Fiac (Off)icielle @ Les Docks – Cité De La Mode Et du Design

OFFiciel14
 

La curiosité des foires d’art contemporain de cette année, c’est la (Off)icielle de la Fiac.
Soit le grand Palais et son premier étage ne sont pas assez grands, soit la demande est tellement grande de la part des galeries qu’une sub-division s’imposait, soit ils voulaient se faire encore plus d’argent… Allez savoir?

 
 OFFiciel11

Aucun rassemblement d’art contemporain ne peut être réussi sans son installation de nain de jardin. Nain + livres = Prof dans Blanche Neige, cqfd.

 
OFFiciel01

Le stand de notre poto Olivier Robert et une toile de Kasper Sonne. Elle a eu un accident à l’atelier mais avec une petite ristourne ca va se vendre.

 
OFFiciel02

Kasper Sonne bis.
 
OFFiciel03

C’est une interprétation libre de l’artiste de la chaine d’Andromède des chevaliers du zodiaques, ça paraissait évident pourtant.

 
OFFiciel04

Kasper Sonne et l’extincteur.
 
OFFiciel05

Toi aussi apprend à compter avec l’art.
 
OFFiciel06
 
OFFiciel07
 
OFFiciel08
 
OFFiciel10
 
OFFiciel12
 
OFFiciel13

Ça j’ai bien aimé, cela m’a rappelé les petites huiles représentant les alpes qu’il y avait dans les toilettes chez ma grand-mère.

 
OFFiciel17
 
OFFiciel16

Sur les quais situés sous le bâtiment on pouvait voir de la peinture sur mur, en bombe ou pas. Beaucoup d’artistes présents.

 
OFFiciel15
 

En conclusion, j’ai lu quelques critiques assez sévères sur ce Off. Bien sur, tout dépend ce que l’on en attendait, nous n’en attendions rien et c’est ce qu’on a eu… Non, je déconne ne partez pas.

Plus sérieusement il faut laisser la chance au produit comme on disait dans les agences publicitaires dans les années 80 et il faut laisser le temps au temps comme disait Didier Barbelivien.
Et on n’aurait pas misé beaucoup sur la YIA quand on a été à la première édition et elle s’est très bien développée jusqu’à devenir un salon incontournable.

Il est vrai qu’on a l’impression que le premier étage du Grand Palais n’était pas assez grand pour accueillir tout le monde. Mais on a vu aussi de bonnes choses même si l’ambiance était un peu vide et froide.

Souhaitons que les organisateurs gardent le meilleur et en rajoutent encore l’année prochaine, parce qu’avoir une foire d’art en plus c’est toujours bénéfique.

 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *