Barry Mcgee – Solo show @ Cheim & Read

      La galerie new-yorkaise Cheim & Read accueille actuellement une nouvelle exposition personnelle de Barry McGee, c’est le second solo show de l’artiste chez eux. L’exposition n’a pas de nom, et Barry McGee a ramené de son studio situé de San Francisco un ensemble d’oeuvres piochés dans ce qu’il a réalisé plus ou moins récemment mais qui résonne avec lui à ce moment précis.


      Evidemment de nouvelles oeuvres se remarquent très vite, comme ces grandes peintures abstraites dans lesquelles il a empilé des formes géométriques rectangulaires, entourées d’aplats de couleurs concentriques et qu’on pourrait prendre pour des téléviseurs. L’artiste étoffe donc son vocabulaire avec ces nouvelles formes qui apparaissent également dans des compositions où se mêlent à d’autres éléments déjà bien connus de son langage. On remarque aussi ces nouvelles peintures, similaires à celles présentées dans divers expos collectives récentes, et dans lesquelles ses fameux visages colorés se retrouvent interconnectés par trait peint à la bombe.

      Une fois de plus Barry McGee se nourrit de la rue, ces visages sont ceux d’âmes souvent cassées, errants dans les rues de San Francisco et d’ailleurs. L’artiste se nourrit de la rue au sens propre également en ramenant chez lui divers objets récupérés ici et là et qu’il vient inclure dans des installation, sur lesquels il vient peindre. On retrouve également d’autres installation déjà connus, comme cet empilement de planches de surf et ou cette étagère rassemblant tout un ensemble de céramiques, qu’on avait pu voir déjà dans de précédentes expos et qui reviennent ici sous une forme légèrement différente, vous apprécierez aussi les nouveaux clusters d’oeuvres toujours aussi beau. C’est ça aussi qui est intéressant dans la manière qu’a Barry McGee de réaliser ses expos, il se plie bon gré mal gré aux règles du marché de l’art mais il ne vient pas nous vendre une série d’oeuvres réalisées spécialement pour l’occasion, il vient nous présenter où il en est actuellement: dans cette exposition c’est tout un bagage artistique qu’il nous présente, une énergie de création qui s’est nourrit au fur et à mesure de tout un tas de choses, de personnages, de voyages, de sentiments. Dans cette perspective, les zines réalisés par l’artiste et qui sont pour certains réunis ici dans une installation dédiée ont tout leur importance, et racontent le journal d’une vie passée à créer. Sachez qu’une nouvelle publication, dispo ici, a justement été éditée à l’occasion de cette nouvelle expo, entre le catalogue et le zine, 70 pages de photos accompagnées d’un essai de Katya Tylevich.

      Enfin, sachez aussi queBarry McGee est venu installer u nouveau, Healing Arts Centre, il s’agit d’une exposition collective réunissant dans un accrochage dense des oeuvres d’artistes amis. Il y a deux ans, pour une expo chez Ratio3, l’artiste avait carrément installé ça dans une boutique près de la galerie, ici le Healing Arts Centre prend place directement dans l’expo.

      Pour en apprendre un peu plus,Barry McGee a donné une très courte interview au magazine Time Out, à lire ici, et pur en voir un peu plus voici une dernière série de photos.

All pics by Brian Buckley courtesy of Barry McGee and Cheim & Read

 

Barry Mcgee – Solo show @ Cheim & Read

Jusqu’au 17 février 2018 à New York.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *