Alëxone – Out of Line – The interview

French version / English version
      On vous parlait il y a peu de l’expo Out of Line pour laquelle Alëxone avait réalisé une quinzaine de nouvelles peintures sur photos, photos prises dans Luxembourg et la petite ville de Differdange où se tient l’expo. Comme on est bien fans de son travail sur ce format particulier on a contacté le Monsieur pour lui proposer une interview à ce sujet.

 

Jusqu’au 13 mai prochain tu participes à l’exposition Out of Line en compagnie de Vhils et de Sumo dans la ville luxembourgeoise de Differdange. J’ai appris que tu étais déjà passé dans cette ville en 2003 pour une autre expo, Squat, où une quinzaine d’artistes avaient investi l’hotel de ville. Qui t’as contacté à chaque fois, Sumo
Oui, c’est Sumo qui est un trés bon ami, en qui j’ai vraiment confiance. ces dernières années d’ailleurs il s’occupait de la Galerie Extrabold 
où j’y ai fait d’ailleurs une sympathique exposition Poule Over   😉 

 

Ca ne me semble pas très grand comme ville, même à l’échelle du Luxembourg, je me trompe ? Comment une telle expo arrive à se monter, c’est la scène locale et la ville qui sont très dynamiques?

C’est même une petite ville à 25 km de la capitale Luxembourg qui n’est déjà pas énorme 😉 Et je dirais que Sumo, un des quelques artistes (issus du Graffiti, qui comptait juste une poignée d’activiste ) du Luxembourg, est assez dynamique effectivement. Mais la ville l’a été aussi sur cette exposition, ils se sont énormément investis, et ont un superbe lieux !
 

Pour cette exposition justement tu exposes une série de peintures sur photos à la fois dans un lieu d’expo classique, l’espace H20, mais aussi dans ce qu’on appelle la galerie en plein air, c’est à dire des 4 sur 3 (les panneaux publicitaires de 4m sur 3m) un peu partout en ville. Ca te fait quoi de voir tes oeuvres sur des panneaux de cette taille exposées au travers de la ville?

C’est « cool » ! 😉 surtout pour une fois ça l’est de façon très officielle… Et c’est toujours vraiment intéressant que ses oeuvres soient présentées directement à tout le monde, et c’est finalement la continuité de ce que je faisais lorsque je collais ou peignais dans la rue .
 

Dans cette exposition, les gens voient des photos de leur propre environnement revu par tes yeux d’artiste. Pour Marrakechkia (une récente expo à la galerie David Bloch), pareil les photos avaient été faites sur Marrakech n’est-ce pas ? Tu as eu un peu des réactions des habitants, à Differdange ou Marrakech face à tes oeuvres?

Disons que je ne suis pas derrière toutes les photos dessinées que j’ai faites, alors je n’ai pas forcement de retour. Mais bien sur le fait que ce soit des endroits connus du spectateur donne un petit plus, et rend mon oeuvre plus proche du spectateur. Et c’est bien sur aussi ce que je cherche.

 

Les peintures sur photo :

 

 

Tes premières peintures sur photo datent de quand ? C’était pour l’expo à la Stolenspace gallery en 2008 ?

Non j’en ai fait c’était un peu avant… Exactement pour l’exposition En Tiers à Grenoble chez A PART. Et c’était sur des photos de Jérome Vallin, qui revenait de New-York où il était parti avec son beau Moyen Format a visée télémétrique fraîchement acquis ! … Du coup il est revenu avec de belles photos où immédiatement j’imaginais des petits personnages qui a l’époque étaient juste en noir et blanc.

 


Comment t’es venu l’idée ? Tu as été influencé par d’autres artistes ?

L’idée est venu lorsque l’on a trouvé un imprimeur sympathique qui imprimait sur papier épais et texturé… Et puis jérome Vallin faisait des photos assez graphiques du coups elles se prêtaient vraiment bien à un petit rajout. A vrai dire je ne sais pas vraiment précisément par qui j’ai été influencé… Disons que j’ai souvent intégré des dessins dans des photos lorsque j’étais graphiste dans des agences de com’ … c’était ma botte secrète ;-))) Mais j’ai donc vu des trucs comme ça bien avant, genre Roger Rabbit sûrement, mais aussi de-ci de-la des dessinateurs de BD… Etc etc j’en oublis, mais clairement je n’ai rien inventé !


 
Lorsque tu réalises ces peinture sur photos, est-ce que l’imagination vient avant la photo ou après?

il n’y a aucunes règles !… C’est d’ailleurs pour ça que ça me plaît et de toute façon souvent certaines photos me font penser que je vais y faire ça ou ça… Mais comme de la faire imprimer prends un peu de temps… Quand je me mets devant pour la peindre tout à changé… C’est d’ailleurs les meilleures… Mais très souvent tout change pendant que je la peins d’ailleurs ;-))
 

Ce sont toujours des photos au grès de tes voyages et ballades ou parfois tu as un lieu bien précis en tête ?

Pareil aucune règle 😉 Je sors très souvent avec mon appareil photo…Et je prends des photos et dans le lot certaines peuvent être bien pour peindre dessus ;-)… Mais malgré tout, le choix est plus dur qu’il en a l’air, surtout qu’une vue dégagée trouveras toujours un personnage à intégrer… Mais je préfère d’autres cadrages, pourquoi pas avec de vraies personnes… Tout de suite l’intégration de mes dessins demande plus de préparations et de dessins. Utiliser la perspective etc… Bref un super jeu qui me rends fier de moi si j’y arrive 😉


 
Pour tes peintures sur photo , mis à part la collaboration avec Mathieu Vilasco, aka NBP, c’est toujours toi qui est l’auteur des photos ?

Maintenant que j’ai un appareil photo digne de ce nom… Oui. C’est plus pratique au final mais comme je ne suis pas vraiment un photographe, ce n’est pas une obligation, mais d’ailleurs j’ai aussi pas mal dessiné sur des photos d’amis… aucune règle 😉

 


En ce qui concerne la technique, quel appareil utilises-tu et quel est ton tirage de prédilection pour peindre dessus ?

j’ai un appareil photo reflex numérique…Et plusieurs objectifs… L’équipement du parfait amateur éclairé de photos. Et pour le tirage j’ai mon petit secret 😉 Non pas vraiment mais surtout j’utilise un papier plus pour le dessin que pour la reproduction photographique et le top c’est si il a de la matière comme ça c’est plus intéressant pour la peinture finale .


 
Excepté Mathieu Vilasco, as-tu ou comptes-tu collaborer avec d’autres photographes ?

oui je pourrais citer Jêrome Vallin, Cyril Saulnier, Stéphane Bahic, David Bloch, Christian Pearson….


 
As-tu déjà eu envie de travailler sur ou à partir d’autres procédés photographiques, des polaroïds ou des photos de photomaton par exemple, ou alors des procédés plus anciens tels que le sténopé, le cyanotype ?

Avant j’adorais toutes ces procédés j’avais toujours une boite en carton qui fait sténopé par ci, un holga par la… Un pola… Mais déjà depuis que ces instruments sont devenu un accessoire de mode en vente dans tout les « concept shops » à des prix indécents… Bah je m’en suis écarté… Enfin surtout que le numérique me fait gagner tellement de temps et d’argent (oui parce que les tirages sont devenus tellement chers et de mauvaise qualité 🙁 Du coups bon j’avoue j’ai encore un petit sténopé qui traîne et me renseigne pour avoir le même effet mais direct sur mon capteur numérique…Héhé …Et puis surtout je n’y connais rien en technique du coups les 3/4 de ces photos ont toujours été inutilisables ;-))

 
Tu m’as dit que tu avais réalisé une peinture sur photo  (en cadeau) pour une exposition d’un ami paysagiste, y-a-t’il des gens qui t’ont commissionné des peintures sur leurs propres photos ? Et si ce n’est pas le cas tu accepterais ?

Oui je le fait, j’allais dire souvent… Pas encore mais oui j’aime beaucoup cela, le mieux même c’est quand je dessine carrément sur la photo en intégrant une personne particulière (pour un cadeau à cette personne par exemple 😉 ) J’adore ça d’ailleurs l’oeuvre en est encore plus personnelle.
 

Tes personnages :

 
N’as tu jamais pensé à intégrer des personnages en volume réellement dans le lieu ? Par exemple lors de ton expo à la David Bloch gallery, un de tes personnages dormait sur le toit de la galerie, c’est quelque chose que tu pourrais renouveler plus souvent ?

Par exemple j’avais fait autre chose pour l’exposition de 2004, « la rue aux artistes » commandée par Viacom, où une dizaine d’artistes de tout horizon (Raymond Hains, Futura, les BBC, Georges Rousse, Jonone, Hervé Dirosa…) avaient 300 affiches 4X3 d’une oeuvre faite spécialement collée à travers la France sur des panneaux de la marque pendant le mois d’Août. Et là j’avais fait une photo d’un collage avec un chien découpé sur un bout de carton , j’avais même rajouté un vrai sac… Et le tout pris en photo…Et simplement quand j’y repense cela donnait exactement ce que je fais en peignant sur les tirages photos. Mais aussi c’est vrai que j’ai suite à cela j’ai souvent peint sur les grandes photos noir et blanc de mon ami Jérome « G » Demuth, et là par contre je venais avec un camaïeu de vert d’eau et crème dans ses photos noir et blanc de grande taille…Pareil j’ai déjà utilisé des photos de peintures in situ… Ce qui fait que je redessinais sur des dessins et du coups tout se confondait… J’aime bien ça d’ailleurs… Donc oui j’espère en faire encore pleins d’autres…
 

D’ailleurs, alors que tes peintures fourmillent de personnages, la mise en volume n’est venue que récemment avec le bronze de Michto et le French Low Rider chez Artoyz, pourquoi ? 

La mise en volume est présente depuis pas mal de temps … le artoyz avait été réalisé par Julien Moreau en 2004 je crois… Et puis Gisèle M. m’avait fait un pingouin (Peter !) qui était un coussin d’ 1m80 en tissus pour l’exposition « assez d’essais » en 2007 chez L.J. Beaubourg. Après j’ai aussi quelques mauvaises expériences avec d’autres sculpteurs pour faire de la porcelaine par exemple… Et du coups je suis effectivement super content d’avoir récemment rencontré Yomek avec qui effectivement nous travaillons ensemble de plus en plus sérieusement depuis Michto ! … En bref cela fait très longtemps que j’en rêve mais ne sachant pas du tout sculpter…Il fallait que je trouve le bon partenaire qui comprenne mon dessin et sache le retranscrire…Et je crois bien l’avoir trouvé maintenant!

 


Sur ce passage au volume, qu’as tu ressenti ? Satisfaction, révélation, déception ? Cela t’as donné de nouvelles envies ?

Je kiffe 😉 Et puis c’est super intéressant parce que en plus c’est vraiment un travail d’équipe.
 

Tous ces personnages que tu dessines sont une vision que tu as des gens ou des personnages totalement imaginaires ?

Je n’en sais rien… Mais je crois que c’est apparemment plutôt imaginaire… Mais le subconscient n’est jamais loin…
 

 
Lorsque j’ai vu l’exposition Y a pas photo, ça m’a fait penser à un Qui veut la Peau de Roger Rabbit version street art, tu as aussi cette référence en tête ?

Comme je l’ai dit avant… Oui sûrement car ça fait partie de mon éducation artistique !
 

Dans tes travaux, il y a plusieurs personnages récurrents. Ils ont tous un petit nom comme Michto ?

Non pas vraiment… Certains peuvent avoir des noms… Mais je n’aime pas tellement le coté il faut absolument donner des noms pour faire croire que tout ce petit monde est réel ou bien pensé 😉 En vrai tout se fait au feeling et je ne vis pas dans un monde parallèle… Je vis bien dans la vraie vie ;-))
 

Sur les photos que l’on peut voir sur ton blog on voit que ton environnement perso est rempli de toys, de masques, de peluches, etc on dirait que cet univers plein de personnages ne te quitte jamais finalement ?

Héhé… Mais comme je viens de le dire, cela ne veux pas dire que je vis dedans…
 
Artiste et Passionné:
 
D’ailleurs en parlant des photos de ton blog on réalise que tu es un vrai passionné d’art urbain et un collectionneur acharné : livres, prints, originaux, toys, des masques africains aussi. T’as des rêves de collectionneur, des artistes dont tu aimerais vraiment avoir des oeuvres sur tes murs ?

Quand j’ai des rêves accessibles généralement j’aime bien les exaucer dans la mesure du possible 😉 … J’aurais plus d’argent, très certainement je m’offrirais plus d’originaux 😉 (et peut être des masques africains effectivement … pour l’instant j’ai des livres sur les masques 😉 mais je me contente déjà pas mal avec des sérigraphies ou petits originaux… 🙂 Bon tu veux des noms… Disons que ces derniers temps j’aurais aimé une sculpture de delta par exemple, un grand papier de Jason Jagel, une toile de Futura , une toile de Peter Paul Rubens, un fusil d’André Robillard, une toile de Doze Green, un dessin en couleur de Carlos Nine, un dessin de Brecht Evens, une peinture émaillée d’Espo, un masque d’AJ Fosik…
 
A chacune de tes expos tu ne te limites pas à accrocher, à poser tes oeuvres, il faut que tu peignes les murs, la vitrine, allonge un personnage sur le toit. Tu es un artiste généreux si l’on peut dire, qu’est-ce que tu en penses ?

Je ne sais pas… Mais effectivement j’aime bien donner à voir… Et j’ai aussi surtout envie de faire comme j’y pense… Peut être aussi que juste peindre serait trop une routine ?…
 

Enfin dernière petite question, sur quoi vas-tu bosser prochainement ? On m’a parlé d’une exposition sur Paris en fin d’année, tu confirmes ?

Je confirme une exposition à Paris à la galerie Lefeuvre pour novembre 2012 .

 

 

Out of Line du 31 mars au 29 juillet à Differdange, Luxembourg
 
En attendant son expo perso en novembre, Alëxone participera également sous peu à une exposition collective (avec Jonone, Invader, Mist, Mr Jago, Niels Shoe Meulman, Stohead, Titi Freak et Sickboy) toujours à la Galerie Le Feuvre qui s’intitule & Friends (vernissage le 24 mai à 17h).

&  Friends du 24 mai au 24 juin à la Galerie Le Feuvre, Paris
 
 
 English version:

 

      We recently talked about Out of Line, a show where we can see a whole new serie of paintings on photo by Alëxone, photos shot in Luxembourg and in the small town of Differdange where the show takes place. As we are big fans of the man and of his artworks on this particular support, we have contacted him to propose an interview about that.

 

Until next May the 13th you participate in the exhibition Out of Line with Vhils and Sumo in the luxemburger town of Differdange. I’ve learnt that you had already spent some time in that city in 2003 for another exhibition, Squat, in which fifteen artists had invested the town hall. Who contacted you each time, Sumo?
Yes, it’s Sumo. He’s a very good friend, whom I really trust. These last years, he also took care of the Gallery Extrabold where I’ve had a nice exhibition, Poule Over  😉   ….(poule over is a play of words with pullover, poule is the french word for hen)

 

It does not seem to be a very large city, even on the scale of Luxembourg, am I wrong? How such an exhibition manages to happen there, that’s the local scene and the city which are very dynamic?

It is even a small town, 25 km far from the capital, Luxembourg, which is already not that big 😉 And I would say that Sumo, one of the few artists (of the graffiti scene, which had just a handful of activists) of Luxembourg, is indeed quite dynamic. But the city has been dynamic too, they put a lot  on this show, and have a beautiful place!
 

For this exhibition you exposed a series of paintings on photos both at a classical exhibition place, the H20 space, and also at what is called the open-air gallery, ie some billboards (4m by 3m) across the city. How do you feel seeing your works on panels of this size exposed through the city?
This is « cool »! 😉 Especially because this time it’s in the official way … And it’s always really interesting that his deeds may be made ​​directly to everyone, and it is ultimately thecontinuation of what I did when I was doing some collages or paintings in the street.

 

In this exhibition, people can see some photos of their own environment through your artist eyes. For Marrakechkia (a recent show at the David Bloch gallery) it was the same, the photos were made in Marrakech, weren’t they? Did you get some little feedback from residents, in Differdange or Marrakech, who faced your works?
 Let’s say I’m not behind all the pictures I made, so I did not have necessarily some returns. But indeed, the fact that they are known locations from the viewer gives a little bonus, and makes my work closer to him. And this is also what I want.

 

Paintings on photo :
 

When did you make your first paintings on photos? It was for an exhibition at the Stolenspace gallery in 2008, right?
 No, in fact it was a bit before … exactly for the exhibition En Tiers in Grenoble at the gallery-shop A PART. And it was on photos of Jerome Vallin, who was returning from New York where he went with his ​​brand new beautiful medium format rangefinder! …. So he came back with great pictures on which I immediately imagined some little charachters which were just black and white at that time.

 

How did you get the idea? Have you been influenced by other artists?
The idea came when we found a friendly printer who printed on thick and textured paper … And Jerome Vallin was doing pretty graphic pictures therefore his photos were the perfect candidates to have small painted additions. Actually I do not know precisely by whow I was influenced … Let’s say that I’ve often added drawings in pictures when I was a graphic designer in communication agencies… it was my secret weapon;-) )) but I saw stuff like that before, like Roger Rabbit for example, or in some comics … etc etc… I forgot some, but clearly I did not invent anything!

 
When you realize these painting on photos, does the imagination comebefore or after the photo?

There are no rules! … This is also why I like it and anyway some of the pictures make often me think that I’ll do this or that … but as the printing takes some time … when I sit down to paint on them everything has changed … by the way these ones are the best .. But very often, everything changes while I’m painting them also;-))
 

They are always photos of your travels or ballads, or sometimes you have a specific place in mind?

Same, no rules;-) I go out very often with my camera … And I take pictures and some of them can be good to paint on them …;-) But anyway, the choice is harder than it seems, especially with clear views that will always find a character to integrate … But I prefer other compositions, why not with real people … immediately the  integration of my drawings requires more of preparations and sketches, using perspective … etc. Well, a great game that make me proud of myself if I manage to do it;-)

 

For your paintings on photos, except the collaboration with Mathieu Vilasco, aka NBP, are you always the author of the photos?
Now that I have a camera worthy of the name … yes. It is more practical in the end but I’m not really a photographer, this is not an obligation, but I have also drawn a lot on pictures of friends … no rules;-)

 

 

Regarding the technique, which device do you use and what is your favorite printing process to paint on?
I have a digital SLR camera … and several lenses … the perfect equipment for the enlightened connoisseur. And for the printing process  I have my little secret;-) …. no not really but what’s most important I use a paper more dedicated for drawing than for photographic reproduction, and the top is if the paper has a lot of texture so it is more interesting for the final painting.
 

Except Mathieu Vilasco, have you or are you planning to work with other photographers?
Yes I could name Jêrome Vallin, Cyril Saulnier, Stéphane Bahic, David Bloch, Christian Pearson ….
 

Have you ever wanted to work on or from other photographic processes, polaroids or photobooth pictures for example, or with older processes such as pinhole, cyanotype?

Formerly I loved all these processes, I had always a cardboard box pinhole ​​here, a holga there, a pola …  But since these instruments have become fashion accessories on sale in concept shops at indecent prices … I’ve dropped them out … Then, the digital camera saves me so much time and money (yes because the prints have become so expensive and of poor quality 🙁 ) I confess I still have a small pinhole lying around and try to find out how to have the same effect but directly on my digital sensor … Hehe … And above all I do not know anything about these technique therefore 3/4 of these pictures have always been useless;-))

 

You told me that you had done a painting on photo (as a gift) for the show  of a landscaper friend. There are some people who have commissioned you paintings on their own photos? And if it’s not the case, would you accept?

Yes I do it, I would say often … Not yet, but yes I really like it, even the best is when I draw on the picture by incorporating a particular person (for a gift to that person, for example – )) I really love it in fact, the artwork is even more personal.
 

Your charachters :

 

Have you ever thought about integrating some real characters in place?For example during your exhibition at the David Bloch gallery, one of your characters was sleeping on the roof of the gallery, it’s something that you could renew more often?
For example I had done something else for the 2004 exhibition, « la rue aux artistes « , commissionned by Viacom, where a dozen of artists from all backgrounds (Raymond Hains,Futura, the BBC, Georges Rousse, Jonone, Hervé Dirosa …) had 300 4X3m billboards with an artwork ​​especially done for this event, through France  during the month of August
And for this, I made a photo collage of a dog with a cut piece of cardboard, I even added a real bag … And all caught on camera …And just when I think about this, this is exactly what I do when I’m painting on photo prints. But it’s also true that I follow that up by often painting on the large black and white photos of my friend Jerome « G » Demuth, and there I used shades of sea green and cream on his large black and white photos …
Same, I’ve used photos of paintings in situ … Which means that I drew again on drawings and blows all blended … besides I like that … So yeah I hope to do plenty of others …
 

Moreover, whereas your paintings are full of characters, the turn into 3D came only recently with the Michto bronze and the French Low Rider from  Artoyz, why? 
3D charachters are present for quite some time in fact … the artoyz was directed by Julian Moreau in 2004 I think … And then Mr. Gisele made ​​me a penguin (Peter!) which was a cushion of 1.80m in fabrics for the show « assez d’essais » in 2007 by LJ Beaubourg. Then I have had some bad experiences with other sculptors to make porcelain for example ..Therefore I’m actually really happy to have recently met Yomek with whom I’m working more and more seriously since Michto! In short … this is a very long time that I dream about that but not knowing at all sculpt … I had to find the right partner who understands and knows how to translate my drawing  … And I believe I have found him now!

 

 

On this passage to the volume, what did you feel? Satisfaction, Revelation, disappointment? Did this give you new ideas?
I like it very much;-) And it’s very interesting because it’s really a team work.

 

All these characters that you draw are a vision that you have of people or are they totally imaginary characters?

I do not know … But I think this is apparently rather imaginary … But the subconscious mind is never far away …

 
When I saw the exhibition Y a pas photo, it made me think about a  street art version of the movie Who Framed Roger Rabbit, you also have this reference in mind?

 As I said before … Yes definitely because it’s part of my art education!

 
In your work, there are several recurring characters. Do they all have a little name as Michto?

Not really … Some may have names … But I do not like the idea that it is absolutely necessary to give names to believe that all these people are real or well thought;-) In reality, everything is done as I feel it and I do not live in a parallel world … I live in real life;-))

 


 Artist and Passionnate:
 
Through the pictures posted on your blog, we can see that your own environment is full of toys, masks, stuffed animals, etc. it seems like this world full of characters never leaves you finally?

Hehe … But as I said before, this does not mean that I live in …

 
Besides, looking at the pictures from your blog we realize that you have a true passion for urban art and are a relentless collector: books, prints, originals, toys, African masks, too. Do you have some collectors dreams, artists whose you would really like to hang the artworks on your walls?

When I have accessible dreams I like generally to fulfill them as far as possible 😉 … I would have more money, I certainly would offer myself more originals;-) (and perhaps african masks  … for now I have only books on african masks;-) but I’m already happy with prints or small originals … 🙂
Well you want names … Let’s say that recently I would have liked a sculpture of Delta for example, a large work on paper from Jason Jagel, a painting by Futura, a painting by Peter PaulRubens, a rifle of Andre Robillard, a canvas of Doze Green, a color drawing of Carlos Nine, a drawing of Brecht Evens, an enamel painting of Espo, a AJ Fosik mask …

 

At each of your exhibitions you do not only hang, lay your artworks, you have to paint the walls, the windows, you add a character on the roof. You are a generous artist, so to speak, what do you think?
I do not know … But actually I like to give things to see … And I also really wanted to do  like I think it should be… Maybe also that just painting would be too much a routine? …

 
Last question, on what are you going to work soon? I heard about an exhibition in Paris later this year, do you confirm?

I confirm an exhibition in Paris at the Gallery Le feuvre for November 2012.

 


Out of Line – march 31 – july 29 at Differdange, Luxembourg

 
Before his upcoming show in november, Alëxone will participate to a group show (with Jonone, Invader, Mist, Mr Jago, Niels Shoe Meulman, Stohead, Titi Freak and Sickboy) still at the Le Feuvre gallery, a show named  & Friends.
 

&  Friends – may 24 – june 24 at Galerie Le Feuvre, Paris

2 réflexions au sujet de « Alëxone – Out of Line – The interview »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *