’ailleurs un effet moucheté, ça ressemble à une glaçe à la vanille. Bref on est déjà fan de ces travaux en volume et on en redemande.

 hello-dyade-28 hello-dyade-31  hello-dyade-29

      On aura remarqué aussi dans cette nouvelle exposition, une utilisation intensive de l’aérographe, à la fois dans les grandes peintures pour donner des effets de relief de fou mais on peut découvrir aussi toute une série de travaux sur papier où seul ce nouvel outil a été utilisé. Ceux-ci mettent en avant des groupes de personnages translucides, sortes de formes géométriques sur pattes, ils donnent une nouvelle couleur à l’univers des Hell’O, on rencontre ici une nouvelle tribu, la tribu des polymorphes alien.

hello-dyade-26 hello-dyade-27

      C’est un peu ça Dyade, le duo est sorti de sa zone habituelle pour aller découvrir de toutes nouvelles peuplades, chacune ayant un langage qui lui est propre. Et nous en aventuriers d’un soir, on est fasciné par leurs aspect, leurs moeurs et leurs histoires. Si vous voulez être du voyage, l’expo est visible jusqu’au 23 décembre prochain, à ne manquer sous aucun prétextes comme on dit. A noter que les Hell’O ont profité de leur nouvelle venue à la Alice Gallery pour éditer un superbe pack de risographies tirées de l’une de leur plus belle réalisation papier. Vendu au petit prix de 50€ pour le pack (ou 10€ à l’unité), on est évidemment reparti avec.

hello-dyade-35 hello-dyade-36 hello-dyade-37

hello-dyade-52 hello-dyade-53 hello-dyade-54 hello-dyade-51 hello-dyade-45 hello-dyade-9 hello-dyade-1 hello-dyade-19 hello-dyade-20 hello-dyade-21 hello-dyade-4 hello-dyade-10 hello-dyade-11 hello-dyade-48 hello-dyade-40 hello-dyade-25hello-dyade-39 hello-dyade-34 hello-dyade-30 hello-dyade-33 hello-dyade-32 hello-dyade-22 hello-dyade-23 hello-dyade-24 hello-dyade-13 hello-dyade-14 hello-dyade-15 hello-dyade-16  hello-dyade-18 hello-dyade-43 hello-dyade-42

 

Hell’O – DyadeAlice Gallery

Jusqu’au 23 décembre 2016
du mercredi au samedi, de 14h à 18h
au 4 rue du pays de Liège à Bruxelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *