Dran – Tiens @ Adda Gallery – part1

DRAN - Tiens - 67

 

      Comme beaucoup de monde, hier nous étions à Bruxelles, pour découvrir la toute dernière exposition de Dran. L’événement était organisé par la Adda Gallery, et nous avions hâte de revoir enfin le travail de l’artiste toulousain. Alors nous avons attendu patiemment l’ouverture des portes du 51 rue de la madeleine.

DRAN - Tiens - 0

      Certains fans de Dran, notamment les anglais du banksyforum, étaient présents dès la veille au soir, du coup la galerie a distribué des tickets (vous savez comme chez le charcutier au supermarché)  pour éviter qu’ils fassent la queue tout la journée devant la porte. Bonne idée, sauf qu’il aurait été bien de prévenir tout le monde sur internet et avec une affiche sur la porte car quand tu passes repérer les lieux en début d’après midi, que tu viens faire la queue une heure avant et qu’au final tu te rends compte, à un quart d’heure de l’ouverture, qu’il faut un ticket pour entrer, t’es un peu blasé puissance 1000. Encore le mieux c’est quand tu vois quelqu’un arriver là 5 minutes avant l’ouverture et à qui on donne un ticket avec un numéro inférieur au tien, là ma copine a juste eu envie d’étrangler notre hôte à chemise à fleurs. Du coup après que la plupart des gens soient rentrés nous avons du patienter une demi-heure avec une poignée d’autre personnes devant la porte, pas cool du tout. Mais heureusement une fois à l’intérieur on retrouve un grand sourire en découvrant le travail de Dran et c’est bien là le plus important.

 

DRAN - Tiens - 94  DRAN - Tiens - 1

 

      A la bombe de peinture, l’artiste avait fait quelques dessins sur le couloir de l’entrée, un peu à la manière de ce qu’il avait réalisé au Palais de Tokyo pour Inside, guidés par les dessins de l’artiste on monte à l’étage. Arrivé dans la salle principale on découvre une impressionnante série de toiles inédites, et pour cause, il s’agit en fait d’un abécédaire. C’est à dire que chacune des toiles porte un nom lié à l’une des lettres de l’alphabet: on a donc par exemple M comme Merci, B comme Bonjour,.. Faites les comptes, ça fait déjà une petite trentaine de peintures, et ce uniquement pour l’espace principale. Les peintures ne sont cependant pas rangées dans l’ordre alphabétique et n’ont pas toutes la même taille, beaucoup sont des petits formats 55x46cm mais certains grand formats se sont glissés aussi dans cet abécédaire avec des hauteurs plus proches du mètre.

 

DRAN - Tiens - 68 DRAN - Tiens - 72

 

Pas de cohérence non plus au niveau des thèmes et comme les noms des toiles sont parfois tirés un peu par les cheveux on aurait tendance à croire que l’idée de l’Abécédaire est arrivée en cours de route, l’expo a été montée en fait en quelques mois. Cependant cette absence de cohérence n’est pas plus mal car au grès des oeuvres on balaie vraiment tout le monde de Dran: on y retrouve des dessins très enfantins, d’autres plus réalistes, plus détaillés, certaines peintures mettent en scène de touts petits personnages alors que dans d’autres ils occupent toute la toile. On navigue aussi entre poésie et humour, puis on passe à une critique de la société plus acerbe, ça fait vraiment du bien de retrouver Dran. Pour cette nouvelle expo, vous verrez également qu’il y a beaucoup moins de personnages humains qu’auparavant et qu’ils ont partagé leurs places avec des objets animés (un coeur, un nuage, un petit étron heureux comme tout,..) et beaucoup d’animaux. Ainsi, dans certaines toiles les premiers rôles sont tenus par un ours, un lion, une sourie et avec eux l’artiste nous conte des fables de la fontaine modernes, c’est très réussi.

 

DRAN - Tiens - 26 DRAN - Tiens - 81

 

      Comme d’habitude, le cerveau de l’artiste a carburé à plein tube et il nous revient ici avec tout un tas de nouvelles idées visuelles. Il y a cette toile puzzle avec une pièce découpée ou encore cette peinture sur laquelle sont collés des espèces de boules de peintures, qui font office de tomates lancées par des spectateurs mécontents. D’autres trouvailles qu’il avait déjà utilisées font également leur retour comme ce ruban fragile qu’on retrouve ici enroulé tout autour d’un personnage assis sur une pierre, du très très beau La technique de Dran est d’ailleurs toujours aussi impressionnante et si certaines toiles à l’aspect enfantin sont très simples d’autres sont extrêmement riches en détail, et en texture, un vrai régal pour les yeux. Dran a vraiment travaillé d’arrache pied pour cette expo, on regrettera cependant l’absence de réelle scénographie ou d’installation, de décor qui aurait pu nous plonger un peu plus dans son univers.

 

DRAN - Tiens - 9 DRAN - Tiens - 8

 

      Outre la grande salle avec l’abécédaire, un autre espace présente d’autres travaux récents, des grand formats surtout, tous très différents. Dans  un coin, on peut voir aussi un ensemble d’oeuvres sur carton qu’on connait bien car datées d’avant 2010. Toujours sympa à voir même si on ne comprend pas bien ce que ça fait là, on a un peu l’impression d’être à une expo d’Artcurial, d’ailleurs les prix sont pareils que ceux des enchères, normal me direz vous, c’est la loi du marché de l’art. Petite surprise de dernière minute, Dran a accroché quelques croquis réalisés dans la semaine, certains réagissent avec l’actualité, et on espère que l’artiste en fera certains en peinture dans un avenir proche.

 

DRAN - Tiens - 64 DRAN - Tiens - 55 DRAN - Tiens - 54

 

      Côté édition, comme pour chez POW, Dran a édité une sérigraphie à 88 exemplaires qu’il est venu réhausser à la main, à la craie grasse. En ce qui concerne le print, il s’agit d’un petit garçon imprimé noir sur blanc, les deux poings en l’air avec un crayon dans chaque main.  Dran a repris comme base un dessin qu’il avait fait quelques années auparavant mais remis au goût du jour. Pour la customisation, Dran a fait le petit bonhomme se colorier le corps et le visage, de pleins de manière différentes. Avec autant d’exemplaires, c’est toujours un sacré défi à relever pour l’artiste et pour être honnête ce n’est pas aussi brillant que la série I have chalks et Art Thief de chez POW. En fait chaque coloriage a une histoire mais souvent très personnelle, en tout cas plus que dans les éditions sus-citées. Néanmoins ça reste une très belle édition et le succès était bien au rendez vous. Tous les exemplaires avaient été en fait collés sur les murs d’une petite pièce, recouverts du sol au plafond, et la salle est restée comble tout le temps, certains passant de longues minutes à faire leur choix.

 

DRAN - Tiens - 17 DRAN - Tiens - 18DRAN - Tiens - 19

 

      Enfin parlons de l’événement dans l’événement, la sortie d’un nouveau livre! Intitulée ABCD’air il reprend en fait toutes les toiles de la pièce principale qui constitue l’Abécédaire de Dran. Vendu au petit prix de 20€, il y avait aussi une série limitée signée par l’artiste, une grosse signature sur deux pages avec un peu de bombe de peinture histoire que chaque exemplaire soit unique. Bon ça c’est pour info car cette édition limitée était sold out une heure après l’ouverture. Le bouquin, version normale, devrait être dispo sur internet sous peu.

 

DRAN - Tiens - 74

L’expo est sans nul doute à voir absolument, on a émis quelques critiques mais c’est forcé avec autant d’attente pour un artiste. Au final, on aura passé la soirée à parler de l’expo, à se rappeler nos toiles préférées et tous ces petits détails qui font que le travail de Dran reste unique et génial. Allez donc voir par vous même, l’expo Tiens est visible jusqu’au 10 juillet prochain donc cous avez un mois pour faire le déplacement jusqu’à Bruxelles. Nous vous avons fait dans tous les cas toute une série de photos, une première série est visible dans ce post et la seconde fournée sera visible sous peu dans une seconde partie, comme ça si vous voulez garder un maximum de surprise vous n’êtes pas forcés de la voir (mais on sait que vous allez la regarder quand même…)

 

DRAN - Tiens - 68 DRAN - Tiens - 65  DRAN - Tiens - 70 DRAN - Tiens - 29 DRAN - Tiens - 28 DRAN - Tiens - 36 DRAN - Tiens - 37

DRAN - Tiens - 48

DRAN - Tiens - 45

DRAN - Tiens - 49

DRAN - Tiens - 56

DRAN - Tiens - 58

DRAN - Tiens - 66

DRAN - Tiens - 79

DRAN - Tiens - 80

DRAN - Tiens - 77

DRAN - Tiens - 33

DRAN - Tiens - 34

DRAN - Tiens - 89 DRAN - Tiens - 88 DRAN - Tiens - 98 DRAN - Tiens - 96

Dran – Tiens @ Adda Gallery

Exposition du 12 Juin au 10 Juillet 2016.

 Bruxelles

Ouvert du jeudi au lundi de 11h à 18h30

Ce contenu a été publié dans Art par jerem, et marqué avec . Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *