Gary Card – Happy Breakfast @ Golborne Gallery

      Gary Card est un illustrateur et designer britannique qui travaille beaucoup pour le milieu de la mode et qui réalise des installation en volume souvent impressionnantes. Il a aussi exposé son travail plus personnel en galerie et on se rappelle surtout de son expo de sculptures Abandoned Amusement Park Attraction, une installation qui n’était pas sans nous rappeler le travail de Paul McCarthy, bonne référence. Cette fois c’est plutôt d’oeuvres imprimées dont va vous parler avec l’exposition Happy Breakfast qui se clôt aujourd’hui à la Golborne Gallery de Londres.

      L’été dernier, Gary Card sortait un zine intitulé Happy Breakfast, la publication rassemblait tout une série de collages, chaotiques et colorés, réalisés à partir des sculptures en pâte à modeler et autres de l’artiste. VIte sold out, le zine nous plongeait dans une sorte de trip sous acides, dans lequel l’artiste s’était laissé allé à une série de créations libres de toutes contraintes esthétiques. L’exposition à la Golborne Gallery découle en fait de ce zine, l’accrochage présente des impressions digitales grand format des collages de Happy Breakfast. Comme vous pouvez le voir sur les photos,  ces explosions de couleur sur les murs de la galerie repeints en noir sont du plus bel effet.

      L’artiste a profité aussi de l’occasion pour dévoiler les prototypes de designer toy qui devraient mis en production prochainement, là aussi c’est un festival de couleur, on retrouve le style caractéristique de l’artiste mais on vous avouera qu’on aurait préféré voir des toys issus de l’exposition  Abandoned Amusement Park Attraction, d’autant qu’il en avait parlé à l’époque dans des interviews.

      Dernière petite info, sachez que de nouveaux exemplaires du zine Happy Breakfast ainsi que les prints de l’exposition sont dispnibles sur le shop en ligne de la galerie. On termine avec ces quelques photos.

All pics courtesy of Gary Card & Golborne Gallery.

 

Gary Card – Happy Breakfast @ Golborne Gallery

Jusqu’au 1er octobre 2017 à Londres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *