Folkert de Jong – Totémisme @ MonChéri

      On est tombé sur la news via Instagram, l’artiste néerlandais Folkert de Jong expose en ce moment à Bruxelles, à la galerie MonChéri, l’une des galeries du 67 rue de la Régence. Il y présente un solo show intitulé Totémisme, une installation impressionnante réunissant neuf grandes statues en styrofoam.

      Ces derniers temps, l’artiste avait délaissé ce matériau notamment pour le bronze, et on est très content qu’il y soit revenu pour réaliser cette exposition. On vous conseille de jeter un oeil à son livre Gott Mit Uns, pour avoir un aperçu des oeuvres incroyables qu’il a réalisées à partir de mousse polyuréthane et  avec ces plaques de polystyrène bleu ciel et rose comme on en trouve au rayon matériau de Leroy Merlin. D’ailleurs pour les sculptures de Totémisme,   Folkert de Jong a inauguré une technique inédite: pour coller les plaques de styrofoam, il a utilisé de la mousse polyuréthane mais il y a ajouté des pigments de couleur, des couleurs qui apparaissent entre les strates et viennent même parfois couleur le long de l’oeuvre. L’artiste vient ainsi jouer une fois de plus le contraste entre ces sculptures au caractère historique et ces couleurs enfantines façon Playskool.

      Comme vous l’avez constaté sur les photos, ces sculptures sont en fait des totems, elles culminent toutes à plus de 3m de haut certaines venant même frotter leur tête contre les voutes de la salle d’exposition. Néanmoins, ce ne sont que de frêles monuments et la pression de vos pieds sur le plancher suffira à les faire bouger, l’une d’elles gît même sur le sol comme un vulgaire pion de jeu d’échec qu’on aura renversé. En fait pur cette exposition, Folkert de Jong est parti d’une histoire, celle d’un totem à l’effigie de Lincoln érigé au cours des années 1870 par les indiens Tlingit du village de Tongass, en Alaska. Ce totem qui prenait place aux milieu des totem indiens a éveillé beaucoup de questions et surtout des interprétations divergentes: la question était de savoir si ce totem était en l’honneur de Lincoln ou plutôt un totem de la honte.

      Dans l’exposition, on retrouve un totem de Lincoln sculpté par Folkert de Jong cette fois et l’artiste l’a associé à d’autres totem représentant chacun des leaders, des figures iconiques de notre société comme par exemple Fidel Castro, Louis XIV, Hernán Cortés,  Bernard Madoff, Pablo Picasso ou encore Andy Warhol. Ces idoles de mousse sont réunies en cercle, lorsqu’on prend place au milieu d’elles, elles semblent toutes puissantes et ont l’air de nous juger de haut. Mais comme ce totem renversé semble nous le montrer, ces puissants ne sont finalement que de pauvres pions comme nous autres. Comme nous le raconte l’histoire du totem de Lincoln, leur toute puissance, leur gloire n’a rien d’universel et d’éternel, et chaque statue peut finalement devenir suivant le contexte un poteau de la honte. Avec Totémisme,  Folkert de Jong réalise une de plus une installation qui en dit long sur la nature humaine, à voir d’urgence si vous passez par Bruxelles d’ici le 1er avril prochain.


 
 
Folkert de Jong – Totémisme @ MonChéri

Jusqu’au 1er avril 2017 à Bruxelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *