Geoff McFetridge – It Looks Like It Says @ Joshua Liner Gallery

It Looks Like It Says - 6
 
Voici quelques photos de la nouvelle exposition personnelle de Geoff McFetridge. Cette dernière s’intitule It Looks Like It Says et se déroule à la Joshua Liner Gallery. C’est le premier solo show de l’artiste dans la galerie New Yorkaise et on peut dire que les habitués du lieu ont eu droit à une belle démonstration du travail de Geoff. En effet l’artiste est venu exposer une dizaine de nouveaux grands formats et toute une série de dessins sur papier comme il avait pu le faire pour ses expos précédentes.

 

It Looks Like It Says - 1 It Looks Like It Says - 2 It Looks Like It Says - 14
 
Les toiles sont à nouveau magnifiques, avec cette fois une palette de couleurs avec beaucoup de tons gris qu’on aime beaucoup. On est très heureux aussi de découvrir quelques peintures, celles avec les blocs, qu’on avait déjà pu voir en dessins. En fait, sur le mur qui présente tous ses dessins papiers, on retrouve toujours quelques travaux préliminaires aux toiles présentes dans l’exposition mais il en y a aussi quelques-uns qui demeurent au stade de peintures potentielles, je ne vous cache pas qu’on aimerait bien lui souffler quelques suggestions pour ses prochaines toiles.
 
It Looks Like It Says - 4

It Looks Like It Says - 3 It Looks Like It Says - 19

 

Outre les blocs, d’autres nouveaux sujets font leur apparition dans les toiles de Geoff McFetridge, ce sont les voitures, un élément indissociable du paysage de Los Angeles où il reside et des banlieues de Calgary où il est né. C’est la première fois qu’il les dessine et qu’il les peint. Aussi, comme pour ses sujets habituels, l’artiste les a dessinées, encore et encore, jusqu’à obtenir une combinaison de formes et de couleurs à la limite de l’abstraction qui symbolise l’idée d’une voiture. Le langage de Geoff McFetridge est fait de formes de couleurs simples qu’il assemble tel un puzzle jusqu’à obtenir le sens qu’il cherche à donner à sa peinture. Pour cette expo, l’artiste a peint ses voitures uniquement de nuit comme pour raconter la vie nocturne des villes américaines, aussi on peut voir, dans l’une des peintures, un personnage en train de traverser devant les phares d’une automobile, il y a aussi cette peinture d’un personnage recroquevillé sur lui-même « coincée » entre deux autres peintures, de voitures, qui se font face, l’une d’elle a même le capot déformé. On se demande alors si Geoff cherche à nous raconter une histoire, créant une tension avec ces scènes d’accident sous-jacentes, où alors si ce sont nos propres souvenirs ou notre propre imaginaire que les peintures de l’artiste viennent faire résonner grâce à leur langage universel. Une fois de plus, l’artiste réussit à nous toucher avec son travail qu’on aime toujours autant.
 
It Looks Like It Says - 7 It Looks Like It Says - 15

It Looks Like It Says - 5 It Looks Like It Says - 12 It Looks Like It Says - 20 It Looks Like It Says - 9 It Looks Like It Says - 22  It Looks Like It Says - 8 It Looks Like It Says - 24 It Looks Like It Says - 28 It Looks Like It Says - 18 It Looks Like It Says - 26 It Looks Like It Says - 17 It Looks Like It Says - 25 It Looks Like It Says - 23 It Looks Like It Says - 21 It Looks Like It Says - 16 It Looks Like It Says - 27 It Looks Like It Says - 13 It Looks Like It Says - 11

All pics courtesy of Geoff McFetridge & Joshua Liner Gallery.

 
 
 

Geoff McFetridge – It Looks Like It Says @ Joshua Liner Gallery

 

Jusqu’au 10 octobre à New York.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *