Commercial Break

Richard Phillips nous propose à l’occasion de la biennale de Venise sa dernière exposition « Commercial Break ».
Connu pour ses peintures réalistes voire, osons le dire, photo-réalistes, l’artiste ajoute une nouvelle corde à son arc en présentant deux « films » car avec une équipe et un budget aussi conséquent on ne peut employer d’autres mots.
Même s’il change de support on reconnaît bien ce style portraitiste d’une neutralité froide quasiment sans âme qui a fait son succès et sa notoriété .
Une réussite formelle sans nul doute, une réussite artistique, par contre, moins convaincante.
Vidéos dans la suite…


Ce contenu a été publié dans Art par chris. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *