Chris Johanson – Possibilities @ Mitchell-Innes & Nash

      Chris Johanson présente en ce moment une nouvelle exposition personnelle à New York chez Mitchell-Innes & Nash. Intitulé Possibilities, ce nouveau show s’appuie sur une installation immersive, comme c’était le cas pour le précédent qui avait eu lieu à Berlin fin d’année dernière.

      Ainsi, on peut évoluer au milieu des différentes peintures de l’artiste, réalisées comme souvent sur du bois récupéré. Ces différents panneaux de bois viennent prendre place sur des supports qui présentent les peintures au ras du sol, d’autres sont aussi accrochées de manière plus classique, au mur à hauteur des yeux. Cette nouvelle exposition de Chris Johanson de par sa forme peut s’appréhender sous différents angles, sous différentes perspectives. Ainsi, si d’un côté l’installation de l’artiste nous présente des peintures en la traversant dans l’autre sens,  l’envers nous révèle un ciel bleu qui s’étale sur les différents supports et au travers duquel volent quelques perroquets, un moment de plénitude visuel qui contraste avec les compositions complexes et riches en couleurs des peintures visible au dos.

      Le titre de l’exposition nous évoque des possibles, et ce ciel monochrome à la beauté pure est une possibilité à peindre, tout comme peut l’être notre société et les multiples interactions humaines qui s’y produisent. Dans les peintures grand formats présentes dans l’exposition, on peut voir des compositions très complexes dans lesquelles se déroulent différentes scènes avec ou sans personnages.  Ces lieux et personnages sont parfois positionnés dans des sens différents, certains vont vers le haut, se déplaçant dans le sens de la hauteur, tandis que d’autres jouent leur scène perpendiculairement aux précédents, dans le sens horizontal. Certains éléments n’ont aussi pas du tout la même taille pour comme mieux souligner la différence de plan. Dans ces petites villes, ces petites vies recrées en peinture, on observe finalement l’infinie possibilité qui s’ouvrent aux êtres humains

      Cette exposition est aussi l’occasion pour Chris Johanson de nous dévoiler de nouvelles peintures de formes circulaires, dont une très grande, accrochée au mur qui semble nous happer dans un vortex de couleurs. Dans celle-ci, qui s’intitule Circular painting #1 about infinity and square and circular energy,  l’homme et la nature s’entrechoquent dans un grand manège perpétuel mis en mouvement par une entropie commune. Les autres peintures circulaires sont elles plus abstraites, juxtapositions d’aplats de couleurs de toute beauté. L’abstraction est donc toujours bien présente aux côtés des peintures plus figuratives, montrant un autre champ possible d’exploration pour l’artiste américain.

      On finira sur cette autre série de peintures inédites, nommée Cents, et qui sont installées alignées les unes dernières les autres. Dans ces peintures, sur un fond de couleur uni,  Chris Johanson est venu peindre de manière répétitive le symbole du centime américain, en série de différentes couleurs. Les grands panneaux de bois qu’il a utilisés ont des formes abstraites mais rappelant certains objets comme une bouteille, un immeuble ou encore une jambe plâtrée. Evidemment, cette série de travaux, comme le reste, est laissé à notre libre interprétation mais c’est qu’on a voulu voir, une manière poétique de parler de notre rapport à l’argent et du culte capitaliste et des conséquences sur notre société. Certains accumulent les centimes pour se payer leur santé, d’autre pour noyer leur problèmes dans l’alcool, certains luttent pour se payer un toit. Chacun verra ce qu’il veut dans les peintures de l’artiste, nous vous avons vu juste montré une possibilité.

 

All pics by Adam Reich, courtesy of Chris Johanson and Mitchell-Innes & Nash 

 
 
Chris Johanson – PossibilitiesMitchell-Innes & Nash

Jusqu’au 13 mai 2017 à New York

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *