Clare Rojas – Egret @ Kavi Gupta

      Clare Rojas présentait une nouvelle exposition personnelle à la  Kavi Gupta Gallery. Intitulée Egret, elle s’articulait autour de nouvelle peintures à l’huile, d’une série de sculptures totalement inédites et surtout d’un impressionnant mur rassemblant une centaine de superbes petites gouaches sur papier.

      Commençons par le plus impressionnant avec cet ensemble de 100 petites peintures à la gouache sur papier format 8×10″. Ces travaux témoignent de la pratique du dessin intensive exercée par Clare Rojas. Tel un rituel, elle en réalise un à deux par jour et nous le raconte ainsi:

“When I wake up, I make my coffee, sit at my kitchen counter with my tiny light, reading glasses these days, and 20 different palettes of gauche colors collected and saved over the course of decades. These colors have traveled the world with me … There is an excitement and nervous energy … The feeling in my body, in the pit of my stomach, is similar to when I was a kid and I stood at the end of the high dive, looking down at the blue, chlorinated pool water, cautiously bouncing my courage out before I would close my eyes and jump. What is this fear? … Something this simple has no rules ….”

      Dans l’exposition Egret, Clare Rojas développe son language aussi au travers de grandes peintures à l’huile. Contrairement aux travaux sur papier, celles-ci prennent des mois avant d’êtres achevées: l’artiste a avec ces toiles une relation plus contemplative, allant pas après pas au plus près de cette tension qui s’exerce entre les différentes formes géométriques de ses compositions abstraites. Enfin disons quelques mots également sur les sculptures en bois présentes dans le show: Clare Rojas avoue avoir fait la transition entre la 2D et la 3D de la manière la plus simple et directe possible mais justement c’est une manière d’aplanir l’espace pour mieux gommer cette frontière entre bidimensionnalité et tridimentionnalité, A voir avec les photos qui suivent.

Clare Rojas – Egret @ Kavi Gupta

Jusqu’au 7 juillet 2018 à Chicago

All pics courtesy of Clare Rojas & Kavi Gupta Gallery