Bom.K – Effets Secondaires @ Galerie Itinnerance

      Le temps passe très vite, ça fait déjà 4 ans que Bom.K est venu exposer à la Galerie Itinerrance. Pourtant c’est encore assez frais dans nos têtes, les toiles que nous avions pu voir à l’époque hantant encore nos esprits. Ca ne veut pas dire pour autant que l’artiste ne nous avait pas manqué et justement, bonne nouvelle, il est de retour à la galerie parisienne, pour une expo intitulée Effets Secondaires, visible jusqu’au 20 mai prochain. 

     Depuis Vertiges et Somnolence, la Galerie Itinerrance a déménagé dans un espace plus grand, de quoi accueillir toute une série de nouvelles toiles. Bom.K a continué d’explorer certains thèmes déjà connus, comme les rêves surréalistes du Magicien Ose mis il en aborde aussi ds nouveaux. A ce propos, le titre de l’expo, Effets Secondaires, est à double sens. Il évoque tout d’abord les effets, en plusieurs temps, que peuvent avoir une oeuvre sur nous, un premier choc, une première émotion visuelle, suivis d’un dialogue sur le fond, le sens. Les émotions face à une oeuvre de Bom.K peuvent aussi se succéder sans pour autant se ressembler: happé tout d’abord par leur beauté plastique, elles peuvent nous entrainer ensuite dans un tourbillon d’angoisse et de réflexion sur notre monde. En effet, certaines oeuvres de l’expo nous poussent à nous remettre en question, à prendre conscience surtout des effets secondaires cette fois de l’Homme sur le Monde, sur la Nature. La surconsommation, la pollution, le péril écologique, sont tout un tas de thèmes chers à l’artiste et qu’il met en ici en lumière.

     Esthétiquement on retrouve toute la maestria du bonhomme: la technique hors pair de Bom.K maitrisant les bombes de peintures à la perfection, avec une finesse infinie, parvient à mettre en images les rêves et cauchemars les plus fous, jouant avec la physique, modelant la chair comme de la pâte à modeler. Les peintures sont folles dans tous les sens du terme. La palette de couleur est à nouveau très terne, fumeuse, urbaine, la plupart des peintures sont grisâtres, verdâtres, ajoutant un peu plus à l’ambiance. Mais tout n’est pas sur le même ton, aussi sombre: dans une nouvelle série de peintures inédite, Klown GuettoBom.K met en scène de grands personnages tout secs et rigolards. Tout en restant dans un univers onirique, ces personnages, cette fois bien humains, jouent les clowns modernes, contemporains. Ce nouveau travail très intéressant nous a un petit peu fait penser à celui de Claude Serre, et Bom.K à sa manière, tout aussi caustique, pourrait lui aussi mette en image tous les travers de l’être humain.

     Beaucoup d’autres peintures sont à découvrir dans cette expo, on vous laissera aller voir ça par vous même mais disons aussi quelques mots sur l’installation et les sculptures. Au fond de la salle,  Bom.K  a construit une structure toute noire, à l’intérieur se cachent des peintures qui ne se révèlent qu’aux yeux des voyeurs qui oseront regarder à travers le judas qui donne sur l’intérieur. Il s’agit en fait de nouvelles peintures de sa série Aerotik, et pour jouer le jeu on ne vous les montrera pas ici. En ce qui concerne les sculptures, Bom.K a réalisé plusieurs travaux, tout d’abord un très beaux bas relief en bois et il a sorti aussi une nouvelle édition en résine. Celle-ci reprend le casque squelettique de sa peinture Protection qu’on retrouve dans l’expo en plusieurs versions sur toiles mais qui orne aussi, en très grand cette fois, le mur adjacent à la galerie. Sachez aussi que la Galerie Itinerrance a édité l’une des peintures de la série Protection en print, dispo sur sa boutique en ligne, ici au petit prix de 60€.

pic courtesy of Bom.K

     Comme vous l’avez constatez, cette nouvelle exposition Bom.K est très réussie et si vous ne craignez pas trop les effets secondaires qu’elle peut avoir sur vous on vous encourage à aller la découvrir de vos propres yeux, elle est visible encore la semaine prochaine.

 
 
 
Bom.K – Effets Secondaires @ Galerie Itinerrance

Jusqu’au 20 mai à Paris

au 24bis boulevard du Général Jean Simon

du Mardi au Samedi de 12h à 19h.

 

Ce contenu a été publié dans Art par jerem, et marqué avec . Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *